Accueil A different day en concert
Samedi 8 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Hardcore oldschool mélodique.
"A Different Day" est un groupe de hardcore marseillais formé en 2007 et influencé par Comeback Kid, Have Heart, Champion, Miles Away, Casey Jones, Ruiner, ... Composé entre autres du batteur de The Third Memory, ils ont donnés leur premier concert aux côtés de None Shall Be Saved et Fat Society. Fin 2008 le groupe perd un de ses guitariste puis son bassiste. A la rentrée 2009, Arnax prend la deuxième guitare et Marc (ex NSBS) récupère la basse. A Different Day s'apprête à sortir son premier album sur Customcore et What We Believe. Membres: James : vocals / Julien : drums / Marc : bass / Philippe : guitar / Arnax : guitar Label: What We Believe Records
Influences:
*/ Comeback kid */ Final fight */ Miles away */ Have heart */ Champion */ Set it straight */ Go it alone */ Casey jones */ Another breath */ Make or break */ Pro team */ Verse */ Make the difference */ Another year */ Give up the ghost */ With honor */ And more ... */

Site

A different day en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

A different day : l'historique des concerts

Sa.

29

Oct.

2011

Lasting Traces + A Different Day + Odyssey + Wake The Dead Odyssey | Lasting Traces | A different day | Wake the dead
O'Bundies - Marseille (13)

Di.

31

Juillet

2011

A Wilhelm Scream + A Different Day + Wake The Dead A different day | Wake the dead | A Wilhelm Scream
O'Bundies - Marseille (13)

Sa.

25

Juin

2011

Odyssey + A Different Day + Hate In Front Hate in Front | Odyssey | A different day
O'Bundies - Marseille (13)

Di.

17

Avril

2011

A different day + We ride O'Bundies - Marseille (13)

Ma.

22

Fév.

2011

Dirty Wheels en concert
Authority Zero + From plan to progress + Wake The dead + Dirty Wheels + A Different Day + Odyssey Odyssey | Authority Zero | A different day | Dirty Wheels | Wake the dead | From Plan To Progress
Le Trolleybus - Marseille (13)

Sa.

05

Fév.

2011

Nine Eleven + My own Voice + Odyssey + A Different Day Odyssey | My Own Voice | A different day | Nine Eleven
O'Bundies - Marseille (13)

Sa.

15

Janv.

2011

A Faded Glory + A Different Day + Theory of Silence + Theory Of Silence | Odyssey | A different day
O'Bundies - Marseille (13)

Sa.

09

Oct.

2010

The Ditch + A different Day A different day | The Ditch
O'Bundies - Marseille (13)

A different day : les dernières chroniques concerts 4 avis

Fall Apart + Deadverse + Mute + A Different Day + Citizen Go !! + The Sobers + Lazy Bastards

Critique écrite le 13 avril 2009, par Zhou

Le Garage - Marseille 11 Avril 2009

Fall Apart + Deadverse + Mute + A Different Day + Citizen Go !! + The Sobers + Lazy Bastards en concert

Puisque vous mourrez d'envie, vous absent, de connaitre mon avis sur cette nouvelle salle marseillaise. Et bien le voilà. Les plus : Of course le parking (même si quand 7 groupes jouent et que d'autres répètent c'est une utopie le parking) et les places dans les rues alentours. La taille de la salle qui offre un rapport capacité / programmation inédit à Marseille. On y rentre beaucoup de monde sans avoir les contraintes financières d'un Espace Ju ou d'un Moulin. Le son y est pas trop mal quoique super fort et ayant tendance à raisonner. Les moins : Un peu grand pour des petits concerts où l'on assiste au célèbre phénomène de la "fuite en arrière" du public. L'absence de tireuse au bar (excepté un fut de Cagole), les bouteilles de Heineken à 3,50 ça va pour ceux qui répètent à l'Hôtel mais en vu de gros concerts punk (du genre Parabellum / Tagada à venir) il va falloir installer de la tireuse et des futs plus classiques. Surtout vu la capacité de la salle. Sinon c'est cool, visiblement pas de soucis avec les voisins puisque le concert à fini à plus de 1h30 du matin. Sur ce embrayons avec le concert en lui-même. Le premier groupe à jouer au sein de ce marathon du bruit et de la fureur est Lazy Bastards, qui étraine là une de... Lire la suite

