Accueil Burning Heads en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10907 concerts, 24772 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Les Burning Heads sont les précurseurs du Punk Hardcore mélodique à la française. Des rythmiques de guitares aux sons clairs, des refrains lourds et massifs... Un reggae teinté de punk-rock, du dub qui aurait lorgné sur le hardcore. On pense à Sublime, The Ruts, Police, The Clash, Fugazi mais aussi à Hightone ou Guns of Brixton.

Burning Heads : vos chroniques d'albums
Site

Burning Heads : l'historique des concerts

Sa.

02

Déc.

2017

Burning Heads / Spermbirds / I've L LE NADIR - Bourges (18)

Ve.

01

Déc.

2017

Burning Heads : 30 Ans + Spermbirds + Surprises La Maroquinerie - Paris (75)

Je.

30

Nov.

2017

Rise And Fall : Burning Heads + Toxxic Tv + Topsy Turvy's Rise And Fall | Burning Heads
Le Camji - Niort (79)

Me.

29

Nov.

2017

Sa.

25

Nov.

2017

Le Peuple de l'Herbe en concert
Burning Heads + Le Peuple De L'herbe + Fangio Le Peuple de l'Herbe | Burning Heads
Cargo de Nuit - Arles (13)

Ve.

24

Nov.

2017

Burning Heads + Anchor Drops + Raw Oméga Live - Toulon (83)

Je.

23

Nov.

2017

Me.

22

Nov.

2017

Le Peuple de l'Herbe en concert
Burning Heads - 30 Ans ! + Le Peuple de l'Herbe Burning Heads | Le Peuple de l'Herbe
C.C.O. - Villeurbanne (69)

Burning Heads : les dernières chroniques concerts 22 avis

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead

Critique écrite le 15 avril 2012, par vand

Café Julien - Marseille 08 avril 2012

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead en concert

Je le dis de temps à autre, les absents ont souvent tort. Hier soir, cette remarque était à multiplier par dix. Pourtant moi-même, flingué par cette journée avec un vent de dingue, à faire des trucs hyper-chiants dans mon appart', j'avoue avoir hésité à me pointer au Café Ju. Retransmission du Moto Gp à Mad Motors, OM-PSG, les prétextes se trouvaient assez facilement... Mais allez, c'est Chavana qui régale, et depuis le temps que les shows de cette asso égayent mes soirées, j'allais pas faire mon branleur. Une centaine d'entrées, composées d'un public qui au 9/10° ne vient pas aux petits concerts, jamais croisés à la Machine à Coudre, au Bundies, à l'Enthropy... Bah alors ? Remarque à croiser avec le public des trois salles précitées : absolument personne des habitués, désertion totale... Je sais qu'on forcera pas les gens à aller voir un truc dont ils se cognent, mais en bon idéaliste, j'en attendais plus de la cinquantaine de gonzes piliers des concerts dans les lieux traditionnels... Ah si, y'avait Gaby, le nouveau messie de la bande FM, voilà. Je suis arrivé un poil trop tard pour voir Effy, qui sont très bons dans ce qu'ils font, cf. les anciens Reports à leur sujet (Et allez voir Rodrigo y Rodrigo, projet farfelu et... Lire la suite

(ma) Fête de la Musique : Burning Heads

Critique écrite le 26 juin 2009, par Mystic Punk Pinguin

Secret Place - Saint Jean de Vedas 20 Juin 2009

(ma) Fête de la Musique : Burning Heads en concert

Bon, autant le dire d'entrée, je suis assez allergique à la Fête de la Musique, non pas que je suis un vieux réac d'un CIQ marseillais, mais des concerts je m'en bouffe 2 à 3 par semaine, dans des salles de toutes les tailles, avec une préférence pour les lieux dits petits, avec une prog' indé qui m'enthousiasme souvent. Alors, bon, errez dans les rues pour écouter des groupes reprendre Un autre monde / Smell like teen spirit / Sympathy for the Devil, bof. Bon j'exagère mais cette année pas envie de déambuler dans les rue de Marseille. So direction Montpellier, pour (enfin) découvrir le Secret Place, salle qui me taquine depuis pas mal de temps par sa programmation rock / garage / punk / hardcore. J'embarque mon padawan (un pote qui se met au punk rock à 39 ans...), vu qu'ils passent un de mes groupes préférés en live, les Burning Heads. Et c'est gratos. Bon, je suis un marseillais attaché viscéralement à sa ville, mais faut avouer que Montpellier,par certains aspects, ça fait un peu rêver. Un centre ville sans bagnole, des bars où tu peux picoler sur la terrasse sans voir une plainte du CIQ,. Là c'est au Mojomatic, un bar, avec une super déco intérieure, une terrasse sympa, une sélection de bière, shooter vodka à 2,5 euros et... Lire la suite

Chavana Fest : Lazybones + The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads

Critique écrite le 01 février 2009, par Mystic Punk Pinguin

Trolleybus - Marseille 29 & 30 Janvier 2009

Chavana Fest : Lazybones +  The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads en concert

