Accueil Chronique de concert The Datsuns
Dimanche 23 février 2020 : 10605 concerts, 25928 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Datsuns

Ancienne Belgique, Bruxelles 12 février 2003

Critique écrite le par

De retour pour de nouvelles aventures, beaucoup plus rock n'roll cette fois-ci. Je sais que certains d'entre vous attendaient cette review depuis longtemps, alors ne les faisons pas plus attendre !
Je me pointe donc hier soir vers huit heures et quart à l'Ancienne Belgique, LA salle rock de Bruxelles, qui ressemble beaucoup à la Cigale. L'endroit est accueillant et très sympa, les murs sont tapissés de petites lumières qui les font ressembler à un ciel étoilé (un peu comme au Spectrum de Montréal pour ceux qui connaissent). Sur scène, les Casanovas sont déjà à l'oeuvre et en terminent avec une de leurs compos avant d'enchaîner sur une reprise d'AC/DC dont j'ai oublié le titre. Ils sont trois, ont de bons riffs mais un son brouillon - c'est souvent le problème des apprentis sorciers hardos - et une bonne présence scénique. A revoir dans quelques temps, car il y a malgré tout du potentiel dans ce trio venu d'Australie. En quelques mots, ils ont bien joué leur rôle de chauffeurs de salle.
Petite pause d'un quart d'heure, le temps de discuter avec mes voisins qui sont en train de rouler (des mécaniques, bien sur) sur les bons concerts passés et à venir dans la capitale belge. Au menu : Interpol, The Libertines, Richard Ashcroft et quelques autres tout aussi sympas.
20h50 : enfin, les Datsuns sont là. Le concert commence comme l'album, sur Sittin' Pretty. Je suis peinard, vers le 15e rang. Le son est bon, mais un petit peu en dedans : il ne me rentre pas dedans comme je pourrais l'espérer à un concert de rock de ce calibre.
Moyennant quoi le look des gars est excellent, peut être mis à part le batteur qui ressemble vraiment à un gosse chevelu embusqué derrière ses fûts. Et à son passif, un énorme pain sur un break lors de la deuxième chanson du set. Mis a part ça, une prestation très correcte et parfois superbement inspirée.
Le guitariste rythmique, SG branchée sur une vieille tête Marshall et une baffle maison en main, possède lui une très bonne attitude et un très bon look. Cheveux bien longs, fut blanc mouland et t-shirt rouge "Rock n'Roll Machine" du même accabit ; musicalement irréprochable tout au long du concert : son excellent et belle régularité. Le détail qui tue : les santiags aux pieds !
Le deuxième gratteux, Christian Datsun, est pas mal dans le trip. Cheveux longs bouclés, fute noir et T-shirt des Von Bondies de la même couleur, il joue sur une Les Paul classique, branchée sur un JCM 900. Bon au niveau technique, mais des problèmes avec sa gratte : les cordes de mi aigu et sol semblaient assez mal tenir les accords, ce qui fait qu'il était parfois un peu faux sur certains solos. Parfois pas assez fort en solo également. A son crédit toutefois, de beaux morceaux de bravoure guitaristique d'inspiration très slashienne et un louable soucis de se réaccorder entre les morceaux. Cependant, comme son inspirateur, il a du mal à s'éloigner des solos version album...
Et pour finir, Dolf de Datsun (et oui, vous l'aurez remarqué, comme les défunts Ramones, les Datsuns portent tous le même nom) est un gars énorme. Déjà, on respecte trop les bassistes qui chantent et c'est son cas. Look de petit bourge arrogant façon Strokes et son de basse aggressif dans l'esprit de Duff MacKagan (ne me causez pas la déception d'avoir oublié si vite le nom du bassiste des Guns...), des tiags aux pieds lui aussi et une énorme présence scénique, jouant avec le public, remuant dans tous les sens... Commes les deux gratteux qui le rejoignent dans son trip dès le troisième morceau du concert, un mémorable Lady.
Le son est enfin arrivé au niveau optimum (fort et qui prend bien mais sans détruire les oreilles) et le groupe commence à bien être chaud. Les quatre attaquent et on aime ça! Des rythmiques bien nettes, une mise en place excellente... Y'a pas à chier, ils sont carrés les petits, dignes héritiers des papys quinquas d'AC/DC!
21h05 : votre serviteur, maintenant bien dans le trip concert rock, commence la périlleuse transhumance qui consiste en plein concert à passer du 15e rang au premier en passant par la zone du pogo. J'arrive dans cette dernière alors que nos amis ont entonné la quatrième song. C'est une reprise d'un groupe australien de 79 (que je n'ai pas réussi à identifier) dont le titre ressemble à quelque chose comme "I Ain't got time for your love". Je ne connais pas la version originale, mais le fait est que cette reprise est bien cartonnée ! Dans le public, pas beaucop de gosses mais surtout des gars 20-30 ans, cheveux longs et bien chauds ! Et comme toujours, au milieu du pogo et imperturbables, les incroyables masses 2m-100 kg qui doivent sévir dans toutes les salles de rock de la planète, se laissant bercer doucement par la fureur juvénile du public en transe à leurs pieds. Me voila donc au 5e rang, retrouvant les réflexes de mon adolesence et rentrant gaiement dans les gars autour de moi.
21h10 : me voila maintenant au 2eme rang, où je vais rester confortablement installé jusqu'à la fin du concert. Autour de moi, le public est surprenant : des nanas de quarante ans, des gars tatoués de partout, des chevelus... Les Datsuns attaquent alors un inédit, et j'ai l'impression d'écouter du Led Zep tant le riff est efficace est asséné avec à propos et maîtrise. Les titres s'enchaînent bien, sans temps mort. Tous les hits y passent : Harmonic Generation, Fink for the Man, In Love... Pour terminer ce premier set sur un énormissime Mother Fucker from hell. Il n'est pourtant que 21h40.
Le rappel est lui aussi énorme, avec un nouvel inédit puis un Freeze Sucker définitif, qui cloturera le concert de manière aussi ouf qu'il cloture l'album.
Bilan : une heure dix de concert (c'est un peu court jeunes hommes...) mais d'une grosse intensité et avec de bonnes versions live (intros retravaillées, ponts nouveaux...) Avec un album de 39 minutes, ils pouvaient de toute façon difficilement faire plus long. Et puis que d'énergie et de gesticulations !
Longue vie à ces gosses venus du fin fond de l'île au long nuage blanc nous faire partager leurs riffs ravageurs que n'auraient pas reniés les Angus Young et autres Pages et Izzy Stradlin' !
RNR is still alive.

