Accueil Paris Petit Bain - Paris
Jeudi 26 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Petit Bain - Paris

7 Port de la Gare
75013 Paris

Plus d'info :

Equipement culturel flottant situé dans le 13ème arrondissement de Paris. Amarré au pied de la Bibliothèque François Mitterrand, Petit Bain regroupe une salle de concert, une cantine, une terrasse et un jardin suspendu.
Plan d'accès

Petit Bain - Paris : les prochains concerts

Petit Bain : les dernières chroniques concerts 19 avis

Anneke Van Giersbergen

Critique écrite le 22 avril 2022, par Electric Eye

Petit Bain, Paris 21 avril 2022

Anneke Van Giersbergen en concert

Mine de rien, la vocalise batave Anneke Van Giersbergen (à vos souhaits) cumule près de trente ans d'une carrière bien remplie : the Gathering, le groupe de metal dit atmosphérique, qui l'a fait connaître, ses collaborations diverses avec Devin Townsend, Ayreon, Sirens, the Gentle Storm, et sa carrière solo... C'est seule avec sa guitare acoustique que pendant environ quatre-vingt-dix minutes, miss Grimbergen - pardon - va survoler toutes les facettes de son parcours, avec en plus quelques reprises bien senties (Kate... Lire la suite

Vox Low

Critique écrite le 23 mars 2022, par Lb Photographie

Petit Bain - Paris 15 mars 2022

Vox Low en concert

Qu'est-ce que la vie sinon de sempiternelles questions existentielles : être ou ne pas être au Petit Bain ce soir ? Peut-on vivre sans pouvoir enfin découvrir en live les morceaux du nouvel EP de Vox Low dans une salle encore inconnue ? Est-il seulement envisageable de ne pas revenir avec l'un des 20 exemplaires (!) du 45T gravé à la main par l'orfèvre evrlst pour l'occasion ? Ah ah ah. Alors donc, une 4ème occasion de voir l'un des groupes les plus excitants de ces 30 dernières années remettre son titre en jeu (et je pèse mes mots, même si je n'oublie pas The Kills). Fini de se reposer sur les lauriers de l'indétrônable 1er album éponyme, il est l'heure d'aller au charbon. L'attente est grande et je ne suis pas le seul à le penser si on en juge par la foule compacte qui fait bientôt presque déborder la jauge du Petit Bain. Un mot sur cette salle atypique située dans une péniche à quai pas loin du Pont de Tolbiac. Le dépaysement est assuré quand on descend la volée de marches qui nous mène au niveau (sous ?) de la Seine. Mais on oublie vite cette drôle de sensation de flotter en musique. Heureusement, pas de hublots ici. Un grand merci pour l'accueil chaleureux qui m'a notamment permis de pouvoir faire des photos depuis le bord de scène. Ça... Lire la suite

Johnny Mafia (release party de l'album Sentimental) + Johnnie Carwash

Critique écrite le 14 décembre 2021, par François Medaerts

Petit Bain, Paris 1er décembre 2021

Johnny Mafia (release party de l'album Sentimental) + Johnnie Carwash en concert

Après avoir eu la chance de voir Johnny Mafia cet été en concert pour la sortie du nouvel album, "Sentimental", (et eu la chance de pouvoir l'acheter car visiblement à cause d'Adele ils étaient en rupture de stock pour la release party) c'était avec grand plaisir que je les attendais à Paris. Johnny Mafia, c'est toujours un gros bordel sur scène mais toujours de qualité. Johnnie Carwash Ce soir, c'était double dose de Johnn.ie.y car en première partie nous avions les très talentueux Johnnie Carwash. Je ne connaissais ce trio lyonnais que de (bonne) réputation et elle n'était pas usurpée. Le concert commence doucement mais assez vite la vitesse supérieure est enclenchée et la fosse répond très vite et très fort. A l'apparition de Fabio de Johnny Mafia sur un morceau, on sait déjà que le public est venu en masse de Sens pour soutenir les Mafieux ! Concernant Johnnie Carwash qui tournent souvent avec We Hate You Please Die, Last Train ou You Said Strange, c'est un groupe que je conseille et qui promet beaucoup de belles... Lire la suite

