Accueil Paloma - Nîmes
Mardi 22 mai 2018 : 9688 concerts, 24989 chroniques de concert, 5216 critiques d'album.
Paloma - Nîmes

Paloma - Nîmes

250 Chemin de l'aérodrome
30000 Nîmes

Plus d'info :

1 750 personnes

Smac de Nîmes Métropole.
Un projet artistique autour de courants musicaux tels que le rap et les cultures hip hop, les musiques électroniques, le jazz, et les musiques improvisées, le rock, la pop et les musiques indépendantes, les musiques du monde ou le reggae. Un projet artistique dont la colonne vertébrale sera la découverte, la promotion et la diffusion des musiques actuelles et amplifiées à travers la programmation d'artistes locaux, nationaux et étrangers, avec un souci constant de donner à entendre les nouvelles tendances artistiques. Un projet tourné bien évidement sur la musique mais aussi sur le numérique et le multimédia. Entre innovation, éclectisme et diversité, celui-ci se doit d'être exigeant et cohérent avec le projet local.

Source : /www.paloma-nimes.fr
Plan d'accès

Paloma : Dernières news

Coeur de Pirate en concert à l'Olympia et en tournée [Le 18/05/2018] Afin de fêter dignement la sortie de son nouvel album intitulé "En cas de tempête, ce jardin sera fermé" (qui sera disponible le 1er juin 2018), Coeur de Pirate sera en concert à l'Olympia de Paris le 9 octobre 2018 et en tournée française partout en 2018... Toutes les dates +...
En concert le 03/10/2018
Flatbush Zombies en concert à l'Elysée-Montmartre et en tournée [Le 14/05/2018] Le très en forme groupe américain de hip hop Flatbush Zombies sera en tournée française au cours du mois d'octobre 2018 (le See You In Hell Tour !), avec des dates prévues le 17 octobre à Marseille (Cabaret Aléatoire), le 18/10 à Nîmes (Paloma), le 20/10 à Lyon (Radiant-Bellevue)...
En concert le 18/10/2018
The Breeders au Trianon et au Transbordeur + tournée [Le 14/05/2018] Dans le cadre de la tournée All Nerve Tour (du nom de leur excellent dernier album en date), les Breeders de Kim Deal seront en concert à West Rock à Cognac le 2 juin 2018, à Paloma pour le TINALS festival le 3 juin, au Main Square Festival à Arras le 6 juillet, au Festival de...
En concert le 01/06/2018

Paloma - Nîmes : les prochains concerts

Sa.

29

Sept.

2018

L.E.J en concert
L.e.j
L.E.J
20H00 29.00 €

Me.

03

Oct.

2018

Coeur de Pirate en concert
Coeur De Pirate
Coeur de Pirate
20H00 De 25.80 à 32.00 €

Je.

04

Oct.

2018

Kyo en concert
Kyo
Kyo
20H00 De 32.00 à 39.50 €

Sa.

13

Oct.

2018

Dadju en concert
Dadju
Dadju
20H30 34 €

Je.

18

Oct.

2018

Flatbush Zombies en concert
Flatbush Zombies
Flatbush Zombies
20H30 22,80 € à 27 €

Je.

25

Oct.

2018

Her
20H 20.8 / 26.8 €

Sa.

27

Oct.

2018

Moha La Squale en concert
Moha La Squale
Moha La Squale
20H30 22.80 / 27.00 €

Me.

31

Oct.

2018

Hamza
20H 20.8 / 24.8 €

Ve.

09

Nov.

