Accueil Chronique de concert 28 Days + Virago
Lundi 30 mars 2020 : 9993 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Chronique de Concert

28 Days + Virago

Clermont-Ferrand, Coopérative de mai 24 avril 2001

Critique écrite le par

Virago commence la soirée dans son style bien particulier : tension, dissonance, textes parlés. C'est un trio guitare-basse-batterie avec des samples de guitares, piano, bruitages, violons, et voix. La musique et les textes sont très sombres, ne cherchez pas les lueurs d'espoir, il n'y en a pas ! Le moins que l'on puisse dire c'est que Virago n'est pas très fun : ils ne feront jamais la couverture des magazines pour les jeunes même si ils composent la musique de "Baise moi 2 : encore !".
So what ? ? Il n'empêche qu'ils ont délivré un bon concert avec beaucoup de titres bien envoyés de leur dernier album Premier jour : Secret défense, Les pôles, Ouvre-moi, Têtu !, Le premier jour de mai, Tu m'as fait ça et le plus réussi de l'album Un instant. Contrairement aux prévisions, les nombreux "jeunes" venus pour 28 Days ont applaudi bruyamment pour obtenir un rappel et ont réussi à provoquer le premier (et dernier !) sourire des Virago qui ne se sont pas fait prier pour s'exécuter !


A la grande satisfaction d'une horde de jeunes gens dont la majeure partie de l'argent de poche passe dans le gel effet mouillé de L'Oréal et dans les pantalons trop larges et trop courts, 28 Days arrive directement de Melbourne pour nous asséner son punk rock avec des morceaux de rap dedans. Le guitariste a beaucoup écouté Johnny Ramone, c'est un bon point ! Maintenant, essaye d'adopter la même coupe de cheveux si tu l'oses ! Leur musique est très efficace (trop ?) et déclenche les inévitables pogos. La plupart des titres sont du punk rock mélodique agrémenté de scratches discrets mais il y a aussi quelques morceaux de rap'n' roll. Les 28 Days sont plutôt marrants et conviviaux, le chanteur parle entre les morceaux, sourie beaucoup, et remercie même deux fois Virago pour sa première partie ! Sympathique ! 28 days, leur titre le plus accrocheur fait un triomphe mérité : ils devraient faire un carton avec ça aux USA, les Américains n'auront même pas à retenir le nom du morceau ! Bien vu ! Le concert se finit et le chanteur se doit d'insulter copieusement Britney Spears et Boyzone (c'est dans le contrat !), mais pourquoi tant de haine ? Hé, les gars, vous faites le même métier ! Et si vous vendez des palettes entières de cd aux kids avides de consommation, vous serez peut être bien contents de rencontrer ces stars lors des MTV awards et pourquoi pas de passer la nuit avec la pulpeuse Britney ou avec les gommeux jeunes hommes au torse soigneusement épilé de Boyzone ! Un peu de respect, bordel de merde !

28 Days : les dernières chroniques concerts

28 Days + Virago par sam
Cooperative de Mai, Clermont Ferrand, le 26/04/2001
Virago : plat, sans grand intérêt mais pas "à eviter". La musique en elle-même de 28 days est pas mal pour les amateurs de Limp Bizkit. Par contre y'a pas grand monde et l'ambiance est complètement nullle, tout le monde dors.. C'est presque chiant. Point positif : les gars de 28 days sont bien sympas. La suite

28 Days + Mind the Step par Nicolas
Transbordeur, Lyon, le 25/04/2001
Moment d'extase pour la tribu skatepunkAvec la venue des Australiens de 28 Days au Transbordeur le 25 avril dernier, les amateurs de punk-fusion lyonnais ont passé une excellente soirée avec un groupe plus que jamais proche de son public.Le Transbordeur a vu affluer ce mercredi 25 avril au soir, une faune disparate, que les initiés auront reconnu... La suite

28 DAYS par DJ TONG
Transbordeur, Lyon, le 25/04/2001
Pourquoi les Australiens de 28 Days n'ont-ils pas fait se déplacer les foules ce mercredi soir? Plusieurs hypothèses viennent à l'esprit : peut-être que leur excellent album Upstyledown ne s'est pas encore fait une place assez confortable dans le coeur des kids ? Ou peut-être que le style ne fait plus recette ? Plus exactement, on peut penser qu'en... La suite

Mind the Step + 28 DAYS par metal@concertandco
Transbordeur - LYON, le 25/04/2001
TERRIBLE !!!!deux groupes sur lesquels se jeter. Tout d'abord, Mind The Step, trio français (guitare, basse, batterie) qui se place dans un créneau métal assez mélodique. Leus compos (en anglais) sont entrainantes, parfois très rapides et surtout très "puissantes". Une bonne découverte. A noter, la sortie nationale du premier album "Glade to be... La suite

Olivier Depardon : les dernières chroniques concerts

SLOY + Virago + Dècheman par Hum !
Poste à Galène (Marseille), le 18/11/1998
Malgré la concurence déloyale (au niveau promo notamment) des autres concerts de la semaine (Placebo et John Spencer) il y avait tout de même près de 150 personnes au Poste à Galène ! 1ère partie : ViragoAuteur de 2 disques Virago (6 titres) et Introvertu (album qui vient de sortir), c'était leur premier passage à Marseille. Le public très attentif... La suite

Virago : les dernières chroniques concerts

SLOY + Virago + Dècheman par Hum !
Poste à Galène (Marseille), le 18/11/1998
Malgré la concurence déloyale (au niveau promo notamment) des autres concerts de la semaine (Placebo et John Spencer) il y avait tout de même près de 150 personnes au Poste à Galène ! 1ère partie : ViragoAuteur de 2 disques Virago (6 titres) et Introvertu (album qui vient de sortir), c'était leur premier passage à Marseille. Le public très attentif... La suite

KMA + Ô + Virago par metal@concertandco
Ninkasi Kao, Lyon, le 06/10/2001
Le Ninkasi Kao accueillait ce samedi soir trois groupes portés sur le rock français. KMA ouvrait le bal. Le groupe se compose d'un guitariste/chanteur, d'un bassiste, d'un batteur et, mais il m'a fallu du temps avant de m'apercevoir qu'il était là tant il était caché, d'un deuxième guitariste qui s'occupait des samples. KMA repose... La suite

28 Days + Virago par sam
Cooperative de Mai, Clermont Ferrand, le 26/04/2001
Virago : plat, sans grand intérêt mais pas "à eviter". La musique en elle-même de 28 days est pas mal pour les amateurs de Limp Bizkit. Par contre y'a pas grand monde et l'ambiance est complètement nullle, tout le monde dors.. C'est presque chiant. Point positif : les gars de 28 days sont bien sympas. La suite

VIRAGO + KMA + MY HEAD IS A NIGHT CLUB par Iguana
Le Brise Glace - Annecy, le 14/10/2000
Soirée avant première puisque l'excellent groupe grenoblois Virago nous offrait la primeur de son show après un séjour préparatif en résidence au brise Glace. Un peu moins de 200 personnes ont ainsi pu partager l'intimité de leurs nouvelles compositions. My head is a night-club(photo Marc Porral) La soirée a débuté par une surprise avec la... La suite

Clermont-Ferrand, Coopérative de mai : les dernières chroniques concerts

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/03/2020
Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de... La suite

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) en concert

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) par Didlou
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/03/2020
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la Coopérative de Mai, vingt ans ça se fête et la salle clermontoise sait le faire avec plein de concerts à l'affiche (IAM, Mustang, Iggy Pop,... La suite

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite