Accueil Marseille - Aix Nomad Café - Marseille
Dimanche 17 février 2019 : 11190 concerts, 25364 chroniques de concert, 5244 critiques d'album.

Nomad Café - Marseille

11 boulevard de Briançon
Espace Culturel Méditerranée
13003 Marseille

Plus d'info :

Nomad Café - Marseille : l'historique des concerts

Ve.

01

Fév.

2019

Les Inouïs Du Printemps De Bourges CrÉdit Mutuel : Ciguri - Genoux Vener - Euteika Second Role - Zamdane

Ve.

07

Déc.

2018

Joe BeL en concert
Leila Huissoud + Joe Bel Joe BeL

Sa.

01

Déc.

2018

Igit + Gaio

Sa.

24

Nov.

2018

Derobert & The Halftruths - Mofak & The Mofeezy Band

Ve.

23

Nov.

2018

Tahiti 80 + Nation

Ve.

16

Nov.

2018

Parade + King Krab

Sa.

26

Mai

2018

Kimberose

Me.

23

Mai

2018

La Rue Kétanou

Je.

15

Mars

2018

Catherine Vincent et Gildas Etevenard

Je.

07

Déc.

2017

R.wan + BatPointG

Sa.

02

Déc.

2017

Chapelier Fou + Méandres

Sa.

18

Nov.

2017

Coely

Nomad Café : les dernières chroniques concerts 34 avis

Derobert and the Half Truths + Mofak

Critique écrite le 16 décembre 2018, par Marcing13

Nomad Café, Marseille 24 novembre 2018

Derobert and the Half Truths + Mofak en concert

C'est Tighteen Up édition 24 ce soir au Nomad Café. On s'attend à du bon, tant la tête d'affiche, Derobert and the Half Truths commence à  se faire sa petite renommée et que le festival nous habitue à des concerts de qualité. Bonne nouvelle aussi, le public est bien présent, ça fait plaisir ! La soirée démarre plutôt bien avec Mofak & The Mofeezy Band, le combo G-funk phocéen emmené par Mofak à la voix, SC à la basse, Labo Klandestino à la guitare et David Dubakom à la batterie. Une belle ouverture pour se mettre en oreille et en jambes avec un chanteur expert en talkbox, un effet vocal avec un tube en plastique dans la bouche rattaché au synthé, comme Peter Frampton, le faisait avec sa guitare. L'effet se marie parfaitement au groove du groupe. Par moments, on croirait du Jamiroquai on stage, vraiment dansant et très fun ! La soirée démarre vraiment fort et on est un peu inquiet pour Derobert and the Half Truths qui... Lire la suite

Tahiti 80 + Nation + Queen Of The Meadow

Critique écrite le 27 novembre 2018, par Sami

Nomad Café, Marseille 23 Novembre 2018

Tahiti 80 + Nation + Queen Of The Meadow en concert

Cette soirée, elle se mérite ! Le retour d'un groupe comme Tahiti 80 à Marseille c'est un petit événement pour les quelques nostalgiques d'une certaine pop indé, un style qui n'intéresse plus grand monde depuis des années, c'est un fait. Manque de bol ce soir, la plupart des connaissances susceptibles d'être motivé(e)s ont déjà acheté depuis longtemps leurs places pour le concert d'Etienne Daho au silo, quand d'autres gardent les gosses devant The Voice Kids, la coupe Davis ou le derby Lyon/Saint Etienne. Et pour enfoncer le clou un énorme orage, limite déluge! Rien ne nous est épargné mais en arrivant, une dizaine d'irréductibles (on sera une quarantaine au final) entre quadras et étudiantes allemandes attendait patiemment du premier des trois concerts programmés. Un peu de folk pour commencer avec Queen Of The Meadow, le projet de la chanteuse et musicienne Helen Ferguson avec son complice Julien Pras (pas présent ce soir) pour réchauffer l'atmosphère avec des chansons mélancoliques à souhait, avec une voix envoûtante et des mélodies limpides. Son second album "A Room to Store Happiness", sorti le mois dernier, était déjà agréable à l'écoute domestique mais sur scène c'est encore plus planant. Elle... Lire la suite

NATION (interview à l'approche de leur concert au Nomad Café)

Interview réalisée le 26 octobre 2018, par Pirlouiiiit

Nomad Café, Marseille Novembre 2018

NATION (interview à l'approche de leur concert au Nomad Café)