2018

Vald en concert
Vald
Vald
20H00 De 24.80 à 29.00 €

Paloma : les dernières chroniques concerts 61 avis

Oh Sees, King Gizzard & The Lizard Wizard, Slaves, Pond, Frank Carter, Coathangers, Black Angels, Primal Scream, Yassassin, Death Grips, HMLTD, The Make-Up, Teenage Fanclub, Laura Sauvage, Requin Chagrin, Archie & The Bunkers, Echo & The Bunnymen, Royal Trux, Hidden Charms, The Blind Shake... (This Is Not A Love Song Festival 2017)

Critique écrite le 13 janvier 2018, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 9-11 juin 2017

Oh Sees, King Gizzard & The Lizard Wizard, Slaves, Pond, Frank Carter, Coathangers, Black Angels, Primal Scream, Yassassin, Death Grips, HMLTD, The Make-Up, Teenage Fanclub, Laura Sauvage, Requin Chagrin, Archie & The Bunkers, Echo & The Bunnymen, Royal Trux, Hidden Charms, The Blind Shake... (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

Edition 2017 très réussie pour le This Is Not A Love Song Festival 2017, à Paloma (Nîmes), avec moult concerts de dingue en plein air par plus de 30 degrés ou dans la salle climatisée, le tout devant un public très nombreux (16 000 personnes). Ce triomphe mérité du festival, qui grandit tout en prenant soin de rester à taille humaine, est dû à plusieurs choses : un site parfait, du soleil en-veux-tu-en-voilà et, bien évidemment, une prog toujours énormissime ! Vendredi 9 juin Dès notre arrivée, le groupe Yassassin prend les choses en main avec son punk rock strident et sexy... C'est parti pour trois jours sans temps mort, ou presque. Yassasin se propose de nous mettre une bonne gifle d'entrée de jeu avec des titres qui claquent, servis très frais par un très remonté quatuor entièrement féminin. Bien joué ! Après un petit passage devant le classieux set d'Andy Shauf, en forme pop mélancolique olympique, place à la géniale prestation des Coathangers, un trio de femmes à poigne sachant défourailler des titres entre Ramones et Black Lips ! La batteuse principale, pour le moins athlétique, cogne comme une malade en chantant d'une voix enrouée, tandis que la guitariste gueule des chœurs plus aigus et que la bassiste fait le... Lire la suite

King Gizzard & The Lizard Wizard (This Is Not A Love Song Festival 2017)

Critique écrite le 29 juin 2017, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 11 juin 2017

King Gizzard & The Lizard Wizard (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

Et en guise d'apothéose du This Is Not A Love Song Festival 2017, vous prendrez bien un concert des stratosphériques australiens de King Gizzard & The Lizard Wizard ? Infatigable, inarrêtable, gravement stakhanoviste, complètement dérangé, cet extraterrestre combo a une fois de plus fait imploser le reste de cervelle qui restait à ses fans, avec un show totalement fou dans la grande salle de Paloma (à Nîmes), pleine comme un œuf !  ! En délivrant une roborative set list offrant un panorama complet sur les trésors composant sa discographie (qui s'enrichit cette année d'un disque tous les... heu, 3 mois), la troupe emmenée par le surexcité gourou à cheveux longs Stu MacKenzie emmène toute la salle dans ses aventures narrées en mode psyché, rock 'n roll, jazz, heroic fantasy musical, metal rock satanique ou world music de l'espace... Les morceaux, souvent magistralement labyrinthiques, sont composés eux-mêmes d'autres mini titres qui ouvrent des portes sur des disques précédemment enregistrés, et ce en leur faisant des clins d'œil appuyés... En clair, c'est un bordel innommable orchestré avec une incroyable maestria et un sens du détail qui tue. Maîtrisant à la perfection les aspects techniques de leurs instruments et les... Lire la suite

Thee Oh Sees (This Is Not A Love Song Festival 2017)

Critique écrite le 28 juin 2017, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 10 juin 2017

Thee Oh Sees (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

C'est devenu une très bonne habitude, lors d'un festival comme This Is Not A Love Song offrant une programmation énormissime et foisonnante (rien que pour la journée du 10 juin, on a pris notre pied avec Archie & The Bunkers, Requin Chagrin, Laura sauvage, Hidden Charms et Primal Scream, et on ne parle ni de la veille ni du lendemain, hein !), la prestation titanesque délivrée par Lire la suite

The Black Angels (This Is Not A Love Song Festival 2017)

Critique écrite le 27 juin 2017, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 11 juin 2017

