Accueil Original Molock Product en concert
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Trip hop dub down tempo.

Original Molock Product en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Original Molock Product : les dernières chroniques concerts 3 avis

TTC + Abstrackt Keal Agram + Original Molock Product

Critique écrite le 14 avril 2003, par Pierre Andrieu

Maison du Peuple, Clermont-Ferrand 12 avril 2003

IraeProd, déjà responsable des festivals Irae et Osmose et de la venue de Chokebore à la Coopérative de Mai, a encore organisé une soirée réussie à Clermont-Ferrand... Cette bande de jeunes qui se bougent le Q pour la musique qu'ils aiment (du metal à l'electro en passant par la noisy ou le dub... ) a cette fois réussi à monter un plateau hip hop/électro de très grande classe et à prix raisonnable en plus ! Débutée avec un mix de Mr Maqs et des courts métrages, la soirée a vraiment pris son envol avec le groupe clermontois Original Molock Product. Ce trio batterie/samples/guitare délivre une électro teintée de dub et de rock assez captivante. Malgré une limitation du son par la mairie à 88 db qui a un peu bridé le groupe, le public a commencé à décoller sur les titres envoûtants d'O.M.P.... C'est le groupe rennais Abstrackt Keal Agram... Lire la suite

La Position du Tireur Couché + Kunamaka + Original Molock Product + Les Francs Tireurs + Eden N

Critique écrite le 26 novembre 2001, par Pierre Andrieu

la Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 24 novembre 2001

Les sélections pour le Printemps de Bourges attirent toujours la foule des grands jours : les concerts sont gratuits et chacun vient défendre ses favoris ou découvrir de nouveaux groupes prometteurs. Cette année encore, c'est devant une grande salle de la Coopérative de Mai très bien remplie que les groupes ont pu faire leurs preuves. Dans la catégorie R'n'B, Eden N débute la soirée et rencontre un succès certain auprès des aficionados du genre. Pour ma part, je n'aime pas du tout ce style musical, je passe donc une demi-heure difficile... C'est carré, les deux chanteuses et le chanteur se débrouillent bien, mais ça me rappelle le groupe Native, que je déteste cordialement. Chacun ses goûts ! Denise M., est, elle, enchantée par la prestation d'Eden N et se trémousse lascivement devant moi : c'est sans doute la puissance du groove. La première "chanson" de Kunamaka me laisse perplexe, c'est particulièrement original, voire complètement barré. Ils mélangent tous les genres : hard-core, valse, chansons de crooner, pop, jazz, metal... Ils jouent du "carnival core", c'est bien trouvé... La voix du chanteur, qui passe des hurlements aux plaintes susurrées à l'oreille, rappelle celle du vocaliste de Faith No More, Fantomas et Mr Bungle :... Lire la suite

Original Molock Product + Sayag Jazz Machine + Lab° + Crystal Distortion

Critique écrite le 17 novembre 2001, par Pierre Andrieu

la Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 16 novembre 2001

Le prometteur trio clermontois O.M.P. (pour les intimes) démarre la soirée de fort belle manière : ils jouent une musique électronique influencée par le rock, le trip-hop et parfois le dub. Un excellent batteur, un guitariste au jeu de scène minimaliste mais bien présent dans le son et un responsable des boucles rythmiques, mettent en commun leurs efforts pour produire une musique promise à un bel avenir. La plupart de leurs titres sont envoûtants mais donnent envie de danser, certains sont carrément rentre-dedans et peuvent exciter les plus calmes. Tous les morceaux sont très réussis ! On leur souhaite bonne chance pour les auditions du Printemps de Bourges, le 24 novembre 2001, et à bientôt ! Les Sayag Jazz Machine frappent eux aussi très fort avec leur électro-jazz, ils sont en plus soutenus par d'excellentes projections sur tout le fond de scène qui ajoutent le petit plus qui permet de décoller. Le public qui remplit à ras bord la petite Coopé commence à danser frénétiquement et à frôler l'hystérie collective. Heu, les gars, c'était hier Mass Hysteria ! On passe d'ambiances très jazzy, grâce à la... Lire la suite