Accueil Tous les festivals Marsatac Calling : les artistes en concert
Mercredi 21 août 2019 : 11758 concerts, 25623 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.
Marsatac Calling

Marsatac Calling

Du 17 Avril au 20 Mai
Marseille


Session de printemps. Le principe et l'esprit, restent fidèles à ceux du Marsatac et l'affiche ne se refuse rien. Résolument débridée elle fera se télescoper artistes électro, pop, rock, et même reggae. Le tout autour de pointures du genre. L'intention est simple et sans complexe : proposer de beaux concerts, de belles soirées, et créer l'évènement au sein de notre Ville pour retrouver, le temps de quatre soirées, un peu de l'esprit Marsatac.

Pour leur seconde édition, les aventures hivernales du festival Marsatac glissent gentiment dans le calendrier. Légitimement intitulée "Winter by Marsatac" en 2010, l'opération a été rebaptisée "Marsatac Calling". La nouvelle ombrelle sous laquelle Marsatac propose de regrouper ses productions hors festival. Pour ce premier parcours printanier, la formule a été, elle aussi, quelque peu aménagée. Cette fois-ci, il s'agira d'une série de concerts et de soirées installés volontairement dans plusieurs lieux de la ville. Orane et Limitrophe, les deux structures porteuses, ont choisi l'Espace Julien, le Cabaret Aléatoire et le Cinéma de s Variétés pour servir de colonne vertébrale à cet évènementiel nouvelle génération.

Le principe et l'esprit, restent fidèles à ceux du Marsatac et l'affiche ne se refuse rien. Résolument débridée elle fera se télescoper artistes électro, pop, rock, et même reggae. Le tout autour de pointures du genre. L'intention est simple et sans complexe : proposer de beaux concerts, de belles soirées, et créer l'évènement au sein de notre Ville pour retrouver, le temps de quatre soirées, un peu de l'esprit Marsatac.
Marsatac Calling : vos critiques de concerts
Site

Marsatac Calling : les dernières chroniques concerts 4 avis

Cold War Kids (Marsatac Calling)

Critique écrite le 16 mai 2011, par Roul

Espace Julien - Marseille 9 mai 2011

Cold War Kids (Marsatac Calling) en concert

Pendant que l'Olympia fantasmait sur la prestation grandiloquente de Sufjan Stevens, l'Espace Julien appréciait la très bonne performance plus calfeutrée de nos amerloques. En dépit de quelques mésaventures et complications pour y parvenir, j'ai pu assister à la première partie assurée par le jeune groupe Aubagnais Dissonant Nation. Malgré l'efficacité de leur rock énergique et addictif, l'attitude androgyne harassante du... Lire la suite

Cols War Kids + Dissonant Nation

Critique écrite le 13 mai 2011, par Jul

L'Espace Julien - Marseille 9 Mai 2011

Cols War Kids + Dissonant Nation en concert

Nous revoici à L'Espace Julien pour un concert très attendu à en croire la foule déjà sur place et ponctuelle, chose rare Marseille. Le Festival Marsatack nous fait un teasing d'enfer avec les américains Cold War Kids qui viennent jouer leur 3ème et récent album Mine is yours. C'est aux Dissonant Nation qu'ils ont confiles clefs pour ouvrir le bal. Les trois jeunes gens arrivent sur scène l'air pressés d'en découdre. Déjà énervés. Un chanteur, un bassiste et un batteur, pas de chichis. Le chanteur et leader, sur scène les présente rapidement et ils entament Back in the 80's. Effectivement en le regardant on a bien les codes de l'époque, Perfecto, slim et même un débardeur Metallica. Même s'ils n'étaient pas nés, ils ont eu des cours de rattrapage efficaces. Au début je me suis dit : tiens, voilà ce fameux groupe de jeunes. A la fin du set je me disais : tiens c'était donc ce fameux groupe de rock. Ce n'est pas pour rien qu'ils ont attiré l'oeil attentif de CQFD, des Inrocks et autres pépinières et dénicheurs de talents. Leurs morceaux sont diablement diablement efficaces. Aussi bien ceux en anglais que ceux en français qu'en général je redoute. Ils sont impeccables. Bien trempés, bien interprétés. Ils ont de... Lire la suite

Winter by Marsatac : Little Dragon + Gift of Gab + Kavinsky + Surkin

Critique écrite le 05 mars 2010, par Croc-Blanc

Espace Julien - Marseille 27 Février 2010

Winter by Marsatac : Little Dragon + Gift of Gab + Kavinsky + Surkin en concert

C'est avec curiosité que j'envisageais cette deuxième soirée de la première Winter Session by Marsatac : une programmation éclectique, mêlant electro-pop, rap, trip-hop et deux grosses têtes d'affiche de la scène French Touch, dans un lieu peu aguerri à ce genre d'affiches, le tout pour un billet finalement assez cher. Pari risqué pour les organisateurs ! Alif Tree Arrivé un peu en retard, j'entre dans la salle pour la fin de la prestation des suédois de Little Dragon, le groupe à suivre en ce moment, qu'on peut notamment retrouver en featuring sur deux titres du nouvel album de Gorillaz. La soul nappée d'electro délivrée par le quatuor sent bon le métissage intelligent, à l'image de la chanteuse Yukimi Nagano et de ses origines suédo-japonaises. Malgré une salle assez peu remplie, le public présent se laisse charmer par la rythmique lancinante et les trouvailles sonores dont le groupe a le secret. Changement d'ambiance radical avec l'arrivée sur scène de l'illustre Gift Of Gab : micro en main, le rappeur américain sonne la charge sans coup de semonce au préalable, bien décidé à faire remuer la salle, qui se remplit peu à peu. Accompagné de son DJ, sourire imperturbable et communicatif aux lèvres,... Lire la suite

Winter by Marsatac : The Subs + Zombie Nation + Clara Moto + Dj Agoria

Critique écrite le 28 février 2010, par carole

Espace Julien - Marseille 26 Février 2010

Winter by Marsatac : The Subs + Zombie Nation + Clara Moto + Dj Agoria en concert

Alors s'il y avait bien un soir où faire des entrées risquait d'être pas gagné d'avance c'était bien ce vendredi...des gens partout, tous les bars ouverts, des sets dj en veux-tu en voilà..! A croire que les salles se sont données le mots ce soir !! Je suis assez curieuse de voir ce que peut donner de l'électro dans un lieu plus destiné aux concerts qu'aux sets de dj minimalistes berlinois et à 25 euros l'entrée il est clair que je ne m'attends pas à l'ambiance d'une free ou d'une Dragon bal. Arrivée en retard en plein milieu du set puissant et déjanté de The Subs et moi, j'adore. Malgré une salle à moitié pleine les 3 belges envoient une énergie électro-rock et dance punk communicative avec reprise de Prodigy plutôt bien sympathique au passage. On oublie vite l'espace trop présent car ils sont bons nos amis, Jeroen au chant et clavier et d'un imper de plastic transparent vêtu. Wiebe et Stefan se font visiblement plaisir, avec une basse moins cérébrale et posée que Rinocêrose, on bouge, c'est intense, on... Lire la suite