Accueil Chronique de concert Open Gate
Vendredi 26 avril 2019 : 9723 concerts, 25455 chroniques de concert, 5250 critiques d'album.

Chronique de Concert

Open Gate

Open Gate en concert

Centre Maurin des Maures - Cogolin 26 mars 2011

Critique écrite le par

Voici une salle comme on les aime. Il fallait avoir un doux grain de folie pour créer dans ce village des Maures un jazz club et y programmer un événement mensuel de qualité. Jugez plutôt en lisant quelques-uns des invités des 10 saisons écoulées : Eric Legnini, Emile Parisien, Yaron Herman, Nicolas Folmer, Fabien Mary, Daniel Huck, Baptiste Trotignon, Mario Stantchev...
Parallèlement, Antoine Denis et son équipe organisent chaque été depuis 26 ans le Festival Jazz à Ramatuelle dont le programme 2011 est pour le moins alléchant.

Open Gate By McYavell - 110326a

La salle est vaste, l'accueil au bar est charmant, les étiquettes sont disposées sur les tables, un poster sur la généalogie du jazz aiguillonne la nostalgie.

Le bon goût de ces passionnés se confirme avec la venue ce soir du trio Open Gate : Emmanuel Bex, Francesco Bearzatti et Simon Goubert.
Ce dernier nous gratifie d'entrée d'un solo de cymbales, comme pour montrer à ceux qui en doutaient la variété de la palette de cet instrument. Bex et Bearzatti ajoutent ensuite les notes de quelques standards dont un Happy Birthday To You qui me fit très plaisir (c'était mon anniversaire ce soir-là) même s'il ne m'était pas destiné.

Open Gate By McYavell - 110326d

Lorsque retentit le premier solo de sax ténor de Francesco Bearzatti sur It's Open, les yeux s'écarquillent et les bouches béent. Quel que soit le projet auquel participe ce saxophoniste / clarinettiste (je le vois ce soir dans un cinquième projet différent), l'émotion est toujours aussi grande. Puissance, virtuosité, folie, mélodicité, tout y est. De l'orgue Hammond d'Emmanuel Bex surgissent tantôt un pur groove que souligne Simon Goubert (Nice To Blues, Sous Le Vent), tantôt une softissime ballade (Que Ne Suis-Je ?), étrange pièce où les cymbales crissent et où la voix mutante de Bex semble chanter en Kobaïen un poème du portugais Fernando Pessoa. "Ce poème exprime mille choses" nous avait prévenu Emmanuel Bex. Sa mise en musique en exprime tout autant.

Pendant la pause, les disques du trio s'arrachent et les commentaires élogieux se multiplient. Le deuxième set est aussi envoûtant que le premier. Emmanuel Bex, plus léonin que jamais sous sa crinière, multiplie rugissements et coups de pattes dévastateurs, entreprend un jeu de chat lion et de souris avec la clarinette de Francesco Bearzatti sur E Pericoloso Sporgersi.

Open Gate By McYavell - 110326e

L'Italien - qui a acheté l'après-midi même des anches (nous sommes ici au cœur de la région n°1 mondiale de production de la canne avec laquelle on fabrique les anches du monde entier) - les a superbement étrennées en leur insufflant le chaud et le froid (solo habité sur un standard d'Ellington et chuchottements du sax ténor sur Besame Mucho).
A l'issue de la soirée, Emmanuel Bex fait la visite guidée de son magnifique orgue Hammond A100 et explique à qui veut l'entendre le principe des roues phoniques. Avec de tels personnages, la passion se poursuit au-delà du concert.

Open Gate : Francesco Bearzatti : saxophone, clarinette / Simon Goubert : batterie / Emmanuel Bex : orgue Hammond.

Le site du Jazz Club de Cogolin ici.

Bonus vidéo : Que Ne Suis-Je ?


Francesco Bearzatti : les dernières chroniques concerts

Francesco Bearzatti Tinissima quartet en concert

Francesco Bearzatti Tinissima quartet par Pirlouiiiit
Cri du Port, Marseille, le 12/05/2016
Ce concert là je ne pouvais pas le rater ! En effet avec la promo qu'en avait fait McYavell (sorti ponctuellement de sa retraite) le qualifiant rien de moins que de dieu (son... La suite

Aldo Romano Palatino + Francesco Bearzatti Tinissima : Jazz à Porquerolles en concert

Aldo Romano Palatino + Francesco Bearzatti Tinissima : Jazz à Porquerolles par Mardal
Fort Saint-Agathe, Porquerolles., le 13/07/2012
Jazz à Porquerolles commence pour tous les festivaliers par une traversée en bateau, passage initiatique, mise en condition, préalable nécessaire à un " ailleurs " musical. Nous... La suite

Francesco Bearzatti Tinissima Quartet en concert

Francesco Bearzatti Tinissima Quartet par Mcyavell
La Manutention - Avignon, le 01/04/2011
Francesco Bearzatti était venu à la Manutention déjà invité par l'AJMi à Pâques 2007. Le revoici pour son nouveau projet - le disque est sorti à l'automne - X (Suite For... La suite

Duo Francesco Bearzatti - Oscar Marchioni (Festival Jazz Sur La Ville) en concert

Duo Francesco Bearzatti - Oscar Marchioni (Festival Jazz Sur La Ville) par Mcyavell
Institut Culturel Italien, le 05/10/2010
Jazz Sur La Ville 5ème édition jour 5. D'abord, un lieu : l'Institut Culturel Italien, dans le Vème arrondissement de Marseille, sa vaste cour, sa spacieuse salle de... La suite

Simon Goubert : les dernières chroniques concerts

Luberon Jazz Festival : François Corneloup Trio + Les Saxs Renversent Le Jazz en concert

Luberon Jazz Festival : François Corneloup Trio + Les Saxs Renversent Le Jazz par Mcyavell
Salle Municipale - Apt, le 01/06/2011
Je partage cette idée selon laquelle lorsque les opinions divergent dans l'appréciation de l'art, ce sont ceux qui aiment qui ont raison. J'aurai donc tort ce soir. L'univers de... La suite

Centre Maurin des Maures - Cogolin : les dernières chroniques concerts

Mastaya + Watcha Clan par Goalova
Salle Maurin des Maures, Cogolin, le 17/09/2004
C'est plein de souvenir qui reviennent quand nous commençons à gravir la route des Maures qui nous mènent à Cogolin. D'abord Moustic Hippik, le festival, un site fantastique, des souvenirs en pagaillent, c'était une période "Atlantide" quant l'été dans le var rimé avec festival, (y avait même un festival à Toulon !!). Puis La salle Maurin des... La suite