Accueil Chronique de concert White Fence + Quetzal Snakes
Mardi 17 septembre 2019 : 14287 concerts, 25676 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

White Fence + Quetzal Snakes

White Fence + Quetzal Snakes en concert

GRIM / Scène musicale de Montevideo - Marseille 21 Janvier 2015

Critique écrite le par

Espace Montevideo by Pirlouiiiit 21012015

Le GRIM accueille ce soir un des fleurons de la scène garage / psyche U.S, Tim Presley aka. White Fence qui vient promouvoir ici son dernier album For the Recent by found Innocent. Il faut bien le dire, parmi l'armada de formations du genre qui nous viennent de la côte ouest américaine et dont la presse spécialisée nous chante les louanges de manière plus ou moins justifiée, Tim Presley, fort d'une assez dense discographie, est certainement l'un de ceux qui en propose une musique des plus passionnantes et senties.

Quetzal Snakes by Pirlouiiiit 21012015

Quetzal Snakes, formation phocéenne qui fait de plus parler d'elle, va assurer la première partie. Si leur musique est au départ très référencée au genre cité plus haut, le quintet s'efforce d'explorer d'autres voies. Le set débute calmement par un titre instrumental très atmosphérique, avec pour seul instrument une guitare vaporeuse.

Quetzal Snakes by Pirlouiiiit 21012015

Peu après, Quetzal Snakes renoue avec son penchant naturel pour les montées en puissance grâce à des accélérations très garage voire stoner et un mur sonique de trois guitares. Leur jeu est toujours aussi énergique et leur son davantage maîtrisé mais pourquoi jouer aussi fort pour se faire entendre ? Suis-je devenu " trop vieux " comme le disait l'adage un peu crétin des 90's ? Le groupe a quand même gagné en finesse, la voix est plus assurée et les chansons plus aérées.

Quetzal Snakes by Pirlouiiiit 21012015

Il y a quelques moments d'accalmie avec des titres joués en mid tempo et aussi quelques incursions dans le Space Rock à la Hawkwind pour les rythmiques plombées et répétitives. Bref, le groupe a indéniablement évolué dans le bon sens.

White Fence by Pirlouiiiit 21012015

C'est une bonne surprise peu après de voir White Fence avec la chanteuse galloise Cate Le Bon qui tient la seconde guitare et assure les choeurs sur cette tournée. White Fence pratique un garage psyché aux sonorités très 60's mais qui étonnement ne sonne pas comme un énième groupe revivaliste. Leur jeu est très maîtrisé, même si les musiciens ont l'air fatigués et ne sont pas particulièrement démonstratifs.

White Fence by Pirlouiiiit 21012015

Mais ce qui fait vraiment sortir ce groupe du lot est la qualité des compositions, toujours subtilement variées. On passe du garage punk tendance Ramones à des ballades acid rock et des dissonances à la Captain Beefheart. Et ceci sans trop d'effet, toujours joué avec classe et une certaine décontraction. La voix traînante et un peu nasillarde de Tim Presley, très proche de celle de Syd Barett, s'accorde très bien avec les choeurs de Cate Le Bon.

Cate Le Bon (White Fence) by Pirlouiiiit 21012015

Les chansons sont jouées avec fougue et un grand professionnalisme qui n'exclut pas le feeling. Il y a un son et une énergie assez proche de celle des Stones des 60's. La section rythmique est parfaite avec un bassiste impassible au jeu impeccable et un batteur, aux faux airs de Ty Segall, à la frappe puissante et précise. Tim Presley s'avère un guitariste au jeu très personnel avec un sens du riff qui accroche ; il est capable de délivrer des solos à la fois mélodiques et acides.

White Fence by Pirlouiiiit 21012015

Après un rappel, le concert s'achève par un moment de pure électricité punkoïde joué à fond sur un beat métronomique. Comme on pouvait s'y attendre au vu de sa très consistante discographie, White Fence nous a donc offert un très bon moment de rock garage, sans frime, impeccablement joué et d'une étonnante fraîcheur.

