Accueil Chronique album : Tue-loup - Le Gout Du Bonbon, par Pirlouiiiit
Samedi 14 décembre 2019 : 10231 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Critique d'album

Tue-loup : "Le Gout Du Bonbon"

Tue-loup :

Pop - Rock

Critique écrite le 05 janvier 2010 par Pirlouiiiit

Depuis que j'ai découvert ce groupe sur scène en 1998 - 1999¬ j'ai toujours cru qu'ils allaient durcir leur son sur disque comme ils sont capable de le faire sur scène ... et puis j'ai du me rendre à l'évidence que non. En dehors de 1 ou 2 morceaux plus nerveux par disque, leur son est resté le même. De même je ne me serais jamais douté que plus de 10 ans après je serais en train de chroniquer leur 8eme album ! Parti au départ pour être un nouveau projet parallèle de Xavier Pulmas (cf Fulbert) avec cette fois Rom Liteau (slammeur qui avait déjà collaboré sur Penya ) et Thomas Belhom (la moitie percussive du Amor Belhom Duo) ce disque s'est finalement transformé en disque de Tue-Loup avec donc Thierry Plouze (guitares), Thomas Fiancette (batterie), Eric Doboka (basse) et Rom Liteau et Thomas Belhom sur plus de la moitié des titres soit deux batteries, deux guitares, une basse et deux voix. Le résultat est un disque de tonalité toujours assez clame mais avec beaucoup de tension et quelques explosions. 11 titres à l'écoute desquels on ne peut plus ne pas les rapprocher de groupes tels que Tanger (cf je suis queue) ou Mendelson (cf Des lors ou Sonnet du trou du cul) voire de Herve Andre (sans oublier Miossec et Bertrand Betsch mais ca on l'a déjà dit a propos des précédents). Le double chant fait des merveilles sur certains morceaux comme Aux Carpattes ou Vladimir, les ambiances sont très variées ... chansons minimalistes et meme une chanson de feux de camp (la chanson du forban) côtoie allégrement des titres planants aux arrangements très Jack the Ripper ou déluges sonores (rien ne vaut un morceau énervé d'un groupe calme - Available de the National, Creep de Radiohead, Sur des Arbres de Silvain Vanot, ... ). Un disque sorti discrètement en 2009 mais qui aurait largement mérité un plus gros coup de projecteur ! Saluons à ce propos le courage du label T-rec (on en reparlera) porté par des passionnés (aux gouts hétéroclites ) qui ne semble motivés que par leur amour de la musique.

2009 (myspace.com/tueloup - T-rec - Anticraft)
Vignette Pirlouiiiit

 Critique écrite le 05 janvier 2010 par Pirlouiiiit
 Envoyer un message à Pirlouiiiit

Tue-Loup : les chroniques d'albums

Tue Loup : Rachel Au Rocher

Tue Loup : Rachel Au Rocher par Pierre Andrieu
20/12/2005
"Désolé, la prochaine chanson ne va pas être très rock ‘n roll...", voilà ce qu'avait répondu Xavier Plumas à un spectateur qui réclamait du ROCK lors d'un concert superbe (mais chanson folk pop, c'est vrai) de Tue Loup en 2000, à Issoire... Il y en... La suite

Tue-loup : Rachel Au Rocher

Tue-loup : Rachel Au Rocher par TACITE
09/11/2005
Ma première impression est celle d'une absence totale d'envergure, le gâchis d'un type qui visiblement n'est plus inspiré. Car des "Sardines" à "Penya", de "la Belle Inutile" à "Bancale", sans oublier le side-project "Fulbert", les thèmes sont... La suite

Fulbert : Les Anges à La Sieste

Fulbert : Les Anges à La Sieste par Pirlouiiiit
29/04/2005
Xavier Pulmas n'a clairement pas monté ce nouveau projet solo pour laisser chanter le punk qui était en lui ... en effet si vous trouviez que Tue-Loup manquait un peu de patate, ce disque n'est clairement pas pour vous ... en revanche si vous aimiez... La suite

Tue-Loup : PENYA

Tue-Loup : PENYA par Pierre Andrieu
14/10/2002
Sous une pochette assez criarde, il faut bien le dire, se cache un nouvel album de Tue-Loup un peu moins sombre : Penya. Il faut avouer qu'à la première écoute ces nouveaux titres ne font pas aussi bon effet que ceux de La bancale ou La belle inutile... La suite