Accueil Chronique album : Dissonant Nation - Sauvage, par Philippe
Mercredi 18 septembre 2019 : 14411 concerts, 25679 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Critique d'album

Dissonant Nation : "Sauvage"

Dissonant Nation :

Pop - Rock

Critique écrite le 19 janvier 2012 par Philippe

Repérés depuis 2008 et avec déjà 15 chroniques à ce jour, le moins qu'on puisse dire est que les Dissonant Nation ont fini leur puberté en la transpirant sur toutes les scènes de la région.... Très vite, leur buzz avait alors enflé au point d'éveiller la méfiance. Mais le fait est que dès notre premier contact, on avait été bluffé par leur attitude parfaite, malgré une énergie de chiens fous pas encore complètement maîtrisée...
Un million de concerts plus tard, ils y peut-être ont laissé un premier batteur et pas mal de cheveux, mais leur entreprise préméditée de conquête du monde se poursuit selon le masterplan original, avec ce très plaisant EP de 4 titres. Dont le chanteur a jeté un, et un seul (!) exemplaire dans un public de filles hystériques - mais aussi de garçons survoltés - lors de la dernière Fiesta des Suds, à la fin d'un concert ébouriffant, passant juste à côté d'une baston générale !
Sauvages ? Ils le sont en effet, et se foutent de savoir que leurs riffs sont usés jusqu'au manche, que leurs paroles en anglais ou en français sont faites de pur entertainment scandé, sans la moindre vocation poétique. Car leur vraie force est là : dans des titres dont le premier refrain est si marquant qu'on peut déjà le chanter au deuxième (We Play We Are : tube historique, imparable), défendus sur scène avec une classe et une verve admirables. Et avec quand même un peu de musicalité, dans des ponts et des soli qui maintiennent l'intérêt et la tension tout au long de leurs concerts (voir ici, la surprenante Sexy Suicide, qui ne sonne pas particulièrement midinette/FM...). Catchy mais pas putassiers, ils arrivent à point pour reprendre le flambeau que les pourtant prometteurs Second Sex semblent avoir abandonné et, espérons-le, rabattre prochainement le caquet des tâcherons du Boulevard Brune et d'ailleurs, qui bourrent les oreilles adulescentes de merde pré-formatée...
Evidemment, 4 chansons avec Dissonant Nation sont trop vite passées (vivement un album avec tous les excellents autre titres découverts sur scène !), évidemment sans l'image il manque un petit quelque chose... Mais puisque l'on vous répète que ce trio est fait pour faire hurler et sauter les premiers rangs d'une salle bondée et suintante, tout en bottant le cul des gens assis au fond ! Considérez donc cet EP comme une simple bande-annonce, faites nous confiance et courez vous faire récurer les cages à miel à leur rugueux contact en live le plus vite possible, tant qu'il y a encore dans Le club une place pour vous...

(Wagram, 2011)
Vignette Philippe

 Critique écrite le 19 janvier 2012 par Philippe
 Envoyer un message à Philippe

Dissonant Nation : les chroniques d'albums

Dissonant Nation : La Chanson Que Tu Préfères (ep)

Dissonant Nation : La Chanson Que Tu Préfères (ep) par Pirlouiiiit
28/01/2013
Dissonant Nation n'en est pas à son premier EP, puisque celui ci sorti en digital en décembre dernier est au moins leur 4ème. Sauf que celui ci semble vraiment là pour annoncer la sortie prochaine de ce premier album qu'un nombre grandissant de fans... La suite

Dissonant Nation : Cd Demo #2

Dissonant Nation : Cd Demo #2 par Pirlouiiiit
23/04/2009
Dissonant est un trio ("formation basique et mythique du rock" comme le dit leur bio) qui a vu le jour à Aubagne il y a un peu plus d'un an et comprend Lucas Martinez (chant guitare), Loic Sanchez (basse) Mathieu Aimon (batterie). A force d'entendre... La suite