Accueil Chronique album : Karpatt - Dans Le Caillou, par Pirlouiiiit
Vendredi 20 septembre 2019 : 14583 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Critique d'album

Karpatt : "Dans Le Caillou"

Karpatt :

Rock

Critique écrite le 30 janvier 2005 par Pirlouiiiit

Découvert un peu par hasard (comprendre en passant au Balthazar sur les conseils d'amis avisés) j'ai flashé sur ce sympathique trio de chanson française. Et ce n'est pas leur deuxième album qui contredira ma première impression. Karpatt (a ne pas confondre avec MacZde Carpate (tout aussi recommandable dans une veine plus rock) est tout sauf un groupe de petit jeune venu ajouter son nom a la longue liste des groupes de chanson réaliste. S'ils n'ont que deux ans d'existence il s'agit pourtant d'un trio mature qui nous offre ici dans un magnifique écrin 19 morceaux tous plus touchant et dansants les uns que les autres. Si le chant de Frederic Rollat est parfois vraiment proche de celui de Fred de Barback surtout sur les morceaux speed genre Quand j'baisse les bras, on pense aussi Renaud ou Dany Brillant pour quelques intonnations ... sachant que la gouaille de Brassens n'est jamais loin non plus. Les textes s'écoutent sans se lasser (menton spéciale a entre autres Jeux Olympiques sur un texte de Henri Tachan, au Déménagement, a Soulève ta jupe, au touchant Léon, au tres vrai La la la. L'instrumentation menée par la guitare manouche de Gaetan Lerat et la contrebasse de Herve Jegousso qui font des merveilles, part dans tous les sens. Et si sur scène ils ne sont "que" trois, sur ce disque ils ont mis le paquet du cote des invites qui arrivent armés de saxo, trombone, derbouka, piano, guitares, flûtes, trompette ... ou d'une jolie voix féminine (Julie Levigne sur Les petits Cailloux), pour un résultat encore plus sympathique. Avec sa pochette plus explicitement chanson (contrairement a celle du premier qui faisait plus Gnawa Diffusion) et des collaborations prestigieuses (comme Mano Solo qui co-chante certains titres ou Mourad de la Rue Ketanou venu donner un coup d'accordéon) il serait surprenant que ce disque ne les propulse pas un peu plus sur le devant de grosses scènes (ce que égoïstement on ne souhaite qu'a moitie, tellement on aimerait encore les voir dans l'intimité d'une petite salle encore une fois pour l'un de leurs concerts marathon).

2004 (Label du Caillou - Productions Spéciales)

Karpatt : les chroniques d'albums

Karpatt : Sur Le Quai

Karpatt : Sur Le Quai par Pirlouiiiit
02/02/2012
Et de cinq ! Sans jamais avoir vraiment atteint le grand public (télé, radio), comme leurs collègues des Têtes Raides ou Ogres de Barback, Karpatt sort son cinquième album qui réjouira les fans de la première heure comme ceux des groupes tout juste... La suite

Karpatt : Dans D'beaux Draps

Karpatt : Dans D'beaux Draps par Pirlouiiiit
07/08/2006
Parmi les bons (qualificatif complètement subjectif j'en conviens) groupes de chansons qui tournent pas mal et qui sortent de bien jolies albums les uns après les autres a l'ombre des mastodontes (ou tout simplement régulièrement couverts par la... La suite

Karpatt : A L'OMBRE D'UN FICUS par clem
13/10/2003
Un album où la bonheur humeur est au rendez-vous et des textes recherchés avec bonnne humeur !!!! Un CD à acheter absolument pour retrouver l'ambiance de leurs concerts ou à découvrir tout simplement ! A acheter d 'urgence !!!!!!! La suite