Accueil Lysistrata en concert
Mercredi 8 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Originaire de Saintes, Lysistrata évolue sur la scène rock française depuis 2013. Les compositions survoltées et très instrumentales du groupe français ont rapidement séduit un public amateur de noise rock. En 2017, Lysistrata remporte le Prix Ricard S.A Live Music, un véritable tremplin avec une tournée à travers l'hexagone à la clé. En concert partout en France en 2019 pour jouer en live l'album "Breathe In/Out" (paru en octobre 2019 via Vicious Circle).

Site

Lysistrata : l'historique des concerts

Je.

12

Mars

2020

Lysistrata + At Ho(m)me Chabada - Angers (49)

Ve.

06

Mars

2020

It It Anita en concert
Lysistrata + It It Anita Lysistrata | It It Anita
Salle J. Carmet - Allonnes (72)

Me.

04

Mars

2020

Lysistrata + Fabulous Sheep Rockstore - Montpellier (34)

Ve.

31

Janv.

2020

Sa.

25

Janv.

2020

Je.

23

Janv.

2020

Je.

19

Déc.

2019

Lysistrata + We Hate You Please Die La Nouvelle Vague - St Malo (35)

Sa.

14

Déc.

2019

It It Anita en concert
It It Anita + Lysistrata Lysistrata | It It Anita
Run Ar Puns - Chateaulin (29)

Lysistrata : les dernières chroniques concerts 5 avis

Les Nuits Courtes : Inuit, Von Pariahs, Lysistrata, At Ho(m)me, Arnaud et Kevin

Critique écrite le 17 novembre 2019, par Maathilde

Salle René Cassin Fontenay le comte 28 Octobre 2019

Les Nuits Courtes : Inuit, Von Pariahs, Lysistrata, At Ho(m)me, Arnaud et Kevin en concert

Reprise dominicale après une courte nuit, habillée d'un after électro massive sur le parking de l'Espace René Cassin.Les Nuits Courtes portent bien leur nom... Il est 14h sur le parvis. Aux tables, on déguste des huîtres. Les festivaliers sont rares mais profondément à l'écoute d'Arnaud Fradin et Kevin Doublé. Arnaud et Kévin qui, de leur belles vibrations en guitare, voix et harmonica font fort revivre Bob Dylan, Robert Johnson et Skip James. Simplement, intensément. Le gris est dans le ciel mais le bleu est sur scène et le baume est au cœur des festivaliers. Leurs yeux brillent comme des soleils... Ces deux artistes nantais reprennent avec brio des grands classiques du blues, quelle voix, quel flow mes amis, quel voyage. Dommage que si peu puissent en profiter... Le set s'arrête en douceur, toujours simplement... je rencontre Philippe, photographe avec qui j'échange le temps qu'At Ho(m)me s'installe sur la scène du Château...Ces 5 jeunes gaillards pouzaugeais réveillent sec les neurones des festoyantes et festoyants emmitouflés dans la torpeur dominicale. At Ho(m)me : Batterie, guitares, basse, piano. Pour toi qui aime Mass Hysteria, c'est la même vibe sans les voix.. C't'une belle claque dans ta face. Si puissante que... Lire la suite

It It Anita + Lysistrata

Critique écrite le 28 octobre 2019, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 24 octobre 2019

It It Anita + Lysistrata en concert

Plateau noise de haut vol dans le club de La Coopé - très bien rempli, ouf, il n'y a pas que des fans de David Hallyday, Lomepal, Manu Chao et Bilal Hassani à Clermont-Fd ! - avec les surexcités Belges d'It It Anita et les Français énervés de Lysistrata, deux groupes signés sur le label bordelais Vicous Circle Records et tournant actuellement (souvent ensemble) partout en France pour présenter leurs derniers albums respectifs... It It Anita C'est aux Belges que revient "l'honneur" de lancer les hostilités, et ce n'est pas forcément une bonne idée puisqu'il est extrêmement difficile de passer après un tel rouleau compresseur scénique, le show d'It It Anita se révélant à la fois survolté, truffé de titres parfaits pour se jeter les uns sur les autres, tout en étant spectaculaire et convivial. Pour résumer et faire court, les Liègeois possèdent toutes les qualités qui font un putain de groupe de scène : ils jouent comme si leurs vies en dépendaient, déploient une énergie à peine croyable et font le show dès qu'ils le peuvent par l'intermédiaire de leur facétieux batteur au look de boxeur... On avait déjà vu l'impressionnante bête en vrai et de près en clôture du festival Levitation France à Angers fin septembre, elle a... Lire la suite

Lysistrata + OPTM

Critique écrite le 05 octobre 2019, par Lionel Degiovanni

Paloma, Nîmes 20 septembre 2019

Lysistrata + OPTM en concert

OPTM Pour cette première date de la nouvelle saison à Paloma, je découvre un jeune duo qui est du coin. Il s'agit d'OPTM. Ce groupe se lance en 2017 dans une aventure rock-noise, cette furieuse cavalcade nourrie à l'énergie des 80/90's envoie du lourd ! Tout le potentiel du combo guitare/batterie se révèle sur scène avec des prestations maîtrisées et puissantes. En 2018, le groupe OPTM est lauréat de la bourse des jeunes talents de Nîmes, un titre qui leur permet de débarquer le 20 février dernier avec Open Pool ‘Til Midnight, premier EP, enregistré par le réalisateur belge Gaethan Dehoux. Sur scène, le duo est fracassant pendant tout le set. Il faut quand même avoir les oreilles un peu préparées pour pouvoir apprécier toute cette énergie. Le tout reste quand même un peu statique, et cela s'explique par l'intensité de la musique. Je vous invite à aller les voir en live mais je vous préviens il faut beaucoup aimer ce style de musique. On peut dire que le groupe OPTM fait un rock alternatif totalement imprévisible et ça peut bien surprendre !!! Lysistrata Après une petite pause dans le coin bar, la session reprend avec le... Lire la suite

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019)

Critique écrite le 13 janvier 2020, par Pierre Andrieu

Bourges 17-20 avril 2019

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) en concert

43ème édition sous un soleil estival pour le Printemps de Bourges, qui a une nouvelle fois permis de prendre une grande rasade de concerts marquants. Et en bonne compagnie s'il vous plait: 200 000 festivaliers étaient réunis dans les salles et les rues du mardi 16 au dimanche 21 avril 2019. Muddy-Gurdy On commence notre marathon du live mercredi place Séraucourt avec Muddy-Gurdy, qui déroule un set mélangeant brillamment le blues du Sud des Etats-Unis avec une vielle à roue made in Auvergne (il y a une vielle à roue au sein du trio) et des clins d'œil vers les rythmes africains. C'est enlevé, original et tout se termine en apothéose avec une cover percutante du "Pretty Thing" de Bo Diddley. Structures Direction ensuite le 22 d'Auron pour découvrir trois prometteurs groupes français : Structures, avec son post punk totalement hystérique et son chanteur très en rogne, We Hate You Please Die, qui se vautre avec délectation dans un garage teinté de punk sauvage, et Slift, adepte d'un kraut garage psyché maléfique, dans la lignée des Oh Sees. Le Villejuif Underground Jeudi, grosse soirée au Nadir... Avec tout d'abord Namdose (fusion inspirée des groupes BRNS et Ropoporose), qui chauffe le public avec sa pop... Lire la suite

Lysistrata : Vidéo





Lysistrata : écoute