Deux jours de festival pour les activistes de Chavana, asso qui programment des concerts punk rock de qualité depuis quelques années. Deux soirs, 4 à 5 groupes par concerts, c'est du lourd pour tou(te)s celles et ceux qui veulent se ramoner les esgourdes. N'étant pas trop amateur des longues soirées, je ne me pointerais chaque fois qu'assez tard, sorry pour ces chroniques tronquées. Ce jeudi, je me pointe juste à temps pour les (maintenant plus très) jeunes cons de Lazybones. Leur formule punk'n'roll swinguant a fait ses preuves, leur humour potacho-marseillais entre les morceaux aussi, des nouveau morceaux en français et un lover, toujours efficace malgré le son du Trolley. Ces trois lascars prennent leur pied sur scène, c'est évident et le résultats s'en ressent, on danse en savourant son plaisir. Une pause plus tard (putain, immonde leur pression au Trolley...), un mec en kilt et cornemuse débarque, suivie par guitariste, batteur et bassiste. Les Real Mc Kenzies ne sont pas écossais mais canadiens pourtant mais ils sont shootés aux Dropkick Murphys. Alors oups, c'est sympa, dansant, rigolo, efficace dans le style mais bon je préfère de loin l'original... Après avoir dansé sur trois morceaux, ne trouvant pas de bonne Guiness dans... Lire la suite

Fis(ch)er + Guerilla Poubelle + Burning Heads + Uncommonmenfrommars

Critique écrite le 04 mai 2006, par Goa poubelle

Jas'Rod, Les Pennes Mirabeaux 01 mai 2006

Une fois n'est pas coutume, je me rend seul, vers les Pennes Mirabeaux, et vers la salle Jas'Rod, pour ce soir, une soirée Punk... Un public clairsemé, assez jeune, mais pas tant que ça, avec pas mal de tête connu dans le milieux Marseillais du rock. Après une attente interminable (concert prévue a 19h30 et commencé a 21h...), c'est Fis(ch)er qui ouvre le bal, avec comme a leur habitude un gros son métal, une formation classique, basse batterie, guitare, chant. Ils joueront en tous et pour tout, 4 morceaux...soit un peu moins d'une demi heure sur scène... Première partie gadget ? En tout cas Fischer n'ont pas d'état d'âme, et malgré l'indifférence de la majorité du public, ils dérouleront une bonne démo. Je n'accroche pas trop au chant , mais musicalement, des plans sont intéressants. A suivre... Le changement de scène, voit arriver, les Guérilla Poubelle, groupe que quelque part je suis venu exprès découvrir ce soir (je suis aussi là pour Les Burning...) en conséquence du "buzz" qui tourne sur eux en ce moment. Certains disent "les nouveaux Béru", deux d'entre eux sont des anciens des Betteraves, et beaucoup de date un peu partout en France, ont aiguisé ma curiosité, et même je m'attendais a être fortement déçu, en rapport a... Lire la suite

Burning Heads : les chroniques d'albums

Burning Heads : Kxlu Live 1999

Chronique écrite le 03/06/2017, par Paskal Larsen

Burning Heads : Kxlu Live 1999

En 1999, le groupe angevin Burning Heads part à Seattle enregistrer son 5ème album nommé "Escape", sous la direction du maître Jack Endino, producteur (entre-autre) de Soundgarden, Green River, Nirvana, Coffin Break, Helios Creed, Screaming Trees, Babes In Toyland, Skin Yard, soit la fine fleur du mouvement noise et grunge. Le courant a dû très bien passer entre les Angevins et le boss de Seattle, car Endino leur avait déjà produit en 1994, l'album "Dive". Avant de passer des jours et des nuits à l'élaboration d'"Escape", le groupe passe par Los Angeles et donne quelques "petits" concerts. Dans un magasin de disques, chez leur label Epitaph Records et à la radio KXLU 88.9 FM. Cet enregistrement qui était resté inédit, est aujourd'hui disponible grâce au label Nineteen Something. Pour rappel, dans les années 90's, Burning Heads était un des meilleurs groupes de rock HC/Skate mélodique dans l'esprit Bad Religion, Dag Nasty, Descendents, ce que confirme ce live au son... Lire la suite

Burning Heads : Opposite 2

Chronique écrite le 23/09/2007, par Mystic Punk Pinguin

Burning Heads : Opposite 2

Un nouveau disque des Burning Heads, c'est comme retrouver des vieux copains. Un groupe intègre qu'on se réjouit de recroiser à chaque fois (notamment sur scène pour des concerts épiques). Alors si en plus ils ont l'excellente idée de nous pondre un nouvel opus qui reprend le principe d'Opposite, à savoir du punk hardcore mélodique dont ils sont les précurseurs en France mais avec des...

BURNINGHEADS VULGAIRES MACHINS : CROSS THE BRIDGE /PASSE LE PONT SPLIT EP

Chronique écrite le 12/10/2003, par Decline's Coming

Ce disque de 8 titres retrace le coup de foudre qui a été ressenti entre les excellents français Burning Heads, et les non moins excellents québécois Vulgaires Machins. La tournée au Québec terminée, les deux groupes ont souhaité continuer l'aventure ensemble, et ont ainsi enregistré 4 titres chacun. Burning Heads joue Vulgaires Machins, et Vulgaires Machins joue Burning Heads. Le résultat est plus qu'un petit disque de reprises anecdotiques. Les... Lire la suite

Burning Heads : TARANTO

Chronique écrite le 19/02/2003, par fabson

Extrait de l'album Taranto AN02 est un morceau qui annonce avec brio l'ampleur de ce tout nouvel album. Le titre est écoutable sur le sîte: www.burningheads.Fr.st. Ce morceau donne en effet un avant goût de ce que va être la nouvelle furie qui se prépare pour le 03.03.03. Pour la première fois de ma vie je vais...

Burning Heads : Vidéo