Accueil Vos avis et critiques de concert pour Pigeon John
Jeudi 22 août 2019 : 11748 concerts, 25625 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.

Vos chroniques de concerts pour Pigeon John 7 avis

Envie de partager un coup de coeur ou une critique de votre dernier concert ?
ConcertandCo donne la parole à tous les passionnés de concerts et festivals
et publie vos chroniques.

EXPRIMEZ-VOUS !

Pigeon John : la fiche artiste

Les chroniques de concerts sont triés suivant la date du concert (du plus récent au plus ancien).
[Trier par date de publication.]

Chinese Man, Deluxe, Pigeon John, Selah Sue (Fiesta des Suds 2014)

Critique écrite le , par

Marseille 17 octobre 2014

Chinese Man, Deluxe, Pigeon John, Selah Sue (Fiesta des Suds 2014) en concert

Après une 1ère soirée très réussie, cette deuxième soirée s'annonçait également intéressante avec une programmation très alléchante. Et malgré de très grosses difficultés de circulation, suite à la gréve de la RTM, la Fiesta des Suds attirait encore plus de monde que la veille qui annonçait près... Lire la suite

Fiesta des Suds 2014 : Selah Sue + Pigeon John + Deluxe + Chinese Man ...

Critique écrite le , par

Docks des suds - Marseille 17 octobre 2015

Fiesta des Suds 2014 : Selah Sue + Pigeon John + Deluxe + Chinese Man ... en concert

Voir chronique du J1 ici et du J3 là Une bonne nuit de sommeil, une journée de boulot et c'est reparti pour la grosse soirée du festival, où près de 20 000 personnes seront là ce samedi soir pour les Chinese Man. Groupe du coin qui a à présent une réputation planétaire. Cette soirée, ça... Lire la suite

Pigeon John + A State of Mind

Critique écrite le , par

Magic Mirror, La Défense, Festival Chorus 23 mars 2012

Pigeon John + A State of Mind en concert

Nouveau midi au Magic Mirror, à La Défense, pour découvrir la sélection hip hop du Festival Chorus. Ca débute par Pigeon John et son acolyte bassiste. Ses instrumentalisations sont enregistrées mais c'est pour mieux ressentir son carisme. Tout droit arrivé des plages californiennes, il est... Lire la suite

Marsatac : Stupeflip + Pigeon John + Xzibit + Theophilus London + Chinese Man

Critique écrite le , par

Friche Belle de Mai - Marseille 1er octobre 2011

Marsatac : Stupeflip + Pigeon John + Xzibit + Theophilus London + Chinese Man en concert

Vendredi Sold Out. Comme la veille, la soirée du vendredi du festival Marsatac est complète. Vu le monde devant l'entrée principale, ca se confirme. Faut dire que la programmation est sacrément alléchante. Cette année, le guichet accréditations est séparé du guichet invitations. Niquel, on gagne du... Lire la suite

> Réponse le 04 octobre 2011, par Xavier

Visiblement nous n'étions pas au même festival (Marsatac !) que votre journaliste ! Le son franchement pourri on est d'accord (unanimité !), des salles tellement petites qu'elles étaient impénétrables, entrées et consos hors de prix, absence totale de...  La suite | Réagir

> Réponse le 04 octobre 2011, par Ringo Fire

Hum, Xavier, il me semble que Aires Libres est quand même subventionné et plutôt bien pour quelques journées dans l'année, non ? Je ne mets plus les pieds à Marsatac depuis des années, mais si tu veux parler alternative et lieux où l'argent public est rare,...  La suite | Réagir

> Réponse le 04 octobre 2011, par Philippe

@Julien : on ne dit pas "Niquel", on dit "Ooooh, sacrebleu, mais quelle jolie jouvencelle, je lui ferais volontiers subir les derniers outrages !..." ;-) ...ou alors, on dit "Nickel" qui vient de l'élément métallique du même nom. Just kidding. @xavier :...  La suite | Réagir

> Réponse le 05 octobre 2011, par julien

Mon cher Xavier, puisque tu as choisis de me tutoyer, je vais me permettre de faire de même. Sache tout d'abord que je ne suis pas journaliste, comme tu le dis. Si tel étais le cas, tu aurais pu me reprendre sur la forme et sur mon phrasé comme la fait...  La suite | Réagir

> Réponse le 11 octobre 2011, par Vilay

La treizième édition du festival Marsatac était résolument " riot ". Le contenu de ce papier sera donc dans l'esprit de la thématique choisie cette année par l'organisation. Rendons à César ce qui est à César et n'oublions pas de saluer les prestations de...  La suite | Réagir

Marsatac 2011

Critique écrite le , par

Friche Belle de Mai - Marseille 30/09 et 01/10 2011

Marsatac 2011 en concert

Grand amateur de ce festival marseillais depuis plusieurs années, j'étais ravi de participer à cette nouvelle édition. Après avoir renoncé à la 1ère soirée (je l'ai regretté, mais sans ce repos, je ne sais pas si j'aurais pu être dans de bonnes dispositions pour les 2 nuits suivantes), je me dirige... Lire la suite

Marsatac 2011 : Cascadeur + Death in Vegas + Theophilius London + Oh ! Tiger mountain + Stupeflip + Under kontrol + Pigeon John + Chinese man + Skip the Use + Antony Joseph + The Death Set

Critique écrite le , par

Friche Belle de Mai - Marseille 30 Septembre & 1 Oct

Marsatac 2011 : Cascadeur + Death in Vegas + Theophilius London + Oh ! Tiger mountain + Stupeflip + Under kontrol + Pigeon John + Chinese man + Skip the Use + Antony Joseph + The Death Set   en concert

Que retenir de la 13e édition de Marsatac qui a eu lieu ce week-end à Marseille ? 1. Les trois soirs étaient sold-out pour la première fois dans l'histoire du festival, preuve que le public est réceptif et avide 2. Le site de la Friche colle bien avec l'identité urbaine du festival, mais sa... Lire la suite

> Réponse le 04 octobre 2011, par vv

Cher King Ju, Tu dois crouler sous le courrier, et cette adresse n'est probablement qu'une farce., et cette lettre un pathétique appel. Aussi t'écris-je pour passer le temps pendant que je me fait des coquillettes au steak. King Ju j'aime ton regard noir...  La suite | Réagir

Pigeon John

Critique écrite le , par

Cargo (Arles) 15 Avril 2011

Pigeon John en concert

J'arrive vers 21h30 au Cargo. Il y a déjà pas mal de monde qui en profitent pour boire un verre et apprécier l'ambiance de cette salle. Pigeon john est déjà aux platines, perché au balcon. La sélection est bonne : ça commence tranquille avec des sonorités Jazzy. Puis ça dévie vers du... Lire la suite

1 à 7 sur 7 critiques