Accueil Chronique de concert La Flingue + Lords of Altamont
Dimanche 20 mai 2018 : 9639 concerts, 24986 chroniques de concert, 5216 critiques d'album.

Chronique de Concert

La Flingue + Lords of Altamont

La Flingue + Lords of Altamont en concert

Le Molotov, Marseille 17 octobre 2017

Critique écrite le par



Arrivé en goguette après 21 h 30 en se croyant très malin, votre serviteur rate royalement une bonne moitié du show de La Flingue, appelée en renfort pour ouvrir ce soir. Ca tombe bien, le chanteur le déteste, lui et ses chroniques à la c... Quoi qu'il en soit, celui-ci devient manifestement un peu gâteux puisqu'il a mis un t-shirt d'un de ses nombreux groupes précédents (le blanc avec le cercle noir au milieu - non, nous non plus, on ne sait plus comment s'appelait cette formation déjà ancienne...). Ca n'empêche pas le groupe de jouer sec et carré, avec un son impressionnant de précision, en passant par des titres assez plaisants, presque tranquilles (on écrira quand même pas "poperoque"), et finissant son set par ses tubes hargneux et déjà intemporels (Homo Pogo, Bunker Kids...). Olivier Gasoil, car on parle bien de lui, n'a pas manqué de se "gaffer" la figure (gimmick obligé et toujours rigolo), et au final le groupe nous torche un joli petit set devant une bonne partie de ses fans, le chanteur vociférant comme il peut à travers une bouche tordue entre deux bandes noires très collantes, avant de sortir en titubant. Joli travail, comme toujours, messieurs !


Après un changement de plateau assez rapide (à peine le temps de blablater un peu), re-revoici les Lords of Altamont qu'on voit pour la troisième fois à Marseille (même si d'habitude, c'est au Poste à Galène). Autant dire que rien ne sera surprenant, mais rien ne sera décevant non plus, du coup : eux aussi font super bien le job ! Toujours prompt à monter sur son joli Farfisa rouge (quitte à se plier en deux car il est aussi grand... que le plafond du Molotov est bas), le bien joli Jack "Preacher" Cavaliere ne change pas au fil du temps, aboyant d'une voix sexy/arrogante tout en battant la mesure sur son clavier, même si ses rouflaquettes s'épaississent quelque peu avec les années (on passera un moment à se demander si elles ne sont pas factices et réalisées en gaffer, elles aussi).

En américains sûrs de leur fait, les 4 bikers (ou apparentés) ne manquent pas de se mettre la salle dans la poche en un rien de temps et de déclencher un moulon modeste, mais constant sur tout le concert, de gens qui se poussent la couenne, lèvent le poing, tapent des mains, hurlent des "yeah !" en rythme devant la scène... Petite déception quand même, il n'y a plus la créature potiche et à moitié à poil qui ornait le côté de la scène il y a quelques années. En ces temps troublés, avouons que ce n'était pas une démarche très reluisante de leur part... Au moins cela permet de se concentrer sur leur looks millimétriques, tout droits sortis de Sons of Anarchy, et sur les grosses lunettes de soleil que le chanteur ne quittera évidemment jamais, quitte à galérer comme un idiot pour déchiffrer sa setlist. Comme à chaque fois, on se fait quand même la réflexion que ce qui sauve ce groupe de la banalité, outre son efficacité et sa constance, c'est quand même ce son très plaisant d'orgue assailli en permanence.


Au fil de notre errance dans la salle pour essayer d'y voir quelque chose sans pourrir le concert des petites personnes massées vers l'arrière, on remarque la splendide climatisation que le Molotov a pu se payer grâce à un crowdfunding brillamment réussi (de la fraîcheur ici, c'est inédit !), tandis que le groupe égrène un bon paquet de titres aussi efficaces ... que ressemblant largement les uns aux autres. Dans un genre de rock garage à orgue, sans soli ni fioritures, il est vrai que le cadre est bien défini ! Heureusement et comme toujours il s'en détache quelques mini-hits, là aussi inamovibles : Get back in the Car, Action, et Cyclone pour terminer le rappel. Comme on l'a déjà constaté ailleurs, les groupes américains ont ceci en commun qu'ils se donnent toujours, quelle que soit l'affluence (correcte mais pas fabuleuse ce soir, à vrai dire) et sans jamais se laisser déconcentrer - et notamment pour le chanteur, par une groupie locale bien décidée à l'appuyer sur tous les refrains connus, et plus si affinités.

Si on ajoute, de source sûre, que ces mecs sont sympas dans les loges avec les groupes locaux, il n'y a plus qu'à conclure qu'ils sont toujours très attachants et que, alors qu'on envisageait initialement de les quitter avant la fin, on a finalement passé un concert sans aucun ennui en leur compagnie ! Bonne route et à la prochaine donc, valeureux cavaliers, godspeed !
PS : spéciale dédicace à un spectateur au paletot particulièrement inspiré, car floqué "Trash Ride Club" (le "Club des Conducteurs de Poubelles", donc ?) : en cette période de grève des poubelles, voilà qui était particulièrement pertinent ! Car si ça dure encore quelques jours, on va tous finir par devoir les chevaucher, les poubelles de Marseille...

Photos par Phil Albertini, merci !

Setlist :
I said hey
Death on the Highway
Going Nowhere
Take a walk
Going Downtown
Like a bird
Gonna get there
Get in the car
She cried
Velvet
Action
4.95
Evil
Live fast
FFTS

Encore :
Live with me
Split
Cyclone

La Flingue : les dernières chroniques concerts

The Real Kids + La Flingue en concert

The Real Kids + La Flingue par Jorma
Poste à Galène, Marseille, le 04/04/2017
WhaaaaaaaaAAA ! Mon petit Felice, alors, on vient promener ses cheveux blonds à Marseille ? Soirée historique, la venue des Real Kids au Poste et les Real Kids, 40 après leur... La suite

La Flingue en concert

La Flingue par Philippe
Machine à Coudre, Marseille, le 02/12/2016
Grosse soirée que ce vendredi 2 décembre 2016. C'était un de ces vendredis soirs où il y a potentiellement 5 trucs à faire... (et généralement précédé et suivi de 2 autres... La suite

La Flingue + Cheap Riot en concert

La Flingue + Cheap Riot par Pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 24/10/2015
A peine sorti du concert de Nekfeu où je suis resté le plus longtemps possible, histoire de décider si j'aimais ou pas (pas pu tranché, ça m'a laissé assez indifférent), me voilà... La suite

La Flingue + Frustration en concert

La Flingue + Frustration par Philippe
Le Molotov, Marseille, le 07/02/2014
Merde, c'est moi qui dois m'y coller, vraiment ? Je ne voulais pas faire cette chronique. C'est vrai, s'il y a bien quelqu'un qui ne devrait pas chroniquer ce concert, c'est moi.... La suite

The Lords of Altamont : les dernières chroniques concerts

The Lords Of Altamont en concert

The Lords Of Altamont par Samuel C
Le Point Éphémère - Paris, le 14/10/2017
"Sauna d'une nuit d'automne", c'est l'accroche qui vient immédiatement à l'esprit pour qualifier la soirée passée avec les génialissimes Lords of Altamont ! Dans un Point... La suite

The Lords of Altamont  en concert

The Lords of Altamont par Gandalf
Poste à Galène, Marseille, le 15/04/2014
C'est par pur hasard, en empruntant le premier album des Lords Of Altamont à la bibliothèque municipale grâce à sa pochette qui m'a attiré l'oeil, que j'ai découvert ce groupe... La suite

The Lords of Altamont en concert

The Lords of Altamont par Philippe
Poste à Galène, Marseille, le 21/05/2012
La soirée avait (un peu) mal commencé : je n'étais pas à l'heure, alors que le groupe, si. Ces gens-là sont américains : C'est carré. Pas comme les français qui, parfois, se... La suite

Lords of Altamont en concert

Lords of Altamont par jorma76
Le Poste à Galène - Marseille, le 17/04/2011
Journée ensoleillée, l'OM qui gagne et un concert des Lords of Altamont au Poste à Galène. Joie et allégresse. On aurait presque envie de crier une ode au Printemps, tiens... La suite

Le Molotov, Marseille : les dernières chroniques concerts

The Delta Bombers en concert

The Delta Bombers par odliz
Le Molotov, Marseille, le 15/05/2018
Quand les Delta Bombers montent sur scène, ils embarquent avec eux les plaines désertiques du sud-ouest des Etats-Unis. Stature imposante, barbe de compétition, santiags et... La suite

Dookoom en concert

Dookoom par odliz
Le Molotov, Marseille, le 26/03/2018
Ce genre de concert duquel tu repars changé, en état de conscience modifié, frappé en plein cœur. A 20 ans, ça touche presque chaque expérience de ta vie ; à 35, un peu moins.... La suite

Cowboys from Outerspace + The Legendary Tigerman en concert

Cowboys from Outerspace + The Legendary Tigerman par Philippe
Le Molotov, Marseille, le 04/02/2018
Comment mettre fin au bien connu problème d'absence de préventes suffisantes à Marseille ? Cette tendance naturelle (et chiante) du marseillais à se dire qu'il ira évidemment au... La suite

The Legendary Tigerman + Cowboys From Outerspace en concert

The Legendary Tigerman + Cowboys From Outerspace par Sami
Molotov, Marseille, le 04/02/2018
Le dimanche soir pour beaucoup, c'est soirée affalé devant une série ou un match avant les affres du lundi. Mais ce soir le Molotov affiche complet pour un "fix of... La suite