 Critique écrite le 13 février 2003 par Augustulus


The Datsuns : les dernières chroniques concerts

The Datsuns (Colors Music Estival 2011) en concert

The Datsuns (Colors Music Estival 2011) par Pierre Andrieu
Nouveau Casino, Paris, le 01/08/2011
Juste avant la flamboyante, jubilatoire et roborative prestation des heavy rockers néo-nélandais de The Datsuns au Nouveau Casino à Paris, le 1er août 2011 pour le festival... La suite

The Datsuns + The Elderberries en concert

The Datsuns + The Elderberries par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 25/09/2009
Affiche tout simplement parfaite à la Coopérative de Mai, avec les heavy rockers clermontois de The Elderberries et leurs héros néo-zélandais, The Datsuns, qui pratiquent,... La suite

The Datsuns par brandon
La boule noire, Paris, le 17/10/2006
Superbe concert comme on aimerait en voir plus souvent. Grosse Patate ! Première partie bien pêchue aussi. J'ai trouvé le show plus mature que la derniere fois à l'Elysée Montmartre. Une bonne claque technique dans la performance du basse-chant, du soliste et du batteur. Ils ont bien gardé l'adrénaline pendant les nombreuses coupures de jus au... La suite

The Datsuns par JM
La Boule Noire, paris, le 17/10/2006
Après avoir vu les Datsuns aux Us, puis plusieurs fois sur Paris, ce concert sent vraiment comme le coup de barre. Après une première partie ok, le concert débute assez mal avec 2 coupures de courant... puis on enchaîne les morceaux, mais on sent bien que le groupe n'est pas là du tout, limite sur les nerfs. Il fait super chaud, les morceaux se... La suite

Ancienne Belgique, Bruxelles : les dernières chroniques concerts

Ezra Furman en concert

Ezra Furman par Xavier Averlant
Ancienne Belgique, Bruxelles, le 20/02/2016
Au sein de l'équipe du blog gconcertcesoir.com, on a quelques groupes, artistes, qui nous ont enthousiasmé récemment et pour qui on a une affection particulière. L'américain... La suite

Bryan Ferry en concert

Bryan Ferry par Xavier Averlant
Ancienne Belgique, Bruxelles, le 29/09/2015
Enfin, on y a eu droit à ce fameux concert ! Initialement, Bryan Ferry devait jouer à l'Ancienne Belgique de Bruxelles en décembre 2014, mais à cause d'une laryngite aiguë, sa... La suite

Julien Doré en concert

Julien Doré par Alma
Ancienne Belgique Bruxelles, le 25/03/2009
D'abord la salle, l'Ancienne Belgique est une salle que j'aime beaucoup, avec ses balcons et sa disposition, elle me fait penser à la prison d'Elvis dans Jailhouse rock, je... La suite

Jason Mraz par Alizée Bion
Ancienne Belgique, Bruxelles, le 01/04/2009
Une voix magnifique, de l'humour et de la danse ont agrémenté le concert de Jason Mraz à l'Ancienne Belgique (Bruxelles), le premier avril 2009... Ce super concert s'est fini trop tôt à mon goût ! J'aurais voulu qu'il dure encore et encore, tellement c'était bien ! La suite