Accueil Chronique de concert An Pierlé and the white velvet
Vendredi 13 décembre 2019 : 10356 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

An Pierlé and the white velvet

Espace Doun Rognes 3 juin 2006

Critique écrite le par

Savait-elle à l'avance qu'elle allait jouer dans une cave voûtée en pierres de Rognes, réputées pour leur fraicheur et leur couleur jaune ? En découvrant An Pierlé sur la petite scène de l'espace Doun, on pouvait l'imaginer puisque la jeune femme avait réhaussé sa chevelure blonde d'une robe lamée or.

Ainsi inscrite dans le décor naturel de la salle, elle allait passer ensuite les deux heures à réchauffer l'atmosphère avec un concert qui ne cesserait de gagner en intensité.

Elle est accompagnée sur scène du White velvet, combo de musiciens qui semblent tout droit sorti du midwest, tant leur musique est empreinte des grands espaces américains. Elle, l'Européenne, qui joue du piano assise sur un ballon, debout, et même avec ses genoux quand elle s'énerve et eux, classieux en costard, faisant résonner batterie et guitare un peu comme si Calexico avair rencontré Ennio Morricone.

Et quand la veille europe et sa tradition classique croise le rock américainn on se retrouve en...Belgique, plus précisément Anvers, ville natale d'An Pierlé. Rappelez-vous, dEUS, autre groupe d'Anvers, avait la même matrice à ses débuts.

Donc Miss Pierlé chante des chansons pop habillées élégamment par des guirlandes pianistiques et des riffs acérés. C'est pop et emphatique, forcément. On pense à Tori Amos, forcément, mais An Pierlé possède un éventail plus large que la grande rousse. Elle peux pousser sa voix dans la soul, presque à la rendre noire, puis virer rock saccadé, et puis aussi elle a de l'humour.

Comme de tradition, la moitié du public s'est assis par terre durant tout le concert pour savourer ce concert, le plus souvent un verre de vin du pays d'aix à la main.

On dodelinait tous lentement de la tête jusqu'à ce qu'elle prenne son accordéon pour une première bouffée d'adrénaline.

Les orchestrations se faisaient alors à la fois pour baroque et plus tranchante. Une formule qui ira crescendo jusqu'à la fin et la reprise carrément Punk de Paris s'éveille de Dutronc. Tout le monde finira debout en dansant ce concert de deux heures qui aura, en plus, un second rappel encore plus rock.

Voilà finalement un excellent concert donné par une artiste complète et franchement impressionnante sur scène par son énergie et sa très belle voix.

Bravo donc à l'équipe de l'Espace Doun qui pourrait donner quelques leçons aux tenanciers de salles des grandes villes sur la qualité de la programmation et la convivialité du lieu.

An Pierle : les dernières chroniques concerts

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence en concert

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence par Sami
Poste A Galène, Marseille, le 11/02/2011
La salle est déjà bien pleine lorsque les Narrow Terence commençent leur set folk bluesy plutôt classe. Public très réceptif mais paradoxalement dissipé du coté de leurs amis et... La suite

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence en concert

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 11/02/2011
Excellente surprise que ce concert où je suis allé, en bonne feignasse du vendredi soir, sans papier ni stylo, en traînant les pieds, pratiquement éjecté à coup de pompes du... La suite

An Pierlé and the White Velvet en concert

An Pierlé and the White Velvet par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 11/10/2006
Bon on ne peut pas dire que j'ai vraiment le temps en ce moment mais l'idée qu'il n'y ait que quelques lignes sur cet extraordinaire m'est trop insupportable. Lorsque je me... La suite

Feist + An Pierlé + Laetitia Shériff + Nouvelle Vague + OMR (Festival de Sédières 2004) par Pierre Andrieu
Grange du château de Sédières, le 22/07/2004
Le festival de Sédières 2002 et particulièrement les prestations réussies de Joseph Arthur, Hawksley Workman, Tindersticks, The Notwist, Miossec et Dominique A nous laisse un souvenir impérissable, celui de 2003 (annulé à cause du conflit des intermittents) est déjà oublié, place au festival 2004 et à son affiche de qualité et très fournie (7... La suite

Espace Doun Rognes : les dernières chroniques concerts

Boy and the Echo Choir + Laetitia Sheriff + Elysian Fields en concert

Boy and the Echo Choir + Laetitia Sheriff + Elysian Fields par Chlorophil
Espace Doun - Rognes, le 23/10/2010
Les concerts de l'espace Doun sont de plus en plus rares, mais comme beaucoup de choses rares (pas toutes, mais là, oui), ces concerts ont tendance à devenir de plus en plus... La suite

Narrow Terrence / Mansfield Tya en concert

Narrow Terrence / Mansfield Tya par Jacques 2 Chabannes
Espace Doun Rognes, le 05/09/2009
" Deux Garçons, Trois Filles : 5(0000) Possibilités... " " Préquelle... " Le temps de glisser son blaze au sein du cadre de bois pendu à cet effet, et voici le Professeur... La suite

Interview d' <i></b>Elysian fields</b></i> en concert

Interview d' Elysian fields par Jacques 2 Chabannes
l'espace Doun Rognes, le 28/02/2009
"Un Duo Nommé Désir...". Immédiatement, elle se dirige vers-moi et m'interroge du regard, sourcils aux aguets. Une interrogation doublée immédiatement d'une question un poil... La suite

Elysian Fields + Thousand and Bramier en concert

Elysian Fields + Thousand and Bramier par stéphane Sarpaux
Espace Doun, Rognes (13), le 28/02/2009
L'espace Doun affiche ce soir complet pour la seconde date en France de la nouvelle tournée d'Elysian Fields, le groupe de la troublante Jennifer Charles et Oren Bloedow. Le... La suite