Take Shit Back + A Different Day + Dirty Wheels + Wake The Dead + Our Roots

Critique écrite le 12 février 2010, par Zhou

La Machine à Coudre - Marseille 6 Février 2010

Take Shit Back + A Different Day + Dirty Wheels + Wake The Dead + Our Roots en concert

"Quand on arrive en ville, tout le monde change de trottoir, on a pas l'air virils mais on fait peur à voir, des gars qui se maquillent ça fait rire les passants, mais quand ils voient du sang sur nos lames de rasoir, ça fait comme un éclair dans le brouillard"... Mois quand j'arrive en ville, enfin plutôt à la rue Jean Roque, c'est pas Balavoine que je croise mais les bad guys de Take Shit Back. Ils font aussi peurs à voir mais plutôt que de changer de trottoir on va plutôt boire un coup au Petit Nice. Comme je suis un modèle inégalable de sérieux, j'arrive tout de même à temps pour l'ouverture d'un concert que l'on co-organise avec nos potes de Chavana, Bad Mood et What We Believe, soit le fuckin' crew au complet pour un nouveau concert de soutien dans une série qui finira bien par venir à bout des pertes engendrées par l'Antidote Tour. Histoire de repartir de plus belle vers d'autres grosses affiches. Une fois n'est pas coutume, depuis la caisse je n'ai quasi rien vu. Mais si vous lisez un peu les live report de Massilia vous savez très bien que ça ne nous a jamais dérangé pour en parler quand même. Surtout quand on est totalement "objectifs" en tant qu'organisateurs. Ca s'appelle du proto-journalisme prospectif. Et si ça n'a... Lire la suite

A different day + Let Down + I Want It Now

Critique écrite le 14 juin 2008, par Vand

Hôtel de la Musique 4 - Marseille 13 Juin 2008

Premier concert ce soir pour le nouveau label Hardcore marseillais What we Believe ! J'attendais avec impatience cette affiche, car sorti de quelques rares initiatives, plus grand monde ne se risquait à organiser quoi que ce soit dans le département... L'enjeu était bien sûr d'avoir un max de monde, et je constate en arrivant qu'effectivement, il y a du peuple, la publicité a été bonne, et l'idée de coupler ce concert à celui de dimanche (à savoir Knuckledust à Aix), à 10€ les deux, a vraisemblablement incité pas mal de monde à se bouger du côté de Saint Marcel. Plateau résolument Old School ce soir, avec les deux groupes marseillais les plus actifs du moment : I Want it Now et A Different Day; et Let Down, groupe débarqué de Pennsylvanie. A Different Day entame la soirée pied au plancher, leur set s'améliore encore, même si désormais je suis en mesure de faire quelques reproches, à commencer par un set un peu trop "statique", excepté le chanteur qui, à défaut d'avoir un public "alerte", va se lâcher complet. On aimerait que dans le même ordre d'esprit, les trois cordeux bougent d'avantage, sans attendre l'hystérie collective, chose que l'on sait depuis bien longtemps improbable sur Marseille... Alors bougez messieurs,... Lire la suite

Rico + A different day + Menpenti + ISP

Critique écrite le 02 mars 2008, par Vand

Machine à Coudre - Marseille 1 mars 2008

Si y'a bien une soirée qui s'est faite attendre sur Massilia, c'était bien celle d'hier soir, à la Machine. Pensez donc : ISP, LE groupe qui sait foutre une ambiance de feu peu importe l'endroit où on les voit, les fadas de Menpenti avec leur punk à l'accent du 13, et A Different Day, qui redonne ses lettres de noblesse au hardcore old school, chose qui ne s'était plus vue depuis des groupes comme Try to Win, Take Shit Back ou Full in your Face... J'arrive tout seul sur le coup des 21h sur le cours Lieutaud, pile dans les temps, chose incroyable j'ai trouvé une demi-place, où un garage punk-rock (un peu comme font certains avec une Smart, à 90° par rapport aux autres voitures, mais avec la Vandmobile) me permet d'être à 100m de la salle... Royal. Y'a pas des masses de monde ce soir, j'vais pas ressasser encore une fois les vieilles rengaines, mais ça, pour s'prétendre "hardcore", y'a du monde à Marseille. Par contre, dès qu'il s'agit d'aller à un concert de groupes autres que ceux des potes, là on voit plus personne... "Where is the world Hardcore ?" comme le chantaient les Try to Win. Bref. En guise d'intro à la soirée, c'est Rico, le chanteur d'ISP, qui muni de sa guitare folk va entonner une bonne douzaines de chansons issues de... Lire la suite