Accueil Instants Chavirés - Montreuil
Vendredi 20 septembre 2019 : 14583 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Instants Chavirés - Montreuil

7 rue Richard Lenoir
93100 Montreuil

Plus d'info :

150 places

Plan d'accès

Instants Chavirés : les dernières chroniques concerts 2 avis

Country Teasers, Bulbul, Zaïmph, Charlie O.

Critique écrite le 10 mai 2006, par Bastardo Lasseguette

Instants Chavirés, Montreuil 5 mai 2006

J'aime cette salle. C'est petit. Un peu biscornu et casse-gueule. Le public semble être le même depuis plus de dix ans. Des habitués aux oreilles curieuses et résistantes. Les représentants de l'avant-garde musicale régulièrement programmés dans ce lieu aiment en effet jouer avec les limites de nos capacités auditives. C'est le cas une nouvelle fois ce soir avec Zaïmph. Une jeune femme blonde et seule. Devant elle, une table couverte de boites à effets et des câbles pour relier les boites entre elles. La fille tient quelque chose dans sa bouche. Un micro, semble-t-il. Le micro est lui aussi relié à un câble. La combinaison des câbles, des boites et de l'air expiré par la bouche produit un bruit. Le genre de bruit qui nécessite le port de bouchons d'oreilles. Bulbul est un trio autrichien. Leur musique peut elle aussi nécessiter le port de bouchons d'oreilles. Mais on peut en dire un peu plus. Par exemple, cela ressemble beaucoup à Shellac, le groupe de Steve Albini. C'est un hardcore lourd, puissant, qui prend le temps de soigner ses effets. La basse est saturée. Les musiciens sont aimables. C'est très frais. On retrouve le mélange de candeur et de lourdeur qui caractérise les Germaniques, mais appliqué ici au... Lire la suite

Otomo Yoshihide & FILAMENT

Critique écrite le 26 mai 2004, par ChegArt

Instants chavirés 25 mai 2004

C'était incroyablement pitoyable. A vrai dire tout ce que j'ai vu et entendu n'a jamais été aussi mauvais qu'hier. Peut être même le truc le plus mauvais toute catégorie confondu (musique, cinéma, peinture, sculpture, littérature, poésie) C'est un peux comme si à l'E3 du jeux vidéo, entre un trailer de doom3 et Half Life 2 on nous montrait une démo de paper boy sur nes: du beau foutage de gueule... La première partie c'etait Filament, c'est à dire son groupe : lui et une femme, pas d'instrument, juste des tourne disques et une armada de sono, préampli et des gadget pour faire du bruit. La salle était bondée, apparament il est connu. Il prend position. et commence a faire tourner son tourne disque. il prend un fil de fer et... Lire la suite

Accès