Accueil La Ruda en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10656 concerts, 24770 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


La Ruda Salska raccourci son nom. La Ruda propose un véritable puzzle musical composé de flamenco, de musique kabyle, de ragga....Le groupe délaisse pour un temps ses amplis, et présente ses chansons acoustiques retravaillées à la manière chanson swing.

La Ruda : vos chroniques d'albums
Site

La Ruda en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

La Ruda : l'historique des concerts

Sa.

15

Déc.

2012

La Ruda + Dr Eggs & The Hong Kong experience + The Royal Premiers (Complet) Chabada - Angers (49)

Ve.

14

Déc.

2012

Les Voleurs de Swing en concert
La Ruda + Bob's not Dead + Les Voleurs de Swing (Complet) La Ruda | Les Voleurs de Swing | Bob's Not Dead
Chabada - Angers (49)

Je.

13

Déc.

2012

Boogers en concert
La Ruda + Benjamin Piat + Boogers La Ruda | Boogers
Chabada - Angers (49)

Sa.

08

Déc.

2012

Ve.

07

Déc.

2012

Me.

05

Déc.

2012

The Wankin' Noodles en concert
La Ruda + Billy Hornett + Wankin'Noodles La Ruda | The Wankin' Noodles | Billy Hornett
Le Bikini - Ramonville St Agne (31)

Sa.

01

Déc.

2012

Les Voleurs de Swing en concert
La Ruda + Les Voleurs De Swing La Ruda | Les Voleurs de Swing
Salle de la Forêt - Saint Prouant (85)

Ve.

30

Nov.

2012

Capsula en concert
La Ruda + Fatras La Ruda | Capsula
La Citrouille - St Brieuc (22)

La Ruda : les dernières chroniques concerts 67 avis

Festival de Montfort : Ciao tympans + Oh Tiger Mountain + Azyd Azylum + La Ruda

Critique écrite le 03 septembre 2012, par Gabriel Brouchon

Montfort (04) 2 Août 2012

Festival de Montfort : Ciao tympans + Oh Tiger Mountain + Azyd Azylum + La Ruda en concert

2eme jour. Moins de monde (500 personnes) que la veille pour cette soirée plutôt orientée Rock (Hardcore, Ska et Festif). Ciao tympans Ce soir, le groupe chargé d'ouvrir l'Apéro sonore et de jouer entre les groupes se produisant sur la grande scène nous offre un ska festif de très bonne facture et mettra l'ambiance tout au long de la soirée. Ces 5 musiciens (Basse batterie guitare violon et clavier) nous joueront des créations et quelques reprises. Oh Tiger Mountain Ce Duo en charge d'ouvrir la grande scène pour la soirée propose ses chansons en anglais ce qui était pour eux une évidence. Mathieu Poulain au chant et à la Guitare, et Kid Francescol aux percussions électroniques, déroule un set folk-rock, avec un son un peu flat qui donne du corps et une certaine fragilité à l'ensemble. Le nom de Oh Tiger Mountain tient ses origines d'un album de Brian Eno: Taking Tiger Mountain sortit en 1974. Lors d'une interview de Mathieu, celui ci nous dévoile sa doctrine: ... l'intérieur est au moins aussi grand que l'extérieur ". C'est par cette philosophie qu'il écrit ses chansons, qui, paradoxalement, parlent du fait d'écrire des chansons. C'était son dernier concert pour l'été ici à Montfort, un album est en... Lire la suite

Bad Billy + Les Hurlements d'Léo + La Ruda

Critique écrite le 30 novembre 2011, par Julyzz

Le Bataclan - Paris 17 novembre 2011

Bad Billy + Les Hurlements d'Léo + La Ruda en concert

Arrivée pourtant légèrement avant 19h, je suis surprise de trouver déjà sur scène Bad Billy que je n'avais pas vu annoncé. Très bonne découverte bien Rock'n Roll. Nous voilà donc tous réunis pour les 2 têtes d'affiches : Les Hurlements de Léo et La Ruda. Même si chacun arbore ses couleurs dans la salle, tous sont près à faire la fête avec la troupe au complet. Et c'est parti pour le Bordel de Luxe. Les HDL font partie des groupes que l'on ne se lasse pas de revoir en live. Cette fois encore, je ne serai pas déçue. Ce que j'adore dans ce groupe, c'est cette cohésion et surtout le fait que chacun soit mis en avant à un moment donné. Ils échangent volontiers leurs places et leurs voix au grand bonheur du public. Et puis, chose rare à Paris ces temps ci quand 2 groupes partagent l'affiche, ils partagent également la scène. Pierrot de La Ruda arrive des coulisses pour un titre brulant et ce n'est que le début du débarquement Ruda. Les cuivres se mêlent alors que dans chaque groupe ils sont déjà bien nombreux. Fort moment de partage pendant ce Chaos général. Il faut aussi noter la performance dantesque de... Lire la suite

Merlot + La Ruda accoustique

Critique écrite le 18 octobre 2008, par july

Villejuif 3 octobre 2008

Merlot + La Ruda accoustique en concert

Arrivée un peu en retard le temps de trouver la salle et agréable surprise. Une petite salle bien accueillante même si nous sommes assis. Ce grand dandy déglingué de Merlot est déjà en place et il est chaud . Ce gars d'Ivry est bien dans son élément surtout quand il chante Vivre dans le 9 4 forcément reprise en choeur par toute la salle Feel all right puisque nous somme justement dans le 94. Délire reggae, rap, blues et tout le reste, il nous fait sa petite démonstration de drague avec Mademoiselle, limite touchant. A la manière d'un Pierpoljak, façon Antoine, on boit ses textes plein d'humour. Et comme, il n'a pas... Lire la suite