Plus de photos (et surtout de videos) par Pirlouiiiit par ici


Bonus video :


et une petite de White Fence ici

Qúetzal Snåkes : les dernières chroniques concerts

Nun's Violent Dance/ x25x / Quetzal Snakes en concert

Nun's Violent Dance/ x25x / Quetzal Snakes par Prakash
La salle gueule, Marseille, le 04/11/2016
C'est un exercice nouveau pour moi...écrire une chronique à la "hussarde". Je vais m'expliquer. Il faut que je relate un concert vieux d'un mois, pour lequel j'étais en mode "no... La suite

Sunsick (sun sick) + Qúetzal Snåkes  en concert

Sunsick (sun sick) + Qúetzal Snåkes par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 20/10/2016
Bien belle soirée commencée avec la touchante Miss Peregrine, a.k.a. Eva Green, dans le presque chef-d'oeuvre de Tim Burton du même nom. Ma boucle temporelle ayant tardé à se... La suite

Interview avec le groupe Qúetzal Snåkes à l'occasion de la sortie du EP <i>Cult Of Deafstruction</i> (21 octobre 2016) en concert

Interview avec le groupe Qúetzal Snåkes à l'occasion de la sortie du EP Cult Of Deafstruction (21 octobre 2016) par odliz
Marseille, le 20/10/2016
ITW Qúetzal Snåkes vs CONCERT AND CO G (Giaco - bassiste) // A (Alex -... La suite

Shellac, Ty Segall & The Muggers, Dinosaur Jr, Algiers, The Mystery Lights, Nots, Metz, Cavern Of Anti-Matter, Quetzal Snakes, Parquet Courts, Girl Band, Dirty Fences, Steve Gunn, Daddy Long Legs, Dilly Dally (This Is Not A Love Song Festival 2016) en concert

Shellac, Ty Segall & The Muggers, Dinosaur Jr, Algiers, The Mystery Lights, Nots, Metz, Cavern Of Anti-Matter, Quetzal Snakes, Parquet Courts, Girl Band, Dirty Fences, Steve Gunn, Daddy Long Legs, Dilly Dally (This Is Not A Love Song Festival 2016) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 05/06/2016
Prog démente, site impeccable (superbe salle, jardin éphémère avec deux scènes extérieures bucoliques), soleil garanti, tarifs modérés, le This Is Not A Love Song Festival,... La suite

White Fence : les dernières chroniques concerts

2manydjs, Hot Chip, Tim Presley's White Fence, Altin Gun, Crows, Foxwarren, Crack Cloud (La Route du Rock Collection Eté 2019) en concert

2manydjs, Hot Chip, Tim Presley's White Fence, Altin Gun, Crows, Foxwarren, Crack Cloud (La Route du Rock Collection Eté 2019) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 16/08/2019
Après une première journée très réussie (prog classe, public nombreux et temps doux et sec) jeudi 15 août, La Route du Rock Collection Été 2019 se poursuit le vendredi avec... La suite

Interview de Ty Segall à l'occasion de la sortie de l'album <i>Joy</i>, enregistré en duo avec White Fence en concert

Interview de Ty Segall à l'occasion de la sortie de l'album Joy, enregistré en duo avec White Fence par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 20/07/2018
De passage au This Is Not A Love Song Festival pour promouvoir l'excellent album "Freedom's Goblin" avec un concert flamboyant sur la grande scène plantée devant la salle de... La suite

Ty Segall + White Fence en concert

Ty Segall + White Fence par Coline Magaud
La Maroquinerie, Paris, le 03/12/2013
Le public de la Maroquinerie, à Paris, est chauffé à blanc ce soir pour le concert du jeune et prolifique Ty Segall. White Fence Les amis californiens de la tête... La suite