Accueil BB Brunes en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10823 concerts, 24770 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Les BB Brunes, c'est 4 garçons qui font rock 'n roll. Le vrai, le rock avec des guitares vintage, des jeans moulants, des solos qui coupent et des amplis qui crachent l'énergie. Nouvel album et concerts en 2017 ! BB Brunes fête ses 10 ans de carrière avec un quatrième album et des concerts au Théâtre Les Etoiles à Paris fin septembre 2017 ! BB Brunes est en concert le 14 février 2018 à l'Elysée Montmartre à Paris !

BB Brunes : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

BB Brunes en concert en France en 2018 [Le 08/06/2017] Après avoir annoncé qu'il fêterait ses 10 ans de carrière avec un 4ème album et des concerts aux Etoiles à Paris fin septembre 2017, sans oublier un show le 14 février 2018 à l'Elysée Montmartre à Paris, le très populaire groupe de pop rock français BB Brunes... La suite

BB Brunes : les dernières chroniques concerts 44 avis

Festival Aluna 2013 : -M-, Tryo, Cali, Olivia Ruiz, Mika, Christophe Maé, BB Brunes, Lilly Wood And The Prick, Breakbot, Colours in the Street, Olivia Dorato, Gribz, La Ruelle en chantier, Camping de Luxe

Critique écrite le 24 juin 2013, par Lionel Degiovanni

Ruoms 13/15 juin 2013

Festival Aluna 2013 : -M-, Tryo, Cali, Olivia Ruiz, Mika, Christophe Maé, BB Brunes, Lilly Wood And The Prick, Breakbot, Colours in the Street, Olivia Dorato, Gribz, La Ruelle en chantier, Camping de Luxe en concert

Le festival Aluna se veut un savant mélange entre programmation d'artistes locaux et artistes à la hauteur nationale, et même internationale. Cette année est la 6ième édition et elle se déroule du 13 au 15 Juin 2013. Le site est à la base un énorme camping qui est situé en hauteur (les festivaliers ayant fait le trajet à pied pourront en témoigner!!). Cette année, l'accent est mis sur davantage de navettes entre les différents parkings installés pour l'occasion dans le village de Ruoms et le site en lui-même. L'accueil est aussi amélioré pour que le flot de festivaliers soit pris en charge dans les meilleures conditions possibles. Concernant l'équipage de ce festival, on compte plus de 300 bénévoles, une équipe professionnelle soudée et des partenaires fidèles. Autour du site, se trouvent des services et infrastructures haut de gamme, un vaste réseau d'hôtellerie de plein air, ainsi que des activités touristiques, sportives ou ludiques et de nombreux camping. Rien de plus simple que d'aller au festival et passer ensuite du bon temps dans cette Ardèche si accueillante et paisible, et d'entendre dès le matin les balances des artistes !! Quel beau réveil n'est-ce pas ? A noter aussi une volonté du festival... Lire la suite

Rock En Seine Jour 2 : Arctic Monkeys, The Streets, CocoRosie, Etienne de Crécy, BB Brunes, Keren Ann, Blonde Redhead

Critique écrite le 13 septembre 2011, par Fredc

Domaine National de Saint-Cloud 27 août 2011

Rock En Seine Jour 2 : Arctic Monkeys, The Streets, CocoRosie, Etienne de Crécy, BB Brunes, Keren Ann, Blonde Redhead en concert

JOUR 2 - SAMEDI 27 AOÛT 2011 METEO : Averses par ci, averses par là, c'était sauve-qui-peut à l'approche de chaque nuage. Assez désagréable et plus froid qu'Austra en soirée. BLONDE REDHEAD - Grande Scène - 16h55 : 5/10 On commence la journée par le post-rock noisy de Blonde Redhead, héritiers de Sonic Youth. En effet, c'est assez bruyant ("noisy"), et si c'est sans doute le genre qui veut ça, il n'en reste pas moins que ce n'est pas très enthousiasmant. Devant un public apathique, la bande envoie ses morceaux dans l'indifférence quasi-générale, seulement coupée de quelques applaudissements de politesse. On n'a pas grand-chose à quoi se raccrocher dans ce fouillis et, autant le dire carrément : on s'ennuie ferme. Next ! BB BRUNES - Scène de la Cascade - 17h35 : 5/10 Parfois, dans un festival, il y a des artistes qu'on n'a vraiment pas envie de voir... mais qu'on finit par aller voir quand-même. Après tout, ce groupe aiguise tellement les passions, entre fans déchaînés et critiques acerbes, que le mieux est encore de se faire sa propre opinion. En plus, il faut admettre que leur second album, sensiblement plus mûr que leur premier effort, peut augurer d'un set un peu moins dégoulinant qu'on pourrait le craindre. Aux premiers... Lire la suite

