Accueil Blaze Bayley en concert
Jeudi 20 juin 2024 : 6193 concerts, 27115 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.


Hard rock pour cet ancien chanteur de Wolfsbane et Iron Maiden.

Site

Blaze Bayley en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Blaze Bayley : l'historique des concerts

Sa.

09

Mars

2024

Blaze Bayley + Absolva + Blackbeer Jas'rod - Pennes Mirabeau (13)

Me.

06

Mars

2024

Blaze Bayley - Live At Crossroad Crossroad Café - Angoulins (17)

Sa.

02

Mars

2024

Blaze Bayley + Absolva + Sacral Night Chez Paulette - Toul / Pagney (54)

Je.

29

Fév.

2024

Blaze Bayley + Absolva The Black Lab - Wasquehal (59)

Je.

27

Avril

2023

Blaze Bayley + Absolva L'Usine à Musique - Toulouse (31)

Je.

20

Avril

2023

Blaze Bayley + Absolva