Accueil Chronique de concert Camille + Morcheeba
Dimanche 23 février 2020 : 10611 concerts, 25928 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Camille + Morcheeba

Dock des suds, Marseille 30 Mai 2008

Critique écrite le par


Mauvaise surprise en arrivant à peu près à l'heure pour ne pas trop attendre, pas mal de monde a confondu l'ouverture des portes et le début des concerts, la longue queue sous le soleil avec ces immenses pubs pour l'affreuse radio et le non moins douteux café qui sponsorisaient la soirée n'étaient pas des plus agréables.


Raté la moitié du set de Morcheeba du coup.
Pas très grave vu que ce n'était pas pour eux que je venais mais dommage vu que c'était mieux que prévu.


Eux qui titraient leur superbe premier album "Who can you trust ? (1996) avaient perdu ma confiance depuis 2-3 albums foireux et surtout l'éviction de la chanteuse Skye Edwards à qui les chansons soul vaporeuse allaient comme un gant.


Sa remplaçante (qui parle un français impeccable) est loin d'être aussi troublante mais s'en sort pas si mal, même si on frôle parfois l'imitation.


Plusieurs chansons de l'album "Big calm" (1998) rappellent de bons souvenirs, des planants "The sea" et "Blindfold" au plus relevé "Let me see".


Les anglais finissent avec moult effets de manche (les frères Godfrey gagneraient franchement à la jouer plus souple quand même) avec le funky "Be yourself" qui s'achève avec un clin d'oeil au "Thank you" de Sly & The Family Stone et des scratches ravageurs, puis avec un "Rome wasn't built in a day" assez quelconque.


Camille relève sensiblement le niveau dès les premières secondes d'un show court mais intense, tout à l'image de celle qui a conquis public et critique avec son deuxième "Le fil" et déstabilisé un peu tout le monde (moi y compris) avec le récent "Music Hole".


Ce qui est toujours épatant avec la demoiselle, c'est sa faculté à faire le show sans en faire trop (bien que ses tenues affriolantes ne laissent pas de marbre), à s'autoriser les acrobaties vocales les plus folles tout en retombant toujours sur ses pieds, et à mettre à profit les musiciens, dont son pygmalion Majiker et choristes, deux gars, deux filles et puis le beatboxer Sly ex-Saian Supa Crew.


Aucune chanson du premier album, quelques tubes du deuxième et beaucoup de titres du dernier, qui s'apprécient plus sur scène pour laquelle ils semblent avoir été pensés.
Avec à peu près dans l'ordre des "Canards sauvages", "Home is where it hurts", "Kfir", "Waves" euphorisants.


Sa reprise du "Too drunk to fuck" des Dead Kennedys fait toujours son effet, elle semble plus que jamais dire pas besoin de guitares saturées pour être punk.


Quelques moments creux ensuite : pas très convaincu par "Cats and dogs" et ses cris d'animaux grotesque, ni par l'interminable interlude "Janine" qui n'apporte rien si ce n'est d'amuser la galerie.


Par contre toujours aussi conquis par les perles que restent "Pale septembre" et "Au port" même si on aurait aimer que la partie neuneu du public qui applaudit sans arrêt comme dans une émission tv la mette un peu en veilleuse à ces moments-là.


Quand aux singles "Ta douleur" et "Gospel with no lord", puis au rappel "Money note", l'interprétation et l'ambiance générale était aussi bluffante qu'un concert de soul, style qui va le mieux à la miss dont la réputation scénique volcanique ne s'est pas démentie ce soir.

