Accueil Toulon Ile du Gaou - Six-Fours-les-Plages
Lundi 22 avril 2024 : 6111 concerts, 27083 chroniques de concert, 5410 critiques d'album.

Ile du Gaou - Six-Fours-les-Plages

Ile De Gaou
83140 Six-Fours-les-Plages

Plus d'info :

Ile du Gaou - Six-Fours-les-Plages : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Ile du Gaou - Six-Fours-les-Plages : l'historique des concerts

Di.

09

Juillet

2023

Pointu Festival - Pass 3 Jours

Di.

09

Juillet

2023

Idles / Loyle Carner / A Place To Bury Strangers / The Bobby Lees / Lysistrata / Mss Frnce / Parade

Di.

09

Juillet

2023

Pointu Festival - Pass 2 Jours

Sa.

08

Juillet

2023

Pointu Festival - Pass 2 Jours

Sa.

08

Juillet

2023

Viagra Boys / Kevin Morby / Meatbodies / Billy Nomates / Benefits / Meule / Jul Gacio

Ve.

07

Juillet

2023

The Brian Jonestown Massacre / Kurt Vile & The Violators / Frankie And The Witch Fingers / Sorry / Lankum / Mamalarky / Avec Mana

Di.

03

Juillet

2022

Pointu Festival Pass 3 Jours

Di.

03

Juillet

2022

Pointu Festival Pass 2 Jours

Di.

03

Juillet

2022

Pointu Festival 2022 : Cigarettes After Sex • Shame • Stella Donnelly • Tv Priest • Madmadmad

Sa.

02

Juillet

2022

Pointu Festival Pass 2 Jours

Sa.

02

Juillet

2022

Pointu Festival 2022 : The Hives • Boy Pablo • Caroline • Bryan's Magic Tears • The Spitters

Ve.

01

Juillet

2022

Pointu Festival 2022 : Jungle • The Avalanches • Beak> • Bartees Strange • Unschooling

Ile du Gaou : les dernières chroniques concerts 79 avis

Interview des Viagra Boys (lors du Pointu Festival)

Interview réalisée le 17 juillet 2023, par Margaux Mullet

Presqu'ile du Gaou, Six-Fours les Plages 08/07/2023

Interview des Viagra Boys (lors du Pointu Festival)

Viagra Boys au Pointu Festival : Du free jazz, du speed et... Donald Trump ! Margaux Mullet Chroniqueuse pour Le Petit Fanzine du Rock Marseillais"ANTICHAMBRE" & le photographe de Concerts and Co, Pirlouiiiit partent en direction des loges du Pointu festival pour rencontrer Sebastian Murphy et Oskar Carls du groupe suédois Viagra boys, tous deux bien crevés de leurs tournée...Ce joyeux groupe de Post-Punk Suédois, voit le jour en 2015 à Stockholm. Il est composé de Sebastian Murphy au chant, Henrik Höckert à la basse, Oskar Carls au saxophone, Martin Ehrenchona aux claviers, Benjamin Vallé à la guitare, et Sol Tor Sjödén à la batterie. Il faut dire que ce combo suédois n'y va pas avec le dos de la cuillère : beats survitaminés, basse enflammée, guitares saturées, saxophones et claviers cisaillés. Il n'y a pas à dire : il y a de l'électricité́ dans l'air et de l'expérience à revendre. Qualifiés de post-punk, ils jouent une sorte de punk-rock rugueux et hypnotique qui soutient les scansions hargneuses et incantations fiévreuses de son chanteur Sebastian Murphy. Deux EP, Consistency of Energy en 2016 et Call of the Wild en 2017, interviennent avant la sortie d'un premier album. Celui-ci, intitulé Street Worms, parait en 2018, et se... Lire la suite

Viagra Boys, Kevin Morby, Meatbodies, Billy Nomates, Jul Gacio, Benefits (Pointu Festival - jour 2)

