Accueil Marseille - Aix Enthröpy - Marseille (fermé)
Vendredi 15 décembre 2017 : 10893 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Enthröpy - Marseille (fermé)

1 Rue Consolat
13001 Marseille

Plus d'info :

Enthröpy - Marseille (fermé) : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Enthröpy - Marseille (fermé) : l'historique des concerts

Je.

14

Mars

2013

Récré à 2

Di.

13

Janv.

2013

Jikku 55

Di.

30

Déc.

2012

+ ADA +

Sa.

16

Juin

2012

Mick Wigfall & The Toxics + Dj Garrett Mc Lean

Ve.

15

Juin

2012

uFaz

Je.

14

Juin

2012

Pasteur Guy + Dj Von Prypiat

Me.

13

Juin

2012

Hongo + God is Artefact

Ma.

12

Juin

2012

Conger! Conger! + Devilish Piranhas

Sa.

09

Juin

2012

x25x + Looks like Miaou + Headwar

Ve.

08

Juin

2012

Pylone + Grand Plateau + Marilyn Rambo

Je.

07

Juin

2012

Blaaky Blaak + Les Crevards de la Plaine + BadJoe + KZR

Me.

06

Juin

2012

Polikarpa y sus Viciosas + Filthy Charity

Enthröpy : les dernières chroniques concerts 46 avis

Mick Wigfall & The Toxics,Dj Garett Mc Lean

Critique écrite le 19 juin 2012, par Missjwl333

Enthropy 16 juin 2012

Mick Wigfall & The Toxics,Dj Garett Mc Lean en concert

Chronique pour une autre fois Ce soir, à marquer d'une pierre noire. Ce soir, à marquer au fer rouge.Comme un désir d'autodafé. Ce soir, c'est la dernière soirée dans ce creuset rocknrollien, Enthropy. Alors, peu importe, en fin de compte, le concert de ce soir. Il sera excellent. Excellent, de toute manière, puisqu'ultime. Célébration. Nous sommes nombreux, freaks et autres, spectateurs de tous styles de concerts , des centaines de groupes et d'évènements qui se sont passés là. Musiciens, acteurs et spectateurs, tous acteurs de la fête. Ce soir, c'est grandiose. Et même si il manque quelques membres de la scène Marseillaise, on sait bien qu'ils sont de tout cœur avec nous. Big Up en passant sur ces lignes à ceux qui n'ont pas économisé leur énergie, leur fric, leur temps et leur passion, et qui ont créé et fait tourner ce lieu pendant ces presque 3 ans, malgré vents et marées et en total indépendants. STANDING OVATION!!!! donc à Dave, Lionel, Greg et Meillo Terror et bien sûr aux supporters ardents du lieu : Mickael, Brice (Von Pripyat), Juan, Keissa (Piranha) , Meriem, Alex (Cyprine) et aux autres qui ne sont pas des moindres mais dont la liste allongerai cette petite chronique comme un bottin... Lire la suite

Conger! Conger! + Devilish Piranhas

Critique écrite le 14 juin 2012, par Pirlouiiiit

Enthropy - Marseille 12 juin 2012

Conger! Conger! + Devilish Piranhas en concert

Note pour la prochaine fois : pensez à enlever son portable de la position vibreur et remettre la sonnerie, quand on demande à quelqu'un de nous prévenir qu'un concert commence. C'est en effet avec plus d'une demi heure de retard que j'ai trouvé le message de Vince me prévenant que les Devilish Piranhas attaquaient ! J'ai eu beau courir, j'ai tout juste eu le temps de rentrer et d'entendre Wild Cat Lou dire qu'ils ne joueraient plus jamais ici et que cela les touchaient d'autant plus qu'ils (le groupe) étaient pour ainsi dire nés là. Le temps qu'ils fendent le dense public, je me rend compte que le bassiste à changé et que c'est maintenant Zbeb. Si je suis là ce soir c'est d'une part parce que j'aime beaucoup les deux groupes qui sont programmés, mais aussi parce que samedi (le dernier soir pour ce lieu) je ne tenterai même pas de venir. Deux ans d'existence, 5000 membres par an, une salle punk accueillant aussi bien des soirées hip hop old school, ou session de cumbia ... il n'y a pas à dire ils vont laisser un vide. Je ne sais pas si et où ils renaitront, mais ce qui est sûr c'est que ça ne sera pas aussi près de chez moi. Nous prenons l'air en silence lorsqu'on vient nous avertir que le concert va commencer. A l'intérieur il fait... Lire la suite

Boss One + La Méthode + ... (KGB #20)