BB Brunes/Kaponz & Spinoza

Critique écrite le 01 décembre 2010, par Gandalf

Espace Julien à Marseille 30 novembre 2010

BB Brunes/Kaponz & Spinoza en concert

Allez les potes, défoulez vous sur ma trogne, j'entends d'ici les quolibets moqueurs comme quoi je suis allé voir ce groupe de (très) djeunz... Et non je n'essaye pas de battre un record spécifique, je suis déjà hors catégorie pour aller voir des lives improbables, alors... Du coup, par curiosité je me suis pointé à l'Espace Julien, me disant que, qui sait, une bonne surprise serait agréablement bienvenue. Et c'était aussi le coup de voir Francois, aka Pirlouiiit, parce que mine de rien le temps passe vite sans se capter de visu... J'arrive pour le dernier quart d'heure de la première partie, à savoir Kaponz & Spinoza, sympathique groupe frenchie qui mélange les styles funky, soul, pop, avec grattes électriques et quelques paroles slammées en même temps, pas dégueu à découvrir. Ils ont reçu un très bon accueil, donc tout bénèf pour ces jeunes artistes. Pendant la demi heure d'attente, je me suis dit que j'allais voir à quoi pouvait ressembler le public des BB Brunes, mais manque de pot, trois pelés et un tondu au bar, peu de mouvement dans la salle presque pleine, bref j'en étais pour mes frais pour un descriptif précis ! M'enfin, une fois les lights éteints, je peux dire grâce à ce que mes esgourdes recevaient, que... Lire la suite

PMs Better + Gush + Newton Faulkner + BB Brunes + Devendra Banhart+Gogol Bordello + ZZ Top + -M- + Peter Doherty + Pony Pony Run Run (Festival Musilac 2010)

Critique écrite le 26 juillet 2010, par Melanie V

Esplanade du lac/Aix les Bains 16 Juillet 2010

15h30.30°C. Le festival Musilac peut enfin commencer. Les jeunes frenchies de PMS Better et Gush débutent l'échauffement du public. Mais le son pop rock anglais est très vite remplacé par celui de la guitare de Newton Faulkner. Ce chanteur surprend d'abord par ses longues dreadlocks, puis surtout par sa musique originale. Un son folk à l'énergie débordante, une bouffée d'air frais sous le cagnard d'Aix les Bains. Il prouve qu'un homme seul avec une guitare, et "la cassette" (pour le paraphraser), peut faire vibrer des centaines de personne. Et même avec des reprises de Dead or alive ou Queen, qu'il remanie de manière incroyable. 17h30. On ressent une certaine impatience du public. Mais les BB Brunes arrivent et la tension se transforme en excitation. Le groupe de rockeur pour midinettes a muri. Les BB ont grandi. Leur pop rock français à la sauce anglo-saxonne (tient décidément !) reste léger et prenant, tandis que le chanteur et guitariste se déchaine. Peut être quand faisant semblant d'être une rock star on finit par en devenir une ? Anyway nous diraient les américains de Devendra Banhart, qui ont su imposer leur style décalé. Un rock à la yéyé reggae, guidé par un chef d'orchestre aux mimiques efféminés et à la voix de... Lire la suite

BB Brunes : les chroniques d'albums

Bb Brunes : Blonde Comme Moi

Chronique écrite le 13/09/2007, par Philippe

Bb Brunes : Blonde Comme Moi

Au risque de faire du délit de bonne gueule, un je-ne-sais-quoi sur les photos "poseur" des BB Brunes (peut-être des allures moins prétentieuses ou des coupes de cheveux moins pignouf) les rend plus sympathiques et moins têtes à claques que les Naast. Avant de se risquer à les écouter, il faut cependant afficher deux affinités de bases : l'une pour le rock néo-yéyé pétaradant de ceux-ci (leurs compositions rock'n'roll-avec-orgue sont du même style), l'autre pour la voix de Jean-Louis Aubert (la parenté vocale étant assez stupéfiante). De plus beaucoup de leurs chansons ne sont pas foncièrement meilleures : de petit macho qui mériterait un bon coup de genou féminin quelque part (J'écoute les Cramps ou BB Baise), d'ado faussement rebelle (Le gang) ou bien déjà entendues mille fois (Pas comme ça)... D'autres s'avèrent plus attachantes (Blonde comme moi, 68 ou Perdus cette nuit), bref le premier disque du trio un côté tantôt irritant, tantôt frais et sympa, aussi inégal donc que le LP 1 des Plastiscines. Sinon, à part une plaisante ghost-track en anglais, leurs titres sont tous en français (ce qui est toujours courageux) et quand même moins agaçants que ceux de la bande de Joinville (exception faite de l'infect Houna & du variètissime Mr... Lire la suite

BB Brunes : Vidéo