Accueil Chronique de concert Les Francofolies de la Rochelle 2014 : Christine And The Queens
Vendredi 25 mai 2018 : 9857 concerts, 24991 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.

Chronique de Concert

Les Francofolies de la Rochelle 2014 : Christine And The Queens

Les Francofolies de la Rochelle 2014 : Christine And The Queens  en concert

La Chapelle Fromentin, La Rochelle 14 juillet 2014

Critique écrite le par



Lundi 14 juillet 2014, c'est la dernière journée des Francofolies. Après le mauvais temps si frais, si gris de la veille, c'est le retour du soleil et de la chaleur avec un concert, celui de Christine and the Queens qui met bien en appétit pour commencer la journée dans un lieu atypique et magique, la chapelle Fromentin. Il est 10h30 du matin, je sais, c'est tôt pour démarrer un festoche mais les Francofolies, c'est un peu particulier. Ici, on achète pour le spectacle que l'on veut voir donc si on veut assister à un maximum de concerts, ça revient très cher. Il y a donc des concerts qui débutent à 11h ou 14h, 17h, voir 18h, 19h, 22 heures dans différents lieux de la Ville (Saint-Jean d'Acre grande scène à partir de 18h, La coursive avec ces trois salles, le casino Barrière, le CCN Chapelle Fromentin, le Village Francofou). Après être passé au stand pro, j‘arrive près de la Coursive rue jean du Pérot et pour une fois, je ne m'y arrête pas. Je continue ma route, traverse le port et je file dans le vieux la Rochelle direction la Chapelle Fromentin.



Au programme, Hildebrandt en solo et Christine and the Queens une des sensations pop-rock de l'année 2014, une artiste qui connait un grand boum avec son premier album "Chaleur Humaine" sorti début juin. Le bouche-à-oreille fonctionne remarquablement bien avec cette jeune Nantaise Héloîse Letissier et son projet "Christine and the Queens". C'est en mars dernier que j'ai entendu son nom de scène pour la première fois en passant un moment avec Maud-Elisa alias le Prince Miiaou. Afin de comprendre pourquoi l'artiste que j'adore, "le Prince Miiaou", m'en parlait avec autant d'enthousiasme, il me fallait absolument voir sur scène cet ovni "Christine and the Queens" et comprendre le pourquoi du comment son succès si immédiat et ainsi boucler la boucle entre elles deux.



Ce jour est donc l'occasion rêvée lors de cette folie matinale. Pour la petite histoire, son nom de scène vient de sa rencontre avec des drag-queens de Londres. Des travestis rencontrés un soir de 2010 dans un club de la capitale anglaise. La jeune femme qui a l'époque, chercher des réponses, un peu perdue dans Londres, déçu de l'univers théâtral par la mentalité (Héloïse voulait faire de la mise en scène) a fini par les trouver, le déclic enfin. Ces travestis l'ont poussé à se lancer dans ce projet musical en lui prodiguant quelques conseils. L'histoire est en marche, Christine ans the Queens pouvait alors commencer sa vie.



L'artiste a déjà une histoire et si elle joue là, c'est qu'elle est déjà passée par le Chantier des Francos. Maintenant, une Queen est dans la cour des grands. Le concert affiche complet depuis un moment, une cinquantaine de personnes essaient de rentrer sans billet et l'organisation finira gentiment par faire rentrer 30 personnes gratuitement à condition de ne pas déranger les gens qui ont payé leur place pour ce concert (entrée à 15 euros). C'est l'esprit Francofolies que je ressens là et juste à côté de moi, le directeur du festival Gérard Pont. Les gens sont tous bien installés maintenant, on doit être 200 tout au plus et Gérard Pont ainsi que le responsable de la Chapelle Fromentin, récemment rénovée, prennent la parole 5 minutes juste avant l'arrivée sur scène de la première partie.



Le cadre est absolument magique et les conditions sont purement exceptionnelles afin de voir le phénomène de cet été 2014. Avant cela, on aura droit à 30 minutes en solo de Hildebrant qui ne me convaincra pas du tout mais alors pas du tout. C'est encore un des mystères de la programmation, c'est plat, fade et sans relief, passons.



Midi, c'est l'heure, dans le couloir qui mène à la salle et à la scène, la jeune artiste est juste derrière moi avec ses deux danseurs. Ils attendent le signal pour rentrer enfin dans la danse. 1,2,3 c'est parti, ils rentrent à trois donc et en fond de scène, déjà présent, un musicien aux machines et un guitariste.



En quelques secondes, je constate déjà une chose, la scène est faite pour elle. Elle est chanteuse certes mais comédienne tant son visage véhicule tout un tas d'émotion. La demoiselle est expressive, à l'aise, joueuse, drôle, bref, c'est bien la Reine du spectacle, une Queen sans aucun doute.