Critique écrite le 06 mai 2012, par pirlouiiiit

Enthropy - Marseille 03 mai 2012

Boss One + La Méthode + ... (KGB #20) en concert

Pour sa 20ème, KGB n'a pas fait les choses à moitié en programmant ce soir pas moins que RPZ et La Methode les deux que je ne veux surtout pas rater ce soir, mais aussi Boss One du 3ème Oeil et que je ne connais pas encore Missan, Gingsta Black et Ghost Dog. Chacun a une vingtaine de minutes de set, et comme il n'y a pas d'instruments à changer, le tout devrait s'enchainer assez vite. Ah oui j'ai oublié de préciser pour ceux qui ne connaissaient aucun de ces groupes, il s'agit de hip hop ! Et oui l'Enthropy, lieu (pourtant) punk accueille des soirées hip hop, tout comme ils accueillent des soirées de cumbia ! Karim l'organisateur de la soirée le fera d'ailleurs remarqué entre deux sets et les remerciera en précisant que ce sont les seuls à avoir accepté d'accueillir des soirées hip hop (old school) dans le centre ville (dont sont pourtant issus pas mal des rapeurs). J'arrive malheureusement trop tard pour RPZ. J'entends les dernières secondes d'un morceau et après je l'entends dire qu'il va passer le micro à quelqu'un d'autre ... chiotte c'est un de ses jours "sans". Il passe donc le micro à son pote L'amiral qui s'en sort plus que bien et me fera même bien rire avec ses textes genre "si tu te demande pourquoi je ne suis pas plus... Lire la suite

Le Temple Solaire + Jubilé + Volx

Critique écrite le 24 avril 2012, par YannSonic

Enthropy - Marseille 12 avril 2012

Le Temple Solaire + Jubilé + Volx en concert

Les amateurs de Noise Rock en ont eu pour leurs tympans ce jeudi soir chez nos amis de l'Enthröpy lors de cette soirée organisée par l'excellent label marseillais Katatak. Au programme : deux groupes stéphanois qui faisaient escale à Marseille avant une tournée en Espagne et au Portugal et les frères volxiens de Volx. Le Temple Solaire : Emmené par Bertrand (guitare, chant), Le Temple Solaire nous a emmené dès le premier riff de guitare dans un voyage obsédant alliant Shoegaze, Noise et Krautrock. Basse et batterie répétitifs à souhait, noyés dans un mur du son de guitares au milieu desquels un chant indistinct avec du delay tente de se frayer un chemin invisible. Leur set est composé de 4 morceaux d'une dizaine de minutes chacun qui ont fait monter d'un cran en intensité... Lire la suite

The Rapidboys + Irritones

Critique écrite le 21 novembre 2011, par Philippe

enthröpy, Marseille 18 novembre 2011

The Rapidboys + Irritones en concert

Chouette soirée à l'Enthröpy (titrée "encore du punk rock pour un monde de merde" ou quelque chose du genre), bien remplie ce vendredi soir. Première partie, les The RapidBoys, un mini-super groupe formé d'anciens/actuels (?) membres de The Anus Fletchers, Jimi & the Hotrods, The Calvitie... et peut-être d'autre - le tout avec une moyenne d'âge bien inférieure à 20 ans ! Efficace et bien fait, rien de très original mais ça déboite et ça fait du bien pour clore une semaine de se laver les oreilles au punk-rock roboratif ! Certes c'est moins subtil que le live unplugged des Rescue Rangers à Lollipop qui a commencé la soirée... Mais, bon. Pogos, slams, insultes, tout y est : back to 1977, again and again... Certains dans la salle y étaient déjà, d'autres pétaient dans leurs couches (moi par exemple), et la moitié de la salle n'était même pas encore envisagée par ses géniteurs : en tout cas on ne s'en lasse pas et ça fait toujours plaisir : pourquoi s'en priver ? Dans la salle, les "explosants" Dissonant Nation (entendez par là, en train d'exploser), récemment trouvés hyper efficaces et jouissifs à la Fiesta des Suds, et qui grâce à un coaching efficace vont sûrement jouer en division nationale bientôt. Ils prouvent par leur simple... Lire la suite

Zea + Les Statonnells

Critique écrite le 03 octobre 2011, par Mystic Punk Pinguin

Enthropy - Marseille 2 Octobre 2011

Zea + Les Statonnells en concert

Après trois jours de Marsatac, c'est au tour d'Enthropy d'afficher complet. Comme ce jeudi à la Machine à Coudre pour le concert d'Enablers. On appréciera toujours la diversité de l'offre culturelle à Marseille, tout en regrettant l'absence des journaleux culturels pourtant croisés en masse à la Friche. Les Statonnells sont citoyens de Marseille et du Monde. Ils jouent avec des instruments traditionnels du Maghreb, d'Afrique et d'Orient. Pleins d'instruments. Ils ne cessent de jongler, de passer de l'un à l'autre. Ils délivrent une musique de transe qui peut rappeler celle des gnawas pour le néophyte que je suis. Mais avec une bonne dose d'improvisation, un côté free jazz, rock expérimental. Et ça marche. Une sorte de chamanisme urbain qui fait son œuvre. Zea, c'est le projet solo d'Arnold, le nouveau chanteur de The Ex (mon groupe préféré pour celles et ceux qui ne connaissent pas ma bio sur le bout des doigts). On passe à une autre forme de transe, plus digitale. Ludique. Arno est seul avec sa gratte, sa machine et ses micros. Et une Enthropy chargé ras-la-gueule. Ca tombie bien, le batave, il aime bien rigoler avec son public. Le faire danser. Le faire hurler. Alors il va nous balancer sa mixture dans la... Lire la suite

Accès