Nation n'est pas un groupe du Sud de la France, je crois même qu'ils n'y sont pas encore passés, mais comme ils nous ont été chaudement recommandés par Musigamy (à qui l'on doit déjà la découverte de Makja) nous avons décidé de leur donner la paroles à quelques semaines de leur passage aux côtés de Tahiti 80 au Nomad Café le 23 Novembre prochain. Donc en attendant de découvrir à Marseille, ce projet hybride et son ADN futuro-vintage entre électronique ténébreuse et vibration soul, on donne la parole à Guillaume Destot à l'origine de ce projet. On dit Nation ou NATION (en anglais) ? - Ca dépend de mon humeur et du contexte. L'un des intérêts de ce mot, c'est justement qu'on peut choisir. Les paroles sont en anglais, donc le prononcer à l'anglaise a du sens, mais bizarrement j'ai tendance à le prononcer à la française. Tu as un son vraiment particulier plein de références au passé et au futur à la fois. Qu'est-ce qui t'a guidé vers ce concept ? C'est quoi la formule secrète de Nation ? - Dans mon projet précédent, Vim Cortez, les influences 80s étaient encore plus marquées. Comme c'est l'époque où j'ai grandi, ce sont des sons qui m'ont marqué et que j'aime encore beaucoup. Avec Nation, je voulais quelque chose de plus mûr, de... Lire la suite

Chapelier Fou + Meandres

Critique écrite le 10 décembre 2017, par Sami

Nomad Café, Marseille 2 Décembre 2017

Chapelier Fou + Meandres en concert

Content de retrouver le Nomad Café, une de mes petites salles que je préfère, que ce soit pour l'accueil, le coté intimiste avec les artistes et le coté pratique pour y aller (station de métro à deux pas) avec une bonne nouvelle ce soir, contrairement à mes dernières venues (Mesparrow et Gaspard Royant) la salle est très bien remplie alors que le froid aurait pu en dissuader plus d'un. La première partie est assurée par les Marseillais de Méandres dont c'est le premier concert sous cette forme à 4. Jamais entendu la moindre note de leur univers mais j'avais de bons souvenirs de la prestation d'un des membres du groupe, Miosine en première partie de Tricky à l'Espace Julien en 2015. Musicalement d'ailleurs, on y entend quelques similarités avec les années trip hop, avec un rap à la Massive Attack et des sonorités free jazz ne dépareilleraient pas sur le label Cup Of Tea. Des titres assez sombres avec un violoncelle obsédant, quelques bonnes idées comme ce joystick pour mixer certains effets. Pas totalement adhéré à tout le set, à cause de certaines compositions assez tarabiscotées ou en tout cas très (trop) sophistiquées à mon goût, mais un groupe à découvrir. Le changement de plateau est plus brut... Lire la suite

R-CAN, Hippocampe Fou

Critique écrite le 08 février 2017, par Olivier Ponzio

Nomad Café, Marseille 3 février 2017

R-CAN, Hippocampe Fou en concert

Le Nomad' propose une soirée Hip Hop en ce premier vendredi de février. A peine garé, force est de constater que le public sera la ce soir. Les gens auront préféré sortir ce soir plutôt que de rester a la maison manger des crêpes ! Ça fait plaisir !!! Même si en cette soirée d'hiver c'est pas toujours facile de se motiver, une fois parti, tout va bien. Après quelques bavardages, il est temps de monter a l'étage car le concert commence a 20h30 pétante. et c'est R-Can le perpignanais qui ouvrira les hostilités, à cheval sur son solex et accompagne de DJ RSK, le rappeur semble bien décidé a mettre le feu. Le premier morceau démarre sur un sample tire de la chanson de Renaud Mistral Gagnant, donnera le ton de la soirée. On adore le titre "J'me situe pas " qui exprime le message de R Can, un hip-hop qui se veut positif et à la nettement à la marge des standards " banlieusards " ou du gangsta-rap qui inondent nos radios. R-Can, qui donne des cours de rap dans les écoles et dans les prisons, véhicule un message d'éducateur profondément investit et ses textes sont remplis de sens qui, en ce qui me concerne, sonnent juste. Des textes précis qui font mouche, un flow puissant et beaucoup de générosité. Les morceaux s'enchaînent... Lire la suite

Mesparrow, Swan Ink

Critique écrite le 15 décembre 2016, par Marcing13

nomad café marseille 10 décembre 2016

Mesparrow, Swan Ink en concert

Nous nous rendons ce soir au Nomad Café pour une soirée intitulé Girl Power, pour une programmation exclusivement féminine comme le nom l'indique. Bizarrement c'est la première fois que je vais chroniquer un concert dans cette salle, et certainement pas la dernière, vu l'atmosphère très conviviale du lieu. Un salle orienté découverte et qui mériterait un plus grand public, tant l'acoustique, les lumières et l'ambiance sont véritablement des arguments en faveurs du Nomad'. Une agréable surprise... Le spectacle démarre à 21h pétante avec Swan Ink pour un son électro rock post-punk, qui donnera en partie le ton de la soirée. Le duo aubagnais délivre une musique à la fois puissante et enivrante qui saura captive l'auditoire notamment grâce à la voix si particulière de l'exubérante Zenia Church. Marine Soleil se montre plus réservée sur scène. Derrière leur clavier ou guitare électrique les deux jeunes filles nous font voyager dans les années 80, ou elles puisent une grande partie de leurs influences, à nos jours avec des... Lire la suite

Accès