Accueil Chronique de concert Open Mic + John Conneele Inc
Jeudi 12 décembre 2019 : 10385 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Open Mic + John Conneele Inc

Open Mic + John Conneele Inc en concert

Roisin Budh, Galway, Irlande 25 aout 2019

Critique écrite le par

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

Lorsque nous rentrons dans la Roisin Budh, le concert qui doit avoir lieu au rez de chaussé, n'a visiblement pas commencé ; il est même annoncé à 23h30. Du coup nous montons à l'étage pour voir la fin de la session "open mic". Contrairement à tout à l'heure (nous y étions passé juste avant d'aller au Carroll's on Dominick St et il n'y avait presque personne) le lieu est plein comme un œuf. Tellement qu'on a du mal à rentrer. Dimanche soir, bientôt minuit je le rappelle. Ironie du sort je me retrouve juste à côté du géant photographié la veille.

Open Mic by Pirlouiiiit 25082019

Un animateur, t-shirt ACDC coupe à la punk est en train d'appeler le prochain inscrit à la session. Il n'est pas là, le suivant pareil ... tout le monde est chaud là-dedans et répète le nom des absents. Quelqu'un part même voir sur la cour/terrasse à côté. Sans succès. Ah ça y est on en tient un, ou plutôt une. Et là je reconnais une des nombreuses musiciennes croisées dans l'après midi dans la rue.

Oên Mic by Pirlouiiiit 25082019

Pas forcément ma préférée mais elle fera un morceau plein d'énergie (assez soul / reggae) que tout le monde écoutera sans un bruit. Je suis doublement impressionné : par le monde qu'il y a et par le respect qu'ils ont pour ceux qui osent venir ainsi chanter leurs morceaux devant tout le monde. Car évidemment (ou paradoxalement) il ne s'agit que de compos. Quelqu'une parle fort au bar, notre maitre de cérémonie viendra sans animosité lui dire d'être plus discrète.

Roisin Dubh by Pirlouiiiit 25082019

Nous resterons ainsi pour 3 chanteurs différents (celle-ci, une autre, très jeune, qui chante un truc assez personnel "i like you it's not enough, please fall in love .... with me" au ukulélé, et pour finir un chanteur qui a l'air habitué du lieu pour une chanson plus "de marin" même si je ne me souviens plus vraiment de quoi elle parlait). Sentant que la soirée est loin d'être fini nous irons manger un bout (un hotdog) dans le kebab juste en face. La rue qui était fermée à la circulation est en train d'être réouverte. On voit ainsi aller et venir ceux qui gardaient les barrière "Galway West End" mais aussi les différents serveurs des bars de la rue pour plier et ranger les bancs et tables qui était au milieu de la rue.

Roisin Dubh by Pirlouiiiit 25082019

De retour au Roisin Dubh, on prend direct notre place (6 euros - premier concert payant depuis que nous sommes là). Ca sent un peu le moisi, la salle est grande .. mais vide. Il est maintenant minuit, il y a bien quelques personnes qui s'agitent du côté de la scène mais on commence à ce demander si on a bien fait de suivre les conseils du chanteur du Galway Street Club. D'un autre côté il avait l'air si sûr de lui.

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

D'un autre côté ça se remplir doucement mais surement ... et puis si autant de gens sont près à venir si tard un dimanche et en plus payer 6 euros alors que qu'il y a en parallèle semble t il plusieurs 10aines de concerts gratuits en même temps c'est qu'effectivement ça doit valoir le coup/t. A minuit 6 ils sont tous là et attaquent en douceur avec un titre très jazz. Deux guitariste assis sur des tabouret devant (donc le John Conneele en question), un clavier, un batteur, un bassiste et un flutiste. Il y a aussi un troisième tabouret et micro pour quelqu'un qui n'est pas encore là.

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

Le groupe sera complété lorsqu'une chanteuse assez corpulente (genre Juliette mais en blonde) les rejoindra au chant. La comparaison ne s'arrête pas là car comme cette dernière la chanteuse de ce soir a une très belle voix. Parfaite pour l'ambiance.

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

Ca commence donc en douceur, le John (à qui je trouve un petit côté Vincent Gallo / Sammy Decoster) chante aussi et quand il s'énerve (au chant) on commence à entrevoir ce que ça peut devenir sur des morceaux qu'on imagine (souhaite ?) plus rock. Ce n'est clairement pas le cas pour le moment puisqu'ils sont en train de reprendre du Nina Simone (My baby just cares for me).

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

Damned on s'est encore fait avoir, c'est un groupe de reprises. C'est ce que je réalise lorsqu'il se lance dans une version bien musclée (notamment sur la fin) du tube de Bill Withers Ain't No Sunshine. Cela dit ça chante bien, ça joue bien (je flash d'abord sur la flute sautillante) et les reprises sont originales sans que le morceau soit complètement dénaturé.

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

Le concert devient donc pour moi un blind test de luxe. Dur car si je reconnais parfois les mélodies je ne les connais pas toutes. Comme ce I like the way you're working de Blackstreet. Ah oui j'ai oublié de préciser que cela fait un moment que la salle qui a continué à se remplir est désormais bien dense avec plein de gens qui dansent justement.

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

Et ce n'est pas la version de Bella Ciao qui suivra qui fera baisser l'ambiance. Si je tiens jusqu'à la fin de ce morceau (que j'ai beaucoup de mal à supporter tellement je le trouve racoleur et souvent détourné) c'est qu'ils sont vraiment bon. Et je resterai. Je resterai pour ces "Hi De Ho De Ho De Ho" avec le public.

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

Pour Let the good time roll de BB King chanté par l'autre guitariste qui semblait en cire tellement il ne bougeait pas (même si il jouait très bien). Je crois que c'est aussi à ce moment qu'ils seront rejoints par un autre guitariste (Mark Sullivan je crois) qui avit un faux air de Ricky Gervais.

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

Très chouette version ska (qui du coup ne donne pas le cafard, au contraire) à souhait de It's a wonderful life de Black avec le timbre légèrement nasillard du John. Sur Roll Over Beethoven du grand Chuck Berry le deuxième guitariste réussi là encore la prouesse de ne bouger que ses lèvres et ses doigts. La chanteuse est toujours là avec sa groove et sa voix chaleureuse, à fond !

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

Quand je reconnais qu'ils se sont attaqués à Love will tear us apart mon premier reflexe est de regarder si je porte mon t-shirt Phocea Rocks (non c'était hier !). En tout cas leur version (avec un très bon équilibre de tension retenue et d'explosions) est superbe et le public déchainé.

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

Suivra All I want to do de Heart me semble t il, là aussi dans une version pas kitsch du tout et encore une autre dont je ne me souviens plus mais où il était question de tomber amoureux .. Le groupe et le public ont bien l'air parti pour faire durer cela encore longrtemps mais il est minuit et demi et demain nous n'allons pas bosser mais nous avons un peu de route à faire donc on laisse tout ce beau monde continuer à s'amuser (jusqu'à 2h a priori).

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019

Alors oui c'était encore un groupe de reprise mais alors d'une sacrée qualité (et puis après tous les groupes de jazz ne passent ils pas le plus clair de leur temps à faire des reprises eux aussi ?). A mon avis ces musiciens là doivent aussi avoir des compos à eux vue leur talent. En tout cas ce soir c'était juke box de luxe et c'était vraiment chouette ... loooooove, will tear us apaaaart again ...

Plus de photos et vidéos de cette soirée par Pirlouiiiit en suivant ce lien

John Conneely Inc by Pirlouiiiit 25082019 - 5420