Accueil Chronique de concert Imagine Dragons + The Vaccines
Jeudi 15 novembre 2018 : 12603 concerts, 25245 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.

Chronique de Concert

Imagine Dragons + The Vaccines

Imagine Dragons + The Vaccines en concert

Amphithéâtre de plein air du Zénith de Nancy 21 août 2018

Critique écrite le par

Avec seulement trois albums au compteur les Américains d'Imagine Dragons bénéficient d'une popularité assez incroyable en France, au point de remplir jusqu'à la gueule l'Amphithéatre extérieur du Zénith de Nancy-Maxéville, qui ne compte pas moins de 24000 personnes et des poussières ! C'était la seule étape française de cette tournée estivale, mais quand même, joli score !

Personnellement, même si je trouve ça sympa, et que mon fils aime beaucoup, je n'aurais pas fait le déplacement de Marseille pour eux, mais le fait que l'on soit en vacances chez la belle famille, comme chaque été, en Lorraine, à une petite heure et quart de là, ça valait bien le coup d'oeil et faisait bien plaisir à ma progéniture.

Et au final il n'y a rien à regretter, car globalement c'était un bon concert, dans le beau cadre de cet amphi niché entre les arbres, sur les hauteurs de Nancy. Le fait que la salle s'ouvre sur l'arrière, avec sa scène réversible, et donne sur tous ces gradins est original est bien pratique pour accueillir de grands combos dont l'affluence dépasse largement la capacité d'un Zénith classique. De plus, on y voit bien d'où que l'on se trouve, et le son était un peu fort mais proche de l'excellent. Il n'y a guère que les prix de la buvette, et le non choix de la bière (8 euros pour une pinte de Kro, mouais...) qui soient critiquable. Ce qui fait peu au vu de la très bonne organisation de l'événement.

La première partie, The Vaccines, a joué une demi heure pile, et dans l'esprit, le son, les compos, c'était totalement british indie rock. Et assez agréable à écouter ma foi. Un chanteur un peu habité et des chansons courtes et entrainantes, c'était une bonne entrée en matière en cette magnifique soirée d'août.



Mais quand les stars du jour, Imagine Dragons, se pointent à 21h15, on passe à une toute autre dimension. Dès les premières notes de "Radioactive" le son percute, les lights flashent, et tout le public est debout ! La fosse surchargée saute et hurle, les gradins chantent et gesticulent, l'audience est entièrement acquise à la cause des natifs de Vegas, impressionnant de voir ça de l'extérieur, en tant qu'auditeur occasionnel et non fan convaincu pour une fois. Les sourires sont partout, la bonne humeur se ressent, et la partie féminine (majoritaire) est aux anges et cassent un peu les oreilles de par ses cris et ses commentaires. On avait un bon exemple dans la rangée derrière nous... la caricature des fans hystériques aux remarques de groupies qui sont en train de mouiller leur petite culotte. Entre le navrant et l'attendrissant. Mais ça nous a bien fait rire et c'était pas méchant.

Car celui qui porte le groupe est bien le chanteur, qui aura fait tout le live en simple short, nous faisant admirer son torse bien epilé et taillé comme un sportif de haut niveau. Un Mark Wahlberg du pauvre si j'etais médisant. Et ce qui m'a choqué, c'est d'un que je ne me rappelais pas du tout cette dégaine et cette carrure dans les vidéos que j'avais pu voir d'eux, et de deux qu'il détonnait complètement par rapport à l'accoutrement de ses compères, beaucoup plus attifés à la 70's, avec des genres de combi-pyjamas bariolés complètement ringards, je me serais cru dans un opus de "Austin Powers" ! Surtout que les coupes de cheveux étaient en adéquation. Le contraste m'a interpellé et surprenait quand on avait une vision globale de la scène.
J'ai appris après coup que la transformation physique du leader était toute récente et suivait une période de divorce/dépression, ceci expliquant mieux la chose.