Elle impressionne par son énergie. Elle chante, elle danse, Héloïse, une fois sur scène, se réalise, devient Christine, c'est la reine de la nuit, même au matin. Elle nous embarque dans des contrées bien à elle jouant avec une personnalité androgyne et sa belle voix. Elle est irrésistible. On voit qu'elle a biberonné au son du hip-hop, de Michael Jackson. Elle est espiègle, pleine de vie. J'adore ce que je vois et entend et Héloïse devenue Christine sur scène, n'a peur de rien. Elle monte en hauteur, va chercher son public, le regarde droit dans les yeux. Elle taquine les gens et leur dit "J'ai vu quelqu'un s'endormir, je note car c'est très intime ici alors je retiens toutes les têtes, tous les regards" et elle repart à fond.



Des tubes à l'inspiration r'n'b côtoient des mélos plus littéraires et on entendra une reprise culottée de "Paradis Perdus" de Christophe. Une heure de chant, de danse, de folie douce, c'est heureux que je ressors de la chapelle. Je comprends mieux le Prince Miiaou maintenant et pourquoi le Prince miiaou aimerait parfois écrire pour la reine. Longue vie à la Reine et merci au Prince Miiaou de me l'avoir fait découvrir !




Remerciements l'équipe des Francofolies et Gérart Pont
Crédits photos: lebonair

Les Francofolies de la Rochelle : les dernières chroniques concerts

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Jean-Louis Murat & The Delano Orchestra en concert

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Jean-Louis Murat & The Delano Orchestra par Lebonair
La Coursive/Le Théâtre Verdière, La Rochelle, le 14/07/2014
Deux générations se confrontent sur leurs répertoires respectifs. Plus rock que jamais pour Jean-Louis Murat depuis la tournée de son dernier album, Toboggan, qu'il a assuré... La suite

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Grand Corps Malade en concert

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Grand Corps Malade par Lebonair
La Coursive-Grand Théâtre, La Rochelle, le 13/07/2014
Juste après la prestation de La Maison Tellier à la Salle Bleue, je reste à la Coursive mais je file juste à côté au Grand théâtre pour ne rien rater de la prestation de... La suite

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Miossec en concert

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Miossec par Lebonair
La Coursive-Grand Théâtre, La Rochelle, le 12/07/2014
Après la très chouette prestation de 60 minutes offerte par Les Innocents en première partie, nous attendons maintenant la star de la soirée et qui représentera pour nous un... La suite

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Les Innocents en concert

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Les Innocents par Lebonair
La Coursive-grand théâtre, la Rochelle, le 12/07/2014
Les Francofolies de la Rochelle ont fêté dignement les 30 ans du festival, qui s'est déroulé du 10 juillet au 14 juillet 2014 inclus. Par le passé, j'ai souvent été... La suite

Christine And The Queens : les dernières chroniques concerts

Christine And The Queens (Festival Musilac 2015) en concert

Christine And The Queens (Festival Musilac 2015) par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 12/07/2015
Elle traverse l'espace jusqu'aux escaliers menant à la scène, haletante. Elle respire un grand coup. La pression est immense. 30 000 personnes l'attendent. Ses danseurs... La suite

Festival Les Inrocks 2013 : Laura Mvula, AlunaGeorge, Christine and The Queens, Mø en concert

Festival Les Inrocks 2013 : Laura Mvula, AlunaGeorge, Christine and The Queens, Mø par Fredc
La Cigale, Paris, le 10/11/2013
18H45 - 19H15 : MØ La jeune danoise Mø faisait, à l'occasion de cette soirée, l'un de ses tout premiers (si ce n'est le premier) concerts en France, alors qu'elle est en... La suite

My Brightest Diamond + Christine and The Queens (Festival Les Femmes S'en Mêlent 2012) en concert

My Brightest Diamond + Christine and The Queens (Festival Les Femmes S'en Mêlent 2012) par Pierre Andrieu
L'Alhambra, Paris, le 29/03/2012
Un concert éblouissant de classe et ébouriffant de versatilité, voilà ce qu'a offert Shara Worden aka My Brightest Diamond au public tout retourné - on le serait à moins... La suite

Le Volume Courbe + Ela Orleans + Christine and The Queens (Les Femmes S'en Mêlent 2012) en concert

Le Volume Courbe + Ela Orleans + Christine and The Queens (Les Femmes S'en Mêlent 2012) par Pierre Andrieu
Point Ephémère, Paris, le 22/03/2012
Point Ephémère bien rempli pour une nouvelle affiche stimulante, exigeante et sexy au Festival Les Femmes S'en Mêlent à Paris  : l'électro pop débridée de Christine And The... La suite