(mes) Eurockéennes anciennes - Quelques concerts marquants 3/3 (2000-2002) : /2000 : Alanis Morrissette, -M-, Muse, Nine Inch Nails, Cranberries, Tryo, France Cartigny, Rita Mitsouko, Asian Dub Foundation /2001 : Skull, La Nef des Fous, Yann Tiersen, Les Têtes Raides, La Ruda Salska, The Young Gods, Tricky, Ben Harper & the Innocent Criminals, Nashville Pussy /2002 : The (International) Noise Conspiracy, Mclusky, Sinclair, Saïan Supa Crew, Archive, Noir Désir, Alec Empire, Guem, Miro, Astonvilla, Ska-P, Lofofora, Air, Chemical Brothers (Rammstein)

Critique écrite le 14 novembre 2007, par Philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert 01 juillet 2000

(mes) Eurockéennes anciennes - Quelques concerts marquants 3/3 (2000-2002) : /2000 : Alanis Morrissette, -M-, Muse, Nine Inch Nails, Cranberries, Tryo, France Cartigny, Rita Mitsouko, Asian Dub Foundation /2001 : Skull, La Nef des Fous, Yann Tiersen, Les Têtes Raides, La Ruda Salska, The Young Gods, Tricky, Ben Harper & the Innocent Criminals, Nashville Pussy /2002 : The (International) Noise Conspiracy, Mclusky, Sinclair, Saïan Supa Crew, Archive, Noir Désir, Alec Empire, Guem, Miro, Astonvilla, Ska-P, Lofofora, Air, Chemical Brothers (Rammstein) en concert

La deuxième partie par ici (1997 - 1999) ! 2000 Troisième et dernier volet de cette petite monographie sérieuse (mais sans prétention) des "vieilles" Eurockéennes. Enfin de moins en moins vieilles, on n'est plus que 9 ans en arrière... En 2000, nous sommes allés au camping pour la dernière fois (enfin, à ce jour), pas parce qu'on aimait plus ça mais pour cause de bons plans hébergements ensuite...Et il faut souligner qu'il est dûr de retrouver le line-up complet (ni le site des Eurocks ni Wikipedia n'ont une très bonne mémoire de cette année-là). Pourquoi ? Mystère... Le mythologique bug de l'an 2000 serait-il quand même arrivé ? Auraient-ils programmé un artiste particulièrement difficile à assumer ? Naaaan, pas David Hallyday quand même, puisqu'il était déjà venu avant ?! En tout cas je suis sûr d'avoir raté Oomph (une sorte de sous-Rammstein, peut-être marrant en live) et Coldplay dont le monde s'est aperçu enfin en 2008 qu'ils vendaient du vent, tandis qu'ils m'ont toujours fait chier... Quel visionnaire non ? On a cependant du passer un moment en compagnie d'Alanis Morrissette, pas de quoi fouetter un chat mais un joli concert dans mon souvenir : une brune au sourire rayonnant, jouant bien et chantant juste, quelques... Lire la suite

La Ruda : les chroniques d'albums

La Ruda : La Trajectoire De L'homme Canon

Chronique écrite le 24/02/2008, par skagirl

cet album est précisément nul!Je m'explique:guitares saturées rappelant du vieux métal bon marché et faisant ainsi concurrence à lofofora ;les paroles sont simplistes et donc très adaptées à nos amis étrangers qui voudraient apprendre la langue de Molière;les mélodies ne sont pas franchement recherchées on se contente du minimum et ça pourrait difficilement etre pire les gonzes!!les sujets des textes... Lire la suite

La Ruda : Passager Du Réel

Chronique écrite le 14/12/2007, par jiemel

La Ruda : Passager Du Réel

Entre les mains, un cd dont beaucoup m'avaient dit qu'il était le plus mauvais de tous les efforts d'un groupe que j'adore. C'est donc avec une certaine méfiance que je le lançai dans ma chaîne, m'attendant plus où moins à décrouvrir l'ampleur du désastre. Mais au lieu de ça j'ai été agréablement surpris. Je n'irai pas jusqu'à dire que cet album est mon préfèré, mais franchement je l'adore. Un chant... Lire la suite

La Ruda Salska : 24 IMAGE SECONDE

Chronique écrite le 07/04/2004, par nano

J ai beaucoup aimé ce dernier album il es plus metal que les autres c vraiment un bon melange ska punk metal.

La Ruda Salska : 24 IMAGES SECONDES

Chronique écrite le 06/04/2004, par gui de champi

On l'attendait ce foutu disque. En tout cas, pour avoir suivi l'actualité du groupe assez régulièrement grâce aux newsletters du groupe, les amateurs de la troupe de la Ruda (fini le Salska !) comme moi ont su patienter avec des infos et des humeurs des morceaux. Ils avaient prévenus, ils ont tenu parole, les gars de la Ruda 2004 seront rock ou ne seront pas. Alors oui, c'est vrai, on peut être étonné de la tournure des évènements pour un groupe qui a démarré en claquant pas mal de titres festifs, notamment sur le premier album, mais il faut se rendre à l'évidence que 24 images/seconde est un album logique. Logique et puissant. Puissant et tripant. Tripant et...juste. Alors, tout de suite, mettons de coté les éventuelles reflexions de retournage de veste ou opportunisme vers un style qui semble revenir en force. Et intéressons nous aux brûlots servis par les huits angevins. Premier constat, et de taille : le rock de la Ruda est burné. Burné au niveau des guitares, qui prennent énormément d'ampleur sur ce disque ("Paris en bouteille", "Pensées malsaines", le punk "l'eau qui dort" et bien d'autres !!!). La batterie... Lire la suite