We Hate You Please Die + MSS FRNCE

Critique écrite le 13 décembre 2021, par François Medaerts

Petit Bain, Paris 2 décembre 2021

We Hate You Please Die + MSS FRNCE en concert

MSS FRNCE / We Hate You Please Die : Vous nous détestez peut-être, mais nous on vous aime ! Disclaimer : cette chronique est écrite par un Rouennais donc n'est absolument pas objective, même si tout est vrai. Grosse soirée ce 2 décembre à Petit Bain, juste le lendemain des double Johnnie (Carwash) et Johnny (Mafia) avec ce soir les Parisiens de MSS FRNCE (prononcez Miss France) et les Normands de We Hate You Please Die. MSS FRNCE Un an après la sortie de leur 5ème EP (humblement intitulé V...), ils sont là pour nous lancer leur punk bien énervé à la face. Au premier regard on ne se méfie pas de ces 4 jeunes garçons bien propres sur eux, ils ont l'air inoffensifs. Cependant, tel des Mogwai, une fois sur scène et avec des instruments ils vous balancent un punk rapide, de qualité et, on les remercie, avec des morceaux super courts (ça permet à la fosse de reprendre son souffle !). Donc, MSS FRNCE c'est bien, énergique, ça chante en français, et on en redemande des groupes de cette qualité. Bien content de les avoir vus (j'ai beaucoup aimé leur reprise de Georges Moustaki, "Les eaux de Mars") et bien pressé de les revoir sur scène. We Hate You Please Die Ensuite, on passe a mes chouchous (non pas King Gizzard... Lire la suite

Rudeboy plays Urban Dance Squad

Critique écrite le 12 décembre 2021, par Samuel C

Petit Bain, Paris 9 décembre 2021

Rudeboy plays Urban Dance Squad en concert

Urban Dance Squad s'est fait remarquer dès la fin des années 80, mais trop en avance sur son temps, comme Fishbone, Living Colour et quelques autres, le quartet est resté relativement confidentiel. Mêlant riffs rock, ambiance soul, scratches et phrasé hip-hop, le groupe néerlandais allait pourtant influencer la vague fusion qui a déferlé lors de la première partie des nineties et qui verra Rage Against The Machine rafler la mise avec son premier album uppercut. Tournant énormément au cours de la dernière décennie du siècle passé, notamment avec La Mano Negra et en festivals, durcissant le son avec son meilleur album "Persona non grata", Urban Dance Squad allait disparaître après la publication de "Artantica" en 1999, on notera un discret retour sur les planches autour de 2006. Annoncé en 2020, puis annulé en raison de la pandémie à son pic, Rudeboy Remmington,... Lire la suite

The Fleshtones + Dynamite Shakers

Critique écrite le 18 novembre 2021, par lol

Petit Bain, Paris 16 novembre 2021

The Fleshtones + Dynamite Shakers  en concert

En plus de trente ans de pérégrinations dans les salles de concert, c'est étonnamment la première fois que je voyais les Fleshtones sur scène. Les Fleshtones, c'est ce groupe de rock garage historique et culte qui a fait ses début en 1976 à New York sur les scènes mythiques du CBGB et du Max's Kansas city. Et qui tourne toujours inlassablement dans les plus petits clubs du monde entier pour porter la bonne parole à un public assoiffé de riffs de guitare fiévreux et de refrains scandés dans une ambiance chaleureuse, énergisante, pleine d'effluves de houblon. En 45 ans, de carrière le combo ricain n'a jamais rencontré le succès, mais il a su se créer une réputation qui lui permet d'être chez lui dans tous les clubs rock du monde. C'est dans l'antre de Petit Bain qu'ils allaient une fois de plus rendre visite à leurs fidèles fans parisiens, à qui, tels d'inlassables croisés, ils délivrent les commandements du rock garage presque tous les ans. C'est donc un fervent public de quadras et quinquas grisonnants, souvent affublés d'un harrington et de lunettes de vue cerclées d'une monture noire à la Elvis Costello, qui investissait la salle. Alors que les fans de la tête d'affiche du jour étaient en train s'abreuver au bar en attendant les... Lire la suite

Accès