Accueil Chronique de concert Warmduscher + Super Sympa
Lundi 20 janvier 2020 : 11324 concerts, 25884 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Warmduscher + Super Sympa

Warmduscher + Super Sympa en concert

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 12 février 2019

Critique écrite le par

Il est de bon ton de dire qu'il n'y a pas assez de trucs indé et rock 'n roll à La Coopé, mais quand il y a une belle affiche avec un groupe pas très connu ou peu consensuel comme l'excellent combo nommé Warmduscher, personne ou presque ne se déplace. Il est parfois désespérant de constater à quel point les gens sont cons, et peu curieux... Bref, c'est pas la foule des grands jours en ce mardi 12 février dans le club de la rue Serge Gainsbourg, mais il y a assez de monde pour que ce ne soit pas la lose totale. Et puis ceux qui se sont déplacés ne sont pas là pour faire de la figuration, donc c'est cool !


Super Sympa

En première partie, les locaux de l'étape à l'improbable nom de Super Sympa font tout pour exploser les oreilles du public avec leur krautrock de l'espace joué à l'arrache et à fort volume... Les morceaux sont longs, instrumentaux, assez expérimentaux et pas forcément calés, le trio machines/synthés, guitare et batterie n'a visiblement pas pour but de faire de la pop consensuelle, encore moins de flatter l'auditeur dans le sens du poil. Malgré la jeunesse du projet et les défauts inhérents à cette caractéristique, ça fonctionne : les vertus "psyché barrées" du truc emportent l'auditeur assez loin, grâce à de puissants effets trippants. Mention spéciale dans ce registre au morceau joué vers la fin avec une basse évoquant le groupe Can et le "Set the controls for the heart of the sun" de Pink Floyd...


Warmduscher

Vu à TINALS (Nîmes) au printemps dernier à l'occasion d'un concert très marquant, les Anglais de Warmduscher déboulent ensuite sur scène pour livrer un set rock 'n roll, punk, sauvage et bordélique à souhait. En à peine plus de 45 minutes (rappel compris, merci bonsoir !), la messe est dite : on ne sait pas si ce sont des mauviettes (la traduction du nom, allemand, du groupe), mais ce qu'il y a de sûr c'est qu'on a affaire à de bons gros branleurs british comme on les aime... Au programme (restreint donc... , les sujets de sa très gracieuse majesté n'aiment pas prolonger leurs passages sur scène), une belle série de titres envoyés à la va-y-comme-je-te-pousse mais avec classe, ce qui est certes paradoxal mais vrai.



La personnalité excentrique et drôle du leader/chanteur, qui ressemble à un prédicateur mexicain adepte du sport en chambre avec son survet flashy (en velours rasé ?), son chapeau, sa moustache et sa serviette éponge, fait pour beaucoup dans le succès de ce live. Le mec est content d'être là, chante bien et fait admirablement le show façon " je m'en fous totalement mais en fait non je suis bien là ". Avec ses acolytes (un bon guitariste dégingandé échappé de la Fat White Family, un batteur débonnaire mais percutant - ex membre de la famille borderline sus-citée - et un bassiste énormément groovy ressemblant à JoeyStarr), l'homme a composé des sortes de hits parfaits pour se mettre la race et se déhancher de manière suggestive sur la piste de danse d'un club rock : "Big Wilma", "Whale City", "The Salamander", "Standing On A Corner", "I Got Friends", "1000 Whispers" (pour le quart d'heure américain, les slows, quoi).



Voilà, les lumières se rallument avant 22 heures 30, et l'on se dit qu'on aurait bien pris une dernière louche de boogie rock saupoudré de punk blues salace "made by Warmduscher". Ça ne se fait pas d'exciter tout le monde et de se casser aussi vite que ça ! Mais on pardonne tout aux gros branleurs quand ils sont doués...



Photos : Yann Cabello www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...


Warmduscher : les dernières chroniques concerts

Fat White Family (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Fat White Family (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 30/05/2019
Après s'être enquillé à la suite les stimulants (voire géniaux pour certains) concerts d'Aldous Harding, Shellac, Ron Gallo, Kurt Vile et Built To Spill lors de la première... La suite

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 23/02/2019
Après un vendredi de haut vol permettant de voir à l'œuvre à La Nouvelle Vague Marble Arch, Mermonte, Flavien Berger, Bodega et Cannibale, le dernier soir de la Route... La suite

Warmduscher + Super Sympa en concert

Warmduscher + Super Sympa par Daddrock
Petite Coopé, Clermont-Ferrand, le 12/02/2019
Par quel bout musical commencer l'année ? On se dit qu'il sera difficile d'égaler une année 2018 ENORME. Les programmations des festivals 2019 sont toutes plus pathétiques les unes... La suite

Slowdive, Warmduscher, Son Lux, Concrete Knives, June Bug, Pendentif, Eddy De Pretto, Usé (Festival Minuit Avant La Nuit 2018)  en concert

Slowdive, Warmduscher, Son Lux, Concrete Knives, June Bug, Pendentif, Eddy De Pretto, Usé (Festival Minuit Avant La Nuit 2018) par Dissy
Parc Saint-Pierre - Amiens, le 23/06/2018
Qui a dit qu'il ne faisait pas beau en Picardie ? Rebelote de soleil pour cette seconde soirée du festival Minuit Avant La Nuit qui annonce un line up encore terriblement... La suite

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Seun Kuti & Egypt 80 en concert

Seun Kuti & Egypt 80 par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 13/11/2019
Concert de feu de Seun Kuti mi novembre dans une petite Coopé truffée de danseurs bien chauds comme il faut... Pas de première partie, on rentre direct dans le vif du sujet en... La suite

Manu Katché + Patrick Verbeke en concert

Manu Katché + Patrick Verbeke par Jérôme Justine
Coopérative de Mai, Clermont -Ferrand, le 11/12/2019
Il y a des trognes qui font plaisir à revoir. Il y en a d'autres qu'il est plaisant de voir de si près pour la première fois. Quand en plus ce sont des trognes cool,... La suite

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) - Diabolique Tour en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) - Diabolique Tour par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 30/11/2019
Bien envoyé, le premier concert français du "Diabolique Tour" de L'Épée ! C'est dans une grande salle de La Coopé remplie correctement (à vue de nez, 500 personnes)... La suite

Etienne Daho (EdenDahoTour) en concert

Etienne Daho (EdenDahoTour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 21/11/2019
Impeccable concert d'Etienne Daho à La Coopé lors de son passage à Clermont-Fd pour la tournée EdenDahoTour, avec une set list vintage garantie sans tubes (ou presque)... La suite