The Black Angels (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

En tournée des festivals européens (la veille ils étaient à Primavera Porto) pour promouvoir leur très bon dernier opus nommé Death Song, les Black Angels ont offert un des concerts ultra trippants dont ils ont le secret au This Is Not A Love Song Festival à Paloma (Nîmes) le 11 juin... Toutes les conditions sont réunies pour que la grand messe psyché soit réussie : le concert a lieu sur la grande scène extérieure Flamingo, il est 22 heures (donc la nuit est tombée), le public est nombreux et réceptif, on a pris soin de trouver un endroit stratégique où nos amis qui n'aiment pas les Black Angels - c'est incompréhensible, mais ça peut arriver - sont assez loin... Et pour commencer la cérémonie, les Anges Noirs choisissent de se lancer dans l'un des meilleurs titres du nouvel album, le relativement décérébrant Currency, qui en plus d'être une charge contre le capitalisme sauvage, a l'immense mérite d'être une chevauchée rock 'n roll psychédélique portée par un riff qui tue. Ce choix stratégique de set list permet de nous mettre dans l'état d'esprit idéal pour planer à haute altitude pendant une heure, car la suite est à l'avenant, c'est un best of resserré de ce que sait faire de mieux le combo d'Alex Maas & Co. Les titres déjà... Lire la suite

The Make-Up (This Is Not A Love Song Festival 2017)

Critique écrite le 26 juin 2017, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 9 juin 2017

The Make-Up (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

Vendredi 9 juin 2017, c'est le premier soir du This Is Not A Love Song Festival à Paloma (Nîmes) et après un très bon échauffement des trompes d'Eustache avec les sets réjouissants de Yassassin, Andy Shauf et The Coathangers, place à la tête d'affiche du jour (pour nous, et quelques autres... ) : le groupe récemment et temporairement reformé de Ian Svenonius, The Make-Up. Même si on a déjà eu la chance de voir la bête de scène en vrai (au Printemps de Bourges, en 2010) avec l'un de ses autres projets, l'excellent combo Chain And The Gang, c'est un authentique privilège d'assister à cette reformation, qui plus est dans la grande salle de Paloma, remplie à ras bord et transformée pour l'occasion en cathédrale du gospel 'n roll garage ! Comme les superbes photos le montrent bien, dès l'apparition du quatuor sur scène on se croirait téléporté dans les sixties à l'Apollo Theatre d'Harlem : Svenonius et son gang sont habillés comme des princes en costard flashy et classieux, et leur son évoque une rencontre magique entre James Brown, le MC5, les Rolling Stones et Jon Spencer Blues Explosion (beaucoup de " YEAHHHHHH ! "). Galvanisé par l'accueil chaleureux du public et par la qualité de ses musiciens - un... Lire la suite

Primal Scream (This Is Not A Love Song Festival 2017)

Critique écrite le 23 juin 2017, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 10 juin 2017

Primal Scream (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

Samedi 10 juin 2017, juste après 23 heures, on approche de la fin de la deuxième soirée au This Is Not A Love Song Festival, et Bobby Gillespie déboule sur la grande scène extérieure Flamingo de Paloma (Nîmes) avec son fameux gang de malfaiteurs nommé Primal Scream... Le mec a l'air en forme (enfin, autant que faire se peut avec un style de vie aussi sain que le sien... ), il a sorti pour l'occasion son plus beau costard rouge et sa plus jolie chemise à fleur de sa garde robe, et il attaque les hostilités avec le tube " Swastika Eyes ", une saillie psychotique qui donne des envies étranges de fête déjantée... Malgré un ingé son un peu trop enthousiaste sur les basses, Primal Scream envoie la purée d'entrée de jeu, tout en arrivant par la suite à maintenir l'excitation sur la totalité de son set ! Grâce à un groupe d'humeur belliqueuse boosté par un guitariste, une bassiste et un batteur remontés à bloc, et bien évidement grâce à la qualité des morceaux joués. Le show best of offert à TINALS permet de passer en revue l'histoire d'un groupe qui tue et qui a parsemé sa discographie de tubes salement imparables : " Slip Inside This House " (reprise groovy de 13th Floor Elevators figurant au générique de l'album... Lire la suite

Accès