Accueil Sick Of It All en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10669 concerts, 24781 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Sick of It All est LE groupe emblématique du Harcore new-yorkais.

Sick Of It All se présente :S'il devait n'en rester qu'un, nul doute que SICK OF IT ALL serait le groupe le plus plébiscité par ses pairs et le public pour représenter le style musical, le mode de vie et les valeurs que sont le hardcore ! Faut-il les présenter ? Ces New Yorkais sont tout simplement ce qui se fait de mieux en matière de hardcore depuis bientôt 25 ans !!! Infatigables, ils écument le monde, mettant le feu aux scènes avec leur style scénique gavé d'énergie positive et une générosité sans faille, créant une véritable communion avec le public à chacun de leur show ! En 2007, des artistes aussi variés que SEPULTURA, NAPALM DEATH, HATEBREED, MADBALL, IGNITE, RISE AGAINST leurs rendent hommage en participant à l'album tribute "Our Impact Will Be Felt"...

Sick Of It All : vos chroniques d'albums
Site

Sick Of It All en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Sick Of It All : l'historique des concerts

Je.

09

Nov.

2017

Unfit en concert
Sick Of It All / Goddamn Gallows / Unfit / Dirty Wheels Sick Of It All | Unfit | Dirty Wheels
Jas'rod - Pennes Mirabeau (13)

Sa.

08

Avril

2017

Axion Durbuy Rock Festival en concert
Durbuy Rock Festival - L'Esprit du Clan, Sick of it All, New Model Army, Finntroll, The Black Tartan Clan... Axion Durbuy Rock Festival | New Model Army | Finntroll | Sick Of It All | L'Esprit du Clan
Le Sassin - Bomal Sur Ourthe (B)

Ve.

07

Avril

2017

Betizfest en concert
Betizfest Jour 1 - Sick Of It All - Tagada Jones - No One Is Innocent - Les Rats - The Ramines - Existence Saine Betizfest | No One is Innocent | Sick Of It All | Tagada Jones
Palais des Grottes - Cambrai (59)

Je.

06

Avril

2017

Tagada Jones en concert
Sick Of It All + Tagada Jones Sick Of It All | Tagada Jones
L'Orange Bleue - Vitry le François (51)

Me.

05

Avril

2017

Tagada Jones en concert
Sick Of It All + Tagada Jones Sick Of It All | Tagada Jones
Stereolux - Nantes (44)

Di.

02

Avril

2017

Tagada Jones en concert
Sick Of It All + Tagada Jones Sick Of It All | Tagada Jones
La Clef - St Germain (78)

Di.

23

Oct.

2016

Black Bomb A en concert
Sick Of It All + Black Bomb A + Wisdom in Chains + Crowned Kings Black Bomb A | Sick Of It All
Le Trabendo - Paris (75)

Ve.

21

Oct.

2016

Black Bomb A en concert
Sick Of It All + Black Bomb A Black Bomb A | Sick Of It All
Le Hublot - Nancy (54)

Sick Of It All : les dernières chroniques concerts 6 avis

Tagada Jones + Sick Of It All + Kraken

Critique écrite le 19 avril 2017, par Fabrice Lmb

L'Orange Bleue à Vitry Le François (51) 6 avril 2017

Tagada Jones + Sick Of It All + Kraken en concert

Il y avait foule ce jeudi soir pour assister aux très belles prestations de Tagada jones, Sick Of It All et Kraken... Une soirée placée sous les auspices du hardcore, du punk et du metal, et un très grand moment ! Kraken A notre arrivée, Kraken a déjà lancé les hostilités. C'est avec "Humanité" que le bal sera ouvert. "And Now" viendra poursuivre le show et le groupe communiquera régulièrement avec le public. C'est bon, on communie ou quoi ?!! Revêtant une combinaison blanche, Sandy a le visage peint en blanc, les yeux et la bouche en noir, comme le Joker... "Caméléon" sera envoyé, et "L'Ennemi Invisible" sera proposé dans la foulée. Le temps de quelques applaudissements, nous continuerons avec "Vorace" et une "Berceuse Illusoire". Tout ce qu'on a pu vous dire est faux ! Ce soir, c'est l'anniversaire de Fabien qui est à la basse ! Une boîte de bonbons circulera pour l'occasion dans la salle. Kraken fera les remerciements de rigueur, et c'est "En Vérité" qui viendra clôturer le set. Originaire de Vitry Le François, Kraken qui évolue dans le metal, aura réussi à mettre une belle ambiance pour accueillir Sick Of It All et Tagada Jones ! Kraken : Sandy au chant. Pierre-Alain à la batterie. Fabien à la basse. Yohan à la... Lire la suite