Quoi qu'il en soit, ça n'enlève rien à la qualité des zicos et du show proposé. J'ai tout particulièrement apprécié le visuel, entre les lights et les images passant sur l'écran principal, très colorés et fluides, des confettis propulsés dans les air plus d'une fois, un ensemble chatoyant qui enrobait la musique entrainante sortant des enceintes. Chanteur et guitariste sont les plus mis en avant, le premier débordant d'énergie et vocalement doué, le deuxième (sosie de l'acteur Simon Helberg-Wolowitz !) plus appliqué et proposant des soli pas dégueus et plus longs que dans le souvenir de ce que j'avais entendu.

Le plus gros reproche que je pourrai leur faire, c'est que leurs chansons sont assez répétitives. Et quand ce sont des titres plus mineurs, moins percutants, ça donne un petit côté agaçant. C'est flagrant sur "Yesterday", "Start over" ou "Mouth of the river" par exemple. Heureusement, même si ce schéma très simpliste court couplet/refrain/court couplet/refrain repris jusqu'à la fin se retrouve quasi à chaque fois, ils ont un sens de la mélodie et l'art de pondre des refrains qui restent dans la tête très développé. Et le fait qu'ils modifient plus ou moins subtilement les crescendos et les rajouts de choeurs ou de percus est bien trouvé et permet à leurs meilleurs compos de s'elever au dessus du lot. Les meilleurs exemples sont l'entetant "Thunder", le léger "It's time", le tubesque à mort "Believer" qui clot leur spectacle, le heavy "Natural", le magnifique "Demons", le dansant "On the top of the world", la jolie ballade "Next to me" ou encore le lancinant "Whatever it takes" et son phrasé scat.

La partie acoustique était un peu courte mais bien foutue, avec les zicos qui traversent la foule pour atteindre une petite scène calée juste derrière la table de mix et y interpréter trois titres, mettant en valeur la voix chaude Dan Reynolds et de jolis arrangements. Pas de rappels avec eux, ils envoient 21 morceaux pour une bonne heure cinquante de concert, ils font plaisir aux fans. Et jouer onze chansons sur douze de "Evolve", leur dernier effort studio datant de 2017, c'est très fort, et montre à quel point il a cartonné.

Au final on se rend compte du nombre impressionnant de hits qu'ils ont composé. Toujours dans la même veine mais avec un savoir faire certain, et une sincérité probante qui se dégage de leur attitude scénique et de leurs lyrics. Pas de grands discours, des interventions simples et sans arrogance (sur "Demons" ou "It's time"), sur des sujets qui secouent notre société comme l'homophobie ou la dépression, et d'autres plus légers mais jamais niais.

La foule ne s'est pas trompé et leur a fait un triomphe, ce qui à mon sens est tout a fait mérité. J'espère pour eux qu'ils continueront une belle carrière, car c'est un vrai bon groupe, qui respecte son public en donnant beaucoup.


Setlist:

Radioactive
It's Time
Whatever It Takes
Yesterday
Natural
Walking the Wire
Next to Me
Shots
Every Breath You Take (The Police cover)
I'll Make It Up to You
Start Over
Rise Up
I Don't Know Why
Mouth of the River
Born to Be Yours
Amsterdam
I Bet My Life
Demons
Thunder
On Top of The World
Believer 


Imagine Dragons : les dernières chroniques concerts

Jake Bugg - Girls in Hawai - Imagine Dragons - Placebo (Sziget Festival 2014) en concert

Jake Bugg - Girls in Hawai - Imagine Dragons - Placebo (Sziget Festival 2014) par Peribrux
Sziget Festival, Budapest, Hongrie, le 13/08/2014
SZIGET - troisième jour La sieste a duré plus de trois heures et je suis arrivé un peu plus tard au festival. J'avais pris la précaution de passer un spray de crème... La suite

Caribana Festival 2013 : Célien Schneider + Zaz + Imagine Dragons + FUN. + The Jim Jones Revue en concert

Caribana Festival 2013 : Célien Schneider + Zaz + Imagine Dragons + FUN. + The Jim Jones Revue par Mkhelif
Crans-sur-Nyon - Suisse, le 08/06/2013
Dernier soirée de concerts du festival Caribana, le dimanche étant une journée pour les jeunes artistes locaux : Caribateens (anciennement Caribakids). Le soleil était présent pour... La suite

The Vaccines : les dernières chroniques concerts

Vitalic VTLZR + !!! (chk chk chk) + Rubin Steiner + Skip&Die + Team Ghost + The Vaccines (Printemps de Bourges 2013) en concert

Vitalic VTLZR + !!! (chk chk chk) + Rubin Steiner + Skip&Die + Team Ghost + The Vaccines (Printemps de Bourges 2013) par Pierre Andrieu
Le W et le Palais d'Auron, Bourges, le 27/04/2013
Samedi 27 Avril 2013, c'est le traditionnel rendez-vous de fin de Printemps de Bourges, la très courue Rock 'n Beat Party, qui permet de voir défiler en live sur les scènes... La suite

(mon) Rock en Seine 2011, 2/2 : Crocodiles, The Vaccines, Cat's Eyes, Concerte Knives, Cherri Bomb, The La's,   Miles Kane, The Horrors en concert

(mon) Rock en Seine 2011, 2/2 : Crocodiles, The Vaccines, Cat's Eyes, Concerte Knives, Cherri Bomb, The La's, Miles Kane, The Horrors par Philippe
Parc de Saint-Cloud, Saint-Cloud, le 28/08/2011
Le samedi, c'est par ici ! Bien belle journée que ce samedi d'hier, qui aurait pu justifier un déplacement à lui seul : on prendra donc cette journée de dimanche tronquée... La suite

The Horrors + Miles Kane + Crocodiles + The Vaccines + Trentemoller + Cat's Eyes + Concrete Knives + The La's + François And The Atlas Mountains + Archive + Lykke Li + Tinie Tempah (Festival Rock en Seine 2011) en concert

The Horrors + Miles Kane + Crocodiles + The Vaccines + Trentemoller + Cat's Eyes + Concrete Knives + The La's + François And The Atlas Mountains + Archive + Lykke Li + Tinie Tempah (Festival Rock en Seine 2011) par Pierre Andrieu
Domaine National de saint-Cloud, le 28/08/2011
Avec 108 000 spectateurs en trois jours, Rock en Seine 2011 a parfaitement rempli son contrat, établissant un nouveau record de fréquentation grâce à la création d'une... La suite

Amphithéâtre de plein air du Zénith de Nancy : les dernières chroniques concerts

Olivia Ruiz + Dernier pro en concert

Olivia Ruiz + Dernier pro par Le poète volant
Zénith à Nancy, le 27/11/2009
J'arrive dès le début de la première partie et, Ô suprise, c'est un groupe de rap (étant un grand amateur de ce style, ce n'est pas pour me déplaire a priori) ! Etonnant, non pour... La suite

Rammstein par feuerfrie
Nancy Zénith, le 07/07/2013
Un concert excellent comme à l'habitude de Rammstein, mais qui manquait un peu d'ambiance dans le public (rien de bien grave, mais ça bougeait beaucoup moins qu'a Bercy par exemple --> peut-être lié au plein air ?) et qui a démarré trop tôt : il faisait encore jour, ça a gâché un peu les effets de lumières. Cependant, le groupe était au top, la... La suite

Patricia Kaas par tanor
Zenith Nancy, le 28/11/2009
superbe prestation de Patricia ce soir là, on la sent toujours un peu timide dans ses échanges avec le public mais sa façon de communiquer vient du spectacle lui même. la chorégraphie est excellente et on découvre la grande souplesse de l'artiste et toute l'aise qu'elle a à mettre en scène l'ambiance de cabaret. c'est a ne pas manquer et même a... La suite

Chantal Goya par Caroline
Zenith Nancy, le 22/11/2008
Bon spectacle malgré des déceptions ... Notre appareil photo a été placé en consigne au motif qu'il faisait "trop professionnel". Résultat : pas de photo souvenir pour mon neveu de 3 ans qui assistait à son 1er spectacle. Arrivés dans la salle on nous informe qu'on nous a vendu des places "derrière les rideaux" et nous sommes replacés... Pas... La suite