Plus de photos par Pirlouiiiit (qui n'a pas été suffisemment captivé par la presation de Camille - voire énervé par ses grimaces - pour rester plus de 5 morceaux - préférant filer au Poste voir Tanger) en cliquant ici

Bonus vidéo :


et une petite de Morcheeba :

> Réponse le 31 mai 2008, par Mouiiil

[Docks des Sud Marseille - 30 mai 2008] Arrivé un peu à l'avance, placement libre oblige, je constate que beaucoup de monde a eu la même idée. Malgré tout on a réussi à se trouver une bonne place. Comme beaucoup de monde, on attend le concert avec une bière à la main. Au bout d'un temps interminable, le présentateur arrive sur scène pour présenter le concert "Virgin tour" sponsorisé par Virgin 17 et Segafredo, (juste au cas ou, malgré toutes les affiches, et les flyers ça nous aurait échappé) et il donne le go, en bégayant quelque trucs "in" mais en se donnant l'air complètement lourdé. Morcheeba arrive. La chanteuse est surprenante, délurée, et complètement à contre courant du jeu des musiciens, qui sont eux plutôt discrets. Elle danse, ou essaye de se "balancer" en rythme, ce qui gâche le plaisir musical et la vision du...  La suite | Réagir

> Réponse le 01 juin 2008, par Baz

Je suis un grand fan mais le concert a été très décevant: - son micro saturait - basses en résonance dans la salle - durée : 1h chrono (pas de retour après rappel) Dommage...  Réagir


Camille : les dernières chroniques concerts

Camille en concert

Camille par Lionel Degiovanni
Paloma, Nimes, le 11/11/2018
Retour à la salle de Paloma pour revoir une artiste que j'ai déjà vue plusieurs fois et qui se renouvelle sans cesse. Il s'agit de Camille. Cette artiste est vraiment atypique... La suite

Camille + Témé Tan + Hollydays (L'Edition Festival) en concert

Camille + Témé Tan + Hollydays (L'Edition Festival) par Sami
Theatre Silvain, Marseille, le 08/06/2018
Quatrième année pour l'Edition Festival après de très bons souvenirs l'an passé (Seu Jorge, Kadhja Bonet, Metronomy, Kokoko!) avec une affiche un peu plus francophone, mais encore... La suite

Macklemore & Ryan Lewis, Mark Kelly, Camille (Paleo Festival 2017) en concert

Macklemore & Ryan Lewis, Mark Kelly, Camille (Paleo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo festival, Nyon, le 21/07/2017
Pour ce vendredi au Paleo Festival de Nyon, le temps est désastreux : de la pluie, de la pluie, et cela depuis la veille au soir. La nuit s'est passée très mal, il y a de la boue... La suite

Klaxons + Beirut + Camille + Micachu & The Shapes (Festival We Love Green 2012) en concert

Klaxons + Beirut + Camille + Micachu & The Shapes (Festival We Love Green 2012) par Pierre Andrieu
Parc de Bagatelle, Paris, le 15/09/2012
Samedi 15 septembre, deuxième jour du festival We Love Green 2012 au Parc de Bagatelle dans le 16ème arrondissement de Paris, avec Micachu & The Shapes, Camille, Beirut et... La suite

Morcheeba : les dernières chroniques concerts

Skye And Ross en concert

Skye And Ross par Le marchand de sable
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 25/10/2016
Commençons par l'effet de surprise... Programmé grande salle, c'est au club de la Coopé que nous sommes conviés à notre arrivée au concert de Skye And Ross. Certes, la salle de... La suite

Morcheeba + Hannah en concert

Morcheeba + Hannah par phil2guy
Marseille - Le Moulin, le 10/11/2013
En ce dimanche soir au vent glacial, je rentre dans un Moulin archi comble pour assister au concert de Morcheeba. Apparu, comme chacun sait, au moment de la vague " Trip-Hop " du... La suite

Morcheeba + Moonpix recorder en concert

Morcheeba + Moonpix recorder par Ysabel
Espace Julien Marseille, le 30/10/2010
Ce soir Cours Julien, concert de Morcheeba. Et pas n'importe lequel. Pour la petite histoire, après le départ de Skye Edwards (la chanteuse), les frères Godfrey ont cherché à... La suite

Dock des suds, Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite