Accueil Chronique de concert Gov't Mule
Jeudi 23 novembre 2017 : 11710 concerts, 24728 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Chronique de Concert

Gov't Mule

Gov't Mule en concert

Le Trianon, Paris 30 octobre 2017

Critique écrite le par



Deux ans et demi après son dernier passage en France à Paris, à La Cigale, le légendaire groupe américain Gov't Mule est revenu en ce lundi 30 octobre 2017 dans le même quartier et ce même boulevard de Rochechouard, mais cette fois-ci dans ce lieu magique du théâtre du Trianon. On est très heureux de le retrouver en live ce soir pour plusieurs raisons. Il produit une musique de qualité qui donne dans le blues bien épais marqué du sceau rock sudiste, que son leader Warren Haynes (Ex-Allman Brothers Band) est un de nos guitaristes favoris, qu'il est entouré de trois musiciens qui sont des monstres de technique et que sur scène, le groupe est tout simplement fantastique, généreux et qu'il ne nous a jamais déçus par le passé. L'exceptionnel quatuor est donc là ce soir dans la capitale et dans le cadre de sa tournée européenne pour défendre son 10ème album studio, le très réussi "Revolution Come...Revolution Go".



On rentre dans ce magnifique décor du Trianon relativement tôt et on va se placer tout devant pour faire quelques photos. Comme à la Cigale en 2015, la fosse est en configuration place assise. Cela renforce l'esprit théâtre du lieu et la salle se remplit pour finir pleine à craquer. Le public est plutôt âgé et masculin. On retrouve beaucoup d'amateurs de Popa Chubby, de Joe Bonamassa, de Jimi Hendrix et du style blues bien dynamique regorgeant de rock. On n'aura pas de première partie ce soir par contre le show de Gov't Mule se déroulera en deux sets avec un entracte de 20 minutes au milieu. Le premier set débutera à 19h40 et se terminera une grosse heure plus tard et le second set reprendra à 21 heures pour finir à 22 heures 30. La sonnette a retenti comme au théâtre pour nous avertir que le show va débuter. On voit débarquer sur les planches Warren Haynes à la guitare et au chant, Matt Abts, le batteur qui a formé le groupe avec le guitariste en 1994, Danny Louis au clavier principalement mais également à la guitare parfois et au trombone qui fait partie du groupe depuis 2002, et, pour finir, le fantastique bassiste Jorgen Carlsson, le dernier arrivé dans la formation, c'était le concernant en 2008.



One, two, three, four, c'est parti sur un riff de guitare avec l'excellent "Brand New Angel" extrait de l'album High & Mighty datant de 2005. Pour les initiés, Gov't Mule change de set-list à chaque concert pour éviter la lassitude et faire plaisir à son public. On enchaine sur le titre "Lay Your Burden Down" tout droit sorti du 3ème album. Ce morceau nous parle beaucoup car à l'époque, c'était encore Allen Woody qui tenait la basse. On est en 2000, le disque étant sorti en février de cette même année, on verra malheureusement le bassiste d'origine décéder quelques mois plus tard, en août. On se rappelle également que c'était Ben Harper qui chantait ce titre en compagnie de Warren Haynes. Rayon nouveauté, il faudra attendre le 7ème et 8ème morceau à la fin du premier set pour entendre des extraits du dernier album Revolution Come...Revolution Go. On aura donc le plaisir d'entendre à la suite et avant la pause "Sarah, Surrender" et "Stone Cold Rage". C'est maintenant l'entracte et les fans vont pour certains s'acheter une bière, fumer une cigarette voire en profiter pour aller au stand merchandising. On n'est pas déçu car le groupe nous régale et le son est très bon. On regrette malgré tout que la batterie et la basse soient quelque peu sous mixées et que la guitare soit un peu trop mise en avant.



Il est 21 heures et on repart pour la suite du programme. On débute par une reprise des Beatles avec le titre "And Your Bird Can Sing" et le concert se poursuit par une troisième nouveauté, "Revolution Come, Revolution Go". Comme à leur habitude, ils nous servent des reprises bien senties comme cette chanson de Jeff Beck, "Freeway Jam". On passe un très bon moment mais cette fois-ci, il nous manque un petit quelque chose pour décoller totalement. Les morceaux interprétés sont pour certains très longs car prolongés par de l'improvisation et des mêmes plans répétés plusieurs fois. On aurait aimé des versions plus courtes, plus intenses avec un enchaînement de morceaux. Il est vrai que Gov't Mule joue plutôt de cette manière mais les plus jeunes d'entre nous préfèrent en général quand cela dépote plus à l'image de ses albums studios. Les plus anciens par contre, les purs amateurs de blues à l'ancienne sortiront de la salle beaucoup plus ravis que les plus jeunes. Le concert est malgré tout excellent mais il aurait pu être encore mieux pour ces raisons. "Traveling Tune" sera la 4ème et dernière nouveauté pour ce soir. On pensait après la fin du second set que le groupe après nous avoir salué ne reviendrait pas mais il nous réservera une surprise. On terminera donc par deux nouvelles reprises, une des Allman Brothers Band et une autre de la légendaire soulwoman Ann Peeples avec la présence de Bernie Marsden (ancien membre de Whitesnake) à la guitare. Le duo de guitares va s'en donner à coeur joie et ce dernier quart d'heure fera lever toute la salle comme un seul homme. Après tant d'années sur les routes, Gov't mule a encore des choses à dire et à offrir : la formation fait toujours partie des meilleures du genre en 2017.

Remerciements : Sabrina Cohenaiello et VERYCORDS/VERYSHOW


Gov't Mule : les dernières chroniques concerts

Gov't Mule en concert

Gov't Mule par Lebonair
La Cigale, Paris, le 05/05/2015
C'est peu dire si cette soirée avec Gov't Mule me faisait saliver. Warren Haynes est un de mes guitaristes préférés et c'est un immense musicien. Il possède en plus une sacrée... La suite

Gov't Mule en concert

Gov't Mule par
Le Bataclan, Paris, le 23/06/2010
Ce soir, dans la fournaise du Bataclan, un poids lourd se produit sur les planches : le groupe Gov't Mule avec à sa tête l'hyper actif et grandement doué Warren Haynes qui joue... La suite

Le Trianon, Paris : les dernières chroniques concerts

Trust (Au Nom De La Rage Tour 2017) en concert

Trust (Au Nom De La Rage Tour 2017) par lol
Le Trianon, Paris, le 09/11/2017
Trust est indéniablement l'un des 10 groupes de rock les plus importants de l'histoire de l'Hexagone, au même titre que Noir Désir, Téléphone, La Mano Negra, Indochine, les... La suite

Steve Hackett en concert

Steve Hackett par Fred Boyer
Le Trianon - Paris, le 26/03/2017
Un concert de rock progressif un dimanche soir à Paris, tout seul, après une nuit blanche (pour cause de boulot le samedi soir) et en venant de Marseille? Bah allez pourquoi pas ?... La suite

Clutch  en concert

Clutch par Lebonair
Le Trianon, Paris, le 13/12/2016
On n'arrête plus Clutch depuis 2013 et la sortie de leur fantastique album Earth Rocker. Ce dernier les a enfin propulsés sur le plateau des plus grands groupes de rock actuels... La suite

Helloween + Rage en concert

Helloween + Rage par Abigail Darktrisha
Le Trianon, Paris, le 28/04/2016
Soirée germanique à la capitale pour terminer ce mois d'avril. Au programme Helloween, pour lequel Rage aura la lourde tâche d'ouvrir la soirée dans le cadre de l'anniversaire... La suite