X-Syndicate + Misconduct + Madball + Sick Of It All

Critique écrite le 23 octobre 2010, par zhou

Espace André Malraux - Six-Fours 20 Octobre 2010

X-Syndicate + Misconduct + Madball + Sick Of It All en concert

Soirée d'ores et déjà légendaire et immanquable avec les deux légendes absolues du NYHC : Madball et Sick Of It All. On a beau avoir vu chacun des groupes au moins 5 ou 6 fois, la rouste est tellement assuré que l'hésitation ne peut être permise. Même un mardi soir, même à Six-Fours, même en pseudo pénurie d'essence. On charge donc la Vandmobile 2.0 à balle avec la team Massilia au grand complet plus un morceau de Jimmy Destroy et on trace vers l'Espace Malraux. Marseille ne s'y est pas trompé et fait le nombre. Les 13 blindent le parking et on voit ressurgir quelques têtes qui se font de plus en plus rares. Ajoutez une poignée de varois et vous obtenez une salle bien remplie. On débarque en plein set de X-Syndicate, groupe girly parisien qui jouait la veille au Baby. Gros son, plutôt carré, mais chant nasillard fatiguant et heavy un peu périmé... Puis d'un coup, plus de Heavy, juste Gary Wright ! "Ooooh Dream Weaver, I believe you can get me through the night". Gas : "Oh putain la bassiste elle est top bonne, tu vois ça me fait des choses bizarres, comme quand on était en gym et qu'on grimpait à la corde à nœuds". Oui la bassiste a juste un déhanché à se damner. Et puisqu'on est dans des considérations réductrices... Lire la suite

Hellfest Day 1 : Sepultura, Deftones, Fear Factory, Sick Of It All, Mass Hysteria, Finntroll, Arch Enemy, Walls of Jericho, Infectious Grooves, ...

Critique écrite le 24 juin 2010, par Boby

Clisson 18 juin 2010

Hellfest Day 1 : Sepultura, Deftones, Fear Factory, Sick Of It All, Mass Hysteria, Finntroll, Arch Enemy, Walls of Jericho, Infectious Grooves, ... en concert

Hellfest Day 01 - Nul enfant éventré, aucun loup garou, pas même un petit vampire à la twilight , pas déçu mais presque... Où sont tous ces montres aux pouvoirs ésotériques que Christine Boutin et son ami Phillipe Devilliers n'ont cessé d'annoncer dans diverses prises de paroles pour le moins diffamatoires ? Ca n'aura pas empêcher Mouss, le chanteur de Mass Hysteria de " remercier Christine boutin pour sa généreuse publicité gratuite ". Il faut reconnaître que ça n'aura pas été du luxe entre ACDC à paris et le Sonisphere/Big Four en Suisse, la concurrence était rude. Enfin tout cela n'aura pas empêché de rendre le festival SOLD Out. "Merci Christine !" Arrivé trop tard pour Crowbar mais juste à temps pour Mass Hysteria. Menés par Mouss, les furieux et les furieuses du Hellfest ne se font pas prier pour danser, entamés par " Babylone" c'est finalement avec "World On Fire " qui finira d'enflammer les foules. L'engagement de Mass Hysteria n'est plus un secret après avoir fait un tour à l'assemblé et avoir récemment joué avec le député Patrick Roy, il était donc naturel que le groupe prenne quelques minutes pour remercier le sponsor numéro un du Hellfest ; christine boutin ! Effet immédiat, la seule mention de son nom a pour... Lire la suite

Interview de Sick Of It All

Interview réalisée le 19 avril 2010, par Vilay

Rockstore - Montpellier Avril 2010

Interview de Sick Of It All

Tout le monde connaît Georges Abitbol, " l'homme le plus classe du monde ", mais si certains avaient des doutes sur l'identité du groupe le plus fort du monde, la réponse à cette question est dans cette interview accordée par le bassiste de Sick Of It All : Craig Setari. Les autres membres étaient présents mais les fous rires auxquels ils étaient sujets laissent présager qu'ils préfèrent ne pas commenter les affirmations de leur camarade.   Vilay : Le hardcore est souvent considéré comme une musique faite pour et par des " teenagers ". Vous jouez depuis plus de 20 ans... Vous considérez-vous comme d'éternels adolescents?  Craig Setari : L'idée que le hardcore est une musique pour teenagers est vraie pour certaines personnes parce qu'ils en font quand ils sont adolescents. C'est leur chemin de vie ou une sorte de transition. Une fois qu'ils arrivent à l'âge adulte ils tournent le dos à ce qui les a fait mûrir. Pour nous, le Hardcore, c'est quelque chose qui nous a fait évoluer mais on a encore envie d'en jouer aujourd'hui parce que ça nous permet de nous épanouir, de nous bouger de façon positive. Je pense d'ailleurs que quand je serai vieux je serai encore habité par cette énergie pour la musique hardcore car tu prends ça en pleine... Lire la suite

Sick Of It All : les chroniques d'albums

SICK OF IT ALL : SCRATCH THE SURFACE

Chronique écrite le 25/02/1998, par BABIC

Une bombe, tout simplement, à consommer sans modération pour les puristes du genre.