Accueil Big Four Quartet en concert
Mercredi 21 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Quartet saxophone / vibraphone / tuba / batterie constitué autour du saxophoniste Julien Soro. Les deux vents et les deux percussions apportent un timbre chaleureux ainsi qu'une belle rondeur de son.
Julien Soro, saxophones / Stéphan Caracci, vibraphone / Fabien Debellefontaine, tuba / Rafaël Koerner, batterie.

Site

Big Four Quartet en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Big Four Quartet : l'historique des concerts

Je.

13

Juillet

2017

Me.

12

Juillet

2017

Me.

12

Juillet

2017

Têtes de Jazz en concert
Ambreozchristophejodet - Purcell Têtes de Jazz | Big Four Quartet
AJMI La Manutention - Avignon (84)

Ma.

11

Juillet

2017

Ve.

30

Mai

2014

Big Four Quartet U-Percut - Marseille (13)

Sa.

15

Mars

2014

Big Four quartet Mandala - Toulouse (31)

Sa.

11

Août

2012

Sa.

24

Mars

2012

Big Four Quartet L'Improviste - Paris (75)

Big Four Quartet : les dernières chroniques concerts 1 avis

Jazz Connection 1/2 : Big Four Quartet + melc

Critique écrite le 25 mai 2011, par Mardal

Café Julien - Marseille 11 mai 2011

Jazz Connection 1/2 : Big Four Quartet + melc en concert

Sous l'égide du Cri Du Port, le Café Julien accueille ce soir deux groupes, le premier franchement Jazz : Big Four Quartet, vient de Paris, le second, tendance fusion, avec le rock, la pop : melc, est de chez nous. Les deux groupes se rapprochent par la contemporanéité de leur musique, une atmosphère urbaine, une modernité teintée de quelques pointes de futurisme. La soirée commence avec le Big Four Quartet : Stephan Caracci : vibraphone Julien Soro : saxophones et compositions Rafaël Koerner : batterie Fabien Debellefontaine : tuba L'association des instruments est peu commune, on n'a pas souvent l'occasion d'entendre un vibraphone et la légèreté des notes qu'il emet se marie singulièrement avec la rondeur du tuba, et celle plus convenue du saxophone. Les premières notes rappellent Steve Coleman & The Five Elements : en guise de thème, des phrases courtes, scandées de manière répétitive jusqu'à ce qu'une ouverture se fasse, telle une brèche pour partir sur des chorus, des improvisations. Ce type de construction est fort plaisant, on le retrouve sur plusieurs morceaux et l'appréciant particulièrement, je passe du bon temps. On peut regretter le peu de monde venu écouter ces musiciens, et le manque d'enthousiasme de... Lire la suite