Accueil Marseille - Aix La Salle Gueule - Marseille
Mercredi 28 février 2024 : 6823 concerts, 27050 chroniques de concert, 5404 critiques d'album.
La Salle Gueule - Marseille

La Salle Gueule - Marseille

8 Rue d'Italie
13006 Marseille

Plus d'info :

La Salle Gueule - Marseille : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

La Salle Gueule - Marseille : l'historique des concerts

Sa.

24

Fév.

2024

Prise rapide + Dj Tania got soul

Di.

18

Fév.

2024

BRZZZ vs. Rrrrrose Azerty + Yesavage Sauvage + lvz silenciosa

Sa.

17

Fév.

2024

Novitchok 234 en concert
Claque + Novitchok234 + Rage inside Novitchok 234 / Claque

Ve.

16

Fév.

2024

Filature + Confetti Malaise + qb

Sa.

10

Fév.

2024

Cheval chien, Karina Blur, ...

Ve.

09

Fév.

2024

Hodoli + Schmilblick + Bender

Je.

01

Fév.

2024

Under 45 + Sable sorcière

Sa.

27

Janv.

2024

One Day In Fukushima + XMISOPHONIAX + Satan II + ColdxSweat

Sa.

20

Janv.

2024

Alconaut + L'Oscuru + Odd Beast

Ve.

19

Janv.

2024

Get buckets + Cranky Sphynx

Ve.

12

Janv.

2024

Azken auzi + Råtten + Monastr'

Sa.

06

Janv.

2024

Olly + Rahewl and the Kewl + Laphigue

La Salle Gueule : les dernières chroniques concerts 31 avis

Cranky Sphynx

Critique écrite le 25 mars 2023, par mystic punk pinguin

La Salle Gueule, Marseille 24 mars 2023

Cranky Sphynx en concert

Je débarque à la Salle Gueule après le très bon concert de Toru et Bâtiment au Leda Atomica. J'ai donc manqué Fructose Father en première partie et j'apprends que les Dead Married ont annulé leur venue, conséquence de la pénurie d'essence (ne lâchez rien, camarades !). J'ai juste le temps de claquer quelques bises et choper ma Super Bock avant que les Cranky Sphynx attaquent leur set. Le groupe est composé de piliers de la scène rock locale avec Valérie et Patrice (The Dirteez) à la guitare et au chant, de Marion à la batterie et de l'incontournable Cooki (roadie de Gériatrie) aux claviers. (Sur)actifs depuis quelques mois malgré le jeune âge de la formation, on aurait pu craindre que l'empreinte de Dirteez marque trop le groupe, mais au final on a bien un combo avec son originalité propre. Et qui assure sur scène. Attention, ils ne changent pas... Lire la suite

Alvilda + Pogy et les kéfars + Kael et les remords

Critique écrite le 31 mai 2022, par Sami

La Salle Gueule, Marseille 30 Mai 2022

Alvilda + Pogy et les kéfars + Kael et les remords en concert

Bien connu de l'underground phocéen, la Salle Gueule existe sous son nom depuis presque 10 ans, et c'est la première fois que notre chroniqueur du soir se motive pour y aller pour la première fois, mieux vaut tard que jamais. De la bonne power pop ce soir avec les parisiennes de Alvilda découvertes sur disque l'an dernier, précédées par deux groupes enthousiasmants qui font salle pleine en ce lundi. Arrivé en milieu de set du premier trio, Kael et les remords avec des paroles en français (comme les autres formations) et des morceaux entre punk et pop à la fois, à la fois mélodique et énergique. (photo Agnès Freling) Entre le maillot vintage de l'OM du batteur et le coté direct et accrocheur des morceaux entendus comme l'entêtant "Trop grand sûrement,... Lire la suite

MissPent - Please Lose Battle

Critique écrite le 28 février 2022, par Happy Steve

la Salle Gueule, Marseille 24 février 2022

MissPent - Please Lose Battle en concert

La néo Clermond Ferrand connexion s'active pour notre plus grand plaisir avec cette soirée post rock et chipmusic organisée par l'entremise de Romgé. MissPent pose l'ambiance avec sa formule trio efficace et ses longs formats chaloupés. Deux nouveaux morceaux seront joués, hommage à Mark Lanegan dont le chanteur rappelle parfois le phrasé ? Ca joue bien, le public est clairsemé mais communicatif. Après un bref... Lire la suite

Gériatrie

Critique écrite le 10 octobre 2021, par Pirlouiiiit

la Salle Gueule, Marseille 02 octobre 2021

Gériatrie  en concert

Tout juste échappé du début du set de Calva Irae à l'Asile 404 et après avoir garé mon vélo en face du Lollipop (pas envie de me taper la remontée en vélo après) j'arrive à la Salle Gueule un peu avant minuit. Beaucoup de têtes familières et même plus, dans la partie bar. A peine le temps de poser mes fesses que des vibrations se font entendre au sous sol. Je descends et même si il s'avère que ce ne sont que les balances j'y reste. J'ai raté les 2 premiers groupes mais je ne serai pas en retard pour Gériatrie, pas revu depuis leur passage à la Rue du Rock 2019, dont c'est la " release party " (en écrivant cela je réalise que je n'ai pas vu de stand de merchandising ni entendu le groupe en parler) ce soir. Lorsque j'arrive nous sommes donc 6 (j'ai honte j'ai oublié presque tous les prénoms et je ne les trouve pas sur internet) : le batteur et la clavier sont sur la scène, le bassiste et le chanteur dans la fosse, l'ingé son et moi même. Je me cale contre le mur à gauche près de la console et ne bougerai pas de là jusqu'à la fin de leur set. Celui ci consistera en un long morceau (ou peut être deux) d'une grosse demi heure pendant lequel Cooki nous montrera toute l'étendu de ses capacités vocales : du murmure au rugissement... Lire la suite

Muddy Paws, ODD BEAST, Joe la truite

Critique écrite le 10 juillet 2021, par Pipoulem

La Salle Gueule, Marseille 09/07/2021

Muddy Paws, ODD BEAST, Joe la truite en concert

Soirée trios. La période du confinement et des couvre-feux est derrière nous (pour combien de temps ?) les affaires reprennent. Ce soir à la Salle gueule ce sont trois groupes, trois trios guitare basse batterie qui sont prévus en ce vendredi 9 juillet 2021.En entrée on nous sert Muddy Paws une sorte de mélange entre du punk rock bien énervé et du hardcore. Ça oscille entre riffs et mélodies plutôt légères et gros riffs lourd. Le tout soutenu par des grosses voix qui se répondent sur des oh oh oh à la Offspring. Un moment bien sympa qui fait monter la température de la salle.C'est au tour de Odd Beast, dont on a pu avoir des très jolis petits badges au nom du groupe à l'entrée. Le style est plus j'allais dire posé plus stoner mais c'est... Lire la suite

From Beyond + Glitch

Critique écrite le 06 juillet 2021, par steve cococarte

La salle gueule, Marseille 2 juillet 2021

From Beyond + Glitch en concert

La salle gueule poursuit son activité de découvreur de talent de toute sorte, après la soirée new black métal à l'occasion de la sortie du nom de satan, c'est avec plaisir que je retrouve cette salle accueillante pour un triple programme : Technopolice, From Beyond et Glitch. J'ai malheureusement loupé Technopolice, la salle est bondée et surchauffée : l'ouverture de la porte engendre un flux de chaleur comparable à la porte du four lorsque vous sortez la quiche ! Le son est bon, From beyond est un trio guitare basse batterie... Lire la suite

Accès