Critique écrite le 16 juillet 2023, par Pirlouiiiit

Presqu'ile du Gaou, Six Fours les Plages 08 juillet 2023

Viagra Boys, Kevin Morby, Meatbodies, Billy Nomates, Jul Gacio, Benefits (Pointu Festival - jour 2) en concert

Déjà 8 ans que ce festival, qui a pris la suite des Voix Du Gaou, existe et je n'y avais encore jamais mis les pieds. Ce n'est pas faute d'avoir voulu ; je me souviens m'être sincèrement posé la question en 2017 pour Dinosaur Junior ou en 2018 pour Sleaford Mods, mais sans voiture trop loin et compliqué. Un peu comme le Festival de Nîmes. Bref cela fait donc 13 ans (voir chronique par ici) que je n'ai pas mis les pieds sur la presqu'île du Gaou pour un concert, presqu'île où j'ai quand même vu Motorhead en 2009 (voir chronique par ici), la reformation des Pixies en 2006 (voir chronique par ici), Massive Attack en 2006 (voir chronique par ici), ou encore Iggy and the Stooges en 2005 (voir chronique par ici). Cette année je suis là pour les Viagra Boys dont les clips (c'est rare que je découvre un groupe par ce biais) m'ont vraiment conquis.Après m'avoir fait croire qu'ils avaient des places pour Mylène Farmer c'est donc avec Yann et Soisick que je me rends au Brusc assez tôt pour tenter d'éviter les longues files d'attente dont j'ai entendu parler à propos de la soirée de la veille. En plus je veux être sûr d'être là pour accompagner Margaux qui doit interviewer les Viagra Boys justement. Svet qui devait être de la partie a renoncé pour... Lire la suite

Pointu Festival 2022 - Jour 1 - Beak> - Jungle - The Avalanches - Unschooling

Critique écrite le 25 juillet 2022, par phil2guy

Six-Fours 1er Juillet 2022

Pointu Festival 2022 - Jour 1 - Beak> - Jungle - The Avalanches - Unschooling en concert

C'est avec grand plaisir que l'on retourne au Festival Pointu à Six-Fours, trois ans après la précédente édition. On aime particulièrement ce festival pour plusieurs raisons : sa programmation éclectique (qui va de l'indie rock à l'électro-pop en passant par le stoner et le garage punk), son tarif franchement accessible, son superbe cadre sur la presqu'île du Gaou et sa dimension humaine. Il n'y a en effet qu'une seule scène et suffisamment d'espace pour que l'on ne soit pas, malgré l'affluence, les uns sur les autres. Unschooling Ce soir, c'est Unschooling, un quintet français à trois guitares qui inaugure cette nouvelle édition. Le groupe assure une synthèse étonnante entre un post punk à la Gang Of Four et des fulgurances noise et dissonantes, qui évoquent le Sonic Youth des débuts. La musique d'Unschooling est en apparence chaotique, avec beaucoup de ruptures rythmiques dans un esprit math rock, mais elle est très maîtrisée. Les guitares s'entrelacent en de motifs complexes et tendus et le chanteur scande ses textes à la manière de Mark E. Smith de The Fall, ce qui donne des chansons assez singulières mais accrocheuses. Intense et énergique, ce set a été une bonne entrée en matière. Beak> On enchaîne avec Beak>, trio... Lire la suite

Benjamin Biolay (Grand Gaou Festival 2021)

