Accueil Chronique de concert Courtney Barnett
Vendredi 19 juillet 2019 : 11613 concerts, 25586 chroniques de concert, 5260 critiques d'album.

Chronique de Concert

Courtney Barnett

Courtney Barnett en concert

La Gaité Lyrique, Paris 5 décembre 2015

Critique écrite le par



Direction la Gaîté Lyrique pour le dernier concert de la tournée européenne de Courtney Barnett, le phénomène rock indépendant des deux dernières années. Les critiques sont toutes dithyrambiques, le public répond présent, les collaborations se multiplient et elle est nominée pour différentes récompenses prestigieuses. Arrivés trop tard pour la première partie, les australiens de Big Scary, nous prenons place dans cette finalement sympathique salle de la Gaîté Lyrique.

21h 30, le power trio déboule sur scène. D'emblée, on sent que le groupe est là pour assurer le show. Troisième fois que je les vois, de plus en plus wild, de plus en plus carré et on sent l'énergie de fin de tournée. Toujours cette nonchalance trop classe de la miss Courtney, sapée dans un t-shirt trop large du groupe INXS, Australiens comme elles. On est obligé de penser à Kim Deal. C'est brut, c'est garage, c'est rock'n'roll, c'est le son indé des 90's, c'est sacrément entêtant.



Le concert commence par le morceau d'ouverture de l'album Sometimes I Sit And Think, And... : "Elevator operator". On est frappé par la puissance du trio, la décontraction naturelle, le son déboîte. Je ne sais pas si c'est dû à la salle mais c'est le deuxième concert que je fais là-bas (Jon Spencer en octobre) et où les visuels derrière les groupes apportent une touche originale, arty, psychédélique du meilleur effet. Je pense que c'est dû à la salle qui se définit comme une salle dédiée aux "arts visuels". En tout cas le résultat est convaincant.

Courtney est parfaite : elle est drôle, ses textes sont cyniques, on parle de pommes infusées à la nicotine, d'économies réalisées depuis qu'elle a acheté un moulin à café... Les mélodies n'ont l'air de rien au premier abord mais se révèlent plus qu entêtante. Le groupe joue super bien. Je l'ai suffisamment répété mais à mon humble avis, il s'agit du plus grand espoir dans le rock indie ces dernières années. Je suis persuadé qu'elle en a sous le capot et que les années prochaines, on va entendre à nouveau parler d'elle.

Un concert sans fautes : sans aucun temps morts, des morceaux enchaînés on a rien vu passer, un public conquis et à l'enthousiasme communicatif, le rappel avec le groupe de première partie pour une reprise des Saints Know Your Products tout en cuivre, un régal et enfin le final sur History Eraser : jouissif. Un petit tour par le stand merchandising pour se procurer le 45 tours produit par Jack White. Et une excellente soirée de plus avec les australiens.




Setlist :

Elevator opérator / Avant gardener / Dead fox / Small poppies / Out of the woodwork / An illustation of loneliness / Lance jr / Depreston / Canned tomatoes / Boxing day blues / Are you looking after yourself ? /Debbie downer / Kim's caravan / Nobody care / Pedestrian at best // Know Your products / History Eraser


Chronique initialement postée sur le site gconcertcesoir.com, www.facebook.com/Gconcertcesoir, twitter.com/Gconcertcesoir...

Courtney Barnett : les dernières chroniques concerts

Courtney Barnett (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Courtney Barnett (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 31/05/2019
"Don't tell everyone, but this is probably my favorite show of the tour !" Quand lors de son concert à TINALS Courtney Barnett sort cette phrase un peu tarte à la crème (et... La suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 2-3 : Poutre, Off the Wagon, Lou Doillon, Big Thief, DTSQ, OPTM, Courtney Barnett  en concert

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 2-3 : Poutre, Off the Wagon, Lou Doillon, Big Thief, DTSQ, OPTM, Courtney Barnett par Philippe
Paloma, Nîmes, le 31/05/2019
Day two of three, au plus merveilleux des petits festivals rock du monde... Pour cette deuxième journée, celle du vendredi, on avait bien repéré une sorte de trou d'air (à notre... La suite

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth en concert

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth par Pierre Andrieu
Bataclan, Paris, le 09/06/2018
Magistral concert de Courtney Barnett au Bataclan de Paris le samedi 9 juin ! Auteure de l'assez inépuisable album "Tell Me How You Really Feel", l'ultra douée Australienne a fait... La suite

Interview avec Courtney Barnett dans le cadre de la sortie de son nouvel album, Tell Me How You Really Feel en concert

Interview avec Courtney Barnett dans le cadre de la sortie de son nouvel album, Tell Me How You Really Feel par Pierre Andrieu
Melbourne, Australie, le 06/06/2018
Par l'intermédiaire d'un très pertinent logiciel de visioconférence (mais sans que la vidéo ne soit activée, ce serait trop facile), la sémillante, douée et rêveuse... La suite

La Gaité Lyrique, Paris : les dernières chroniques concerts

Rendez-Vous en concert

Rendez-Vous par lol
La Gaité Lyrique, Paris, le 05/04/2019
C'est une salle de la Gaité Lyrique "sold out" depuis plusieurs semaines qui attendait avec beaucoup d'impatience, de curiosité et de chaleur le nouveau concert parisien de... La suite

Grandaddy + Black Lips (Arte Concert Festival 2017) en concert

Grandaddy + Black Lips (Arte Concert Festival 2017) par Samuel C
Gaité Lyrique, Paris, le 06/04/2017
Soirée contrastée avec les Black Lips puis Grandaddy dans le cube post-moderne de la Gaité Lyrique et son bar rococo sublime... Black Lips Ajoutés à l'affiche alors que... La suite

Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Tribute To Francois de Roubaix en concert

Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Tribute To Francois de Roubaix par lol
Gaitée Lyrique, Paris, le 05/10/2016
C'est à la Gaité lyrique, temple de la "boboitude" parisienne, que Fred Pallem et son "Sacre du Tympan" donnaient un concert hommage à François de Roubaix, qui est est mort il... La suite

The Jon Spencer Blues Explosion en concert

The Jon Spencer Blues Explosion par Xavier Averlant
La Gaité Lyrique, Paris, le 04/11/2015
Je n'avais pas vu le The Jon Spencer Blues Explosion depuis un concert en 2008 au Point Ephémère. Et Dieu que l'attente fut longue finalement... Je ne me suis pas rendu compte... La suite