Accueil Chronique de concert Marquis de Sade
Dimanche 26 mai 2019 : 8979 concerts, 25486 chroniques de concert, 5257 critiques d'album.

Chronique de Concert

Marquis de Sade

Marquis de Sade en concert

Petit Bain, Paris 22 fevrier 2019

Critique écrite le par

C'est la salle intimiste de Petit Bain qui accueillait ce nouveau concert parisien de Marquis de Sade, un groupe culte du rock français qui fut l'un des étendards de la scène rennaise du début des années 80 aux cotés de figures comme Etienne Daho, Niagara, Les Nus, Dominic Sonic... Son existence a été très brève puisque le combo breton s'est séparé en 1981 après deux albums, qui ont fortement marqué la scène rock de l'époque. La musique de Marquis de Sade était un rock adulte, sombre, lettré, très novateur en son temps et fortement influencé par le Velvet Underground, l'époque berlinoise de David Bowie, mais aussi par le son froid des premiers Stranglers et Talking Heads. Résolument modernes et innovants au moment de leurs méfaits, Philippe Pascal & Co ont influencé toutes une frange du rock made in France. On sent par exemple un cousinage étroit avec les premiers albums de Noir Désir... Après la séparation, les deux leaders ont fondé leurs propres groupes. Le chanteur Philippe Pascal est devenu la tête de proue de Marc Seberg, qui a sévit sur les scènes rock hexagonales avec un certain brio jusqu'au début des années 90. Le guitariste Franck Darcel, quant à lui, fondera le groupe Senso, dont le bassiste et chanteur fut un temps Pascal Obispo, et accompagnera aussi longtemps Etienne Daho sur scène. Pendant de nombreuses années, Marquis de Sade resta une référence ultime pour ceux qui les avaient vus ou écouté à l'époque, et un mystère pour les autres puisque leurs albums furent réédités très tardivement.



Contre toute attente, en 2017, pour son quarantième anniversaire, Marquis de Sade retrouva le chemin de la scène pour une poignée de concerts, qui ne devaient pas avoir de suite. Ce fut donc une grosse surprise de voir le groupe breton programmé à Petit Bain en février 2019. Bien entendu, les places furent prises d'assaut en quelques jours par une horde de vieux rockers à la cinquantaine bien tapée. Au milieu d'eux, on pouvait croiser Daho ou le chanteur du groupe Frustration. Marquis de Sade, dont les membres ressemblent maintenant à des paisibles retraités, attaque le set par "Set in Motion memories" et "Henry". Le son est très bon, la voix grave et habitée de Philippe Pascal fait tout de suite son effet et emmène le public avec eux dans lune atmosphère sombre et intense. Le groupe accélère avec le titre "Final Fog" et son texte décharné. Le groupe est bon, son chanteur fait preuve d'un vrai charisme et le son semble avoir mûri comme un vieux Bordeaux, en se débarrassant des fioritures eighties qui rendent les albums un peu datés aujourd'hui. Les titres qui suivent sont à mes yeux un peu plus anecdotiques. Si l'atmosphère et le son restent bon, il manque toutefois un refrain ou le petit truc qui fait que l'on passe d'une bonne chanson à une grande chanson. C'est au moment où l'on se fait cette réflexion que Marquis de Sade choisit pour dégainer une reprise exceptionnelle de "Ocean" du Velvet Underground, qui nous emportera très loin à travers des climats auxquels peu de groupes savent donner vie de nos jours. Ce fut à mes yeux le point culminant de ce concert. Une poignée de chansons, dont les titres historiques "Wanda's loving Boys" et "Conrad veit" concluent ce concert avec brio sans pour autant retrouver les sommets atteints avec "Ocean" quelques instants plus tôt.

C'est donc un beau concert que nous ont offert les vétérans rennais, qui firent honneur à leur réputation. Si en 2019, ce type de musique fait malgré tout un peu office de "musique morte", puisque plus personne ne joue de la sorte, il est évident qu'entre 1979 et 1981, elle était sacrement novatrice ! On comprend donc facilement pourquoi Marquis de Sade a fortement marqué les esprits de ceux qui avaient alors croisé ses pas...

Photos : Titouan Massé www.facebook.com/titouanmassephoto, twitter.com/titouanbzh, www.instagram.com/tmphotograph, titouanmasse.tumblr.com, www.flickr.com/photos/titouanbzh


Marquis de Sade : les dernières chroniques concerts

Marquis de Sade + Fabio Viscogliosi (Nuits de Fourvière 2018) en concert

Marquis de Sade + Fabio Viscogliosi (Nuits de Fourvière 2018) par Ylxao
Odéon - Théâtres romains de Fourvière (Lyon), le 25/07/2018
Ce lundi 25 Juin, une belle soirée au doux parfum crépusculaire s'annonce dans les ruines circulaires de Lyon : Fabio Viscogliosi en première partie et en tête d'affiche, une venue... La suite

Petit Bain, Paris : les dernières chroniques concerts

Brendan Perry  en concert

Brendan Perry par lol
Petit Bain, Paris, le 06/02/2019
Pour les non-initiés, Brendan Perry est le leader et la voix masculine du groupe iconique du courant Cold Wave, Dead Can Dance. Pour les fans de DCD, la perspective de pouvoir voir... La suite

H.E.A.T / One desire en concert

H.E.A.T / One desire par Gandalf
Le Petit Bain à Paris, le 04/12/2018
C'est la troisième fois en un an qu'avec ma moitié on fait un déplacement pour voir H.E.A.T. Et pour qu'on y retourne en semaine, c'est que vraiment ça vaut le coup, croyez nous !... La suite

Les Tétines Noires  en concert

Les Tétines Noires par lol
Petit Bain, Paris, le 20/10/2018
Petit Bain accueillait l'un des concerts de la tournée de reformation des Tétines Noires. Derrière ce nom plus que discutable se cache l'un des groupes les plus inclassables et... La suite

The Fleshtones + The Norvins en concert

The Fleshtones + The Norvins par Samuel C
Petit Bain - Paris, le 30/11/2017
Dans le dictionnaire illustré "Le rock de A à Z" de Jean-Marie Leduc et Jean-Noël Ogouz paru en 1984, les Fleshtones ont droit un petit chapitre, où on peut lire notamment :... La suite