Critique écrite le 31 juillet 2021, par Calie-cotto

Ile du Gaou, Six-Fours les Plages 29 juillet 2021

Benjamin Biolay (Grand Gaou Festival 2021) en concert

Le temps passe si vite : déjà 20 ans que Benjamin Biolay a débuté avec Keren Ann sa carrière musicale en composant pour Henri Salvador... L'auteur compositeur interprète nous propose ce soir un set retraçant sa riche carrière musicale actuellement portée par le morceau aux 20 millions de streaming "Comment est ta peine ?", qui sera joué au final après le rappel. Plus de 2400 spectateurs sont venus assister à cette soirée de Festival. En cette période estivale où rien n'est plus "comme avant", nous avons conscience que ce moment tant attendu est sur le point d'arriver. Inespéré presque. Toute culture a été interdite depuis des mois. Toute réunion aussi pacifiste que festive est condamnée lourdement par le gouvernement. Depuis quelques semaines le répit s'est installé. Nous sommes bloqués entre deux vagues, alors je pense qu'on a tous envie de surfer et de prendre aussi ce moment pour ce qu'il est : un temps d'évasion. Un moment suspendu qui nous unit quand l'atmosphère actuelle nous divise, quand les tensions règnent et ne cessent de déferler sur l'hexagone en débats houleux, en réflexions nerveuses et tendues. Ce soir je crois que tous les spectateurs sont en trêve. L'ambiance est agréable, le cadre toujours aussi enchanteur.... Lire la suite

Mogwai + The Notwist (Grand Gaou Festival 2021)

Critique écrite le 30 juillet 2021, par Janfi

L'île du Gaou, Six-Fours les Plages 28 juillet 2021

Mogwai + The Notwist (Grand Gaou Festival 2021) en concert

Après un an et demi de privation de concert due à cette satanée crise sanitaire de la Covid-19 ou 21 ou je ne sais plus à combien on est, me voici sur l'île du Gaou pour la venue du groupe vedette Mogwai que le festival Grand Gaou accueille ce soir. Muni de mon attestation négative du test antigénique du jour, je suis autorisé à pénétrer dans l'arène musicale de ce site exceptionnel qui est l'île du Gaou. Petit paradis îlien situé à l'extrémité du Brusc à Six-Fours-les-Plages. Après un furtif détour devant la magistrale scène pour prendre mes marques, je constate qu'il n'y a pas beaucoup de public. Est-ce dû à cette foutue crise sanitaire ou aux difficultés de se faire tester en temps et en heure ? Toujours est-il qu'il reste encore du temps avant que le groupe de Rock allemand The Notwist de plus de trente années d'expérience qui assure la première partie de cette soirée, démarre sa prestation. Je mets le cap sur la buvette pour une réhydratation obligatoire afin d'éviter tout dessèchement non-contrôlé de ma splendide personne. Je constate qu'il y a plus de monde à la buvette que devant la scène et j'espère bien qu'une transhumance s'opèrera dès les premières notes de la première partie. The Notwist L'arrivée du groupe The... Lire la suite

Thee Oh Sees - The Soft Moon - Deap Vally - Fidlar - Carpenter Brut (Pointu Festival 2018)

Critique écrite le 14 juillet 2018, par Phil2guy

Presqu'île du Gaou- Six-Fours-les-plages 7 juillet 2018

Thee Oh Sees - The Soft Moon - Deap Vally - Fidlar - Carpenter Brut (Pointu Festival 2018) en concert

Le Pointu Festival est en train de devenir un de ces festivals d'été réellement incontournables qui contraste avec les grosses machines habituelles aux programmations interchangeables et souvent sans réelle identité. Situé sur le magnifique site de la presqu'ile du Gaou à Six-Fours-les-Plages, il propose (gratuitement !) une affiche éclectique et exigeante (pour ne pas dire pointue) en matière d'Indie Rock au sens large et s'étale sur deux jours. Il y a une scène unique, ce qui permet au festivalier de ne pas trop s'éparpiller. Après avoir assisté la veille aux très bonnes performances de groupes aussi différents que Suuns, Sleaford Mods et Godspeed You Black Emperor (pour retenir les plus marquants), on entame ce deuxième jour pour un programme tout aussi alléchant. L'affluence est aussi importante que le premier soir, plus de 6000 personnes. Mais le site du festival est suffisamment grand pour que l'on ne se sente pas les uns sur les autres. Deap Vally C'est un duo féminin, Deap Vally, qui ouvre le bal par une chaleur encore torride. Ces deux jeunes Californiennes, dont l'une assure le chant et la guitare et l'autre la batterie, se sont faites remarquer en jouant, entre autres, avec Queens of the Stone Age ou dans de gros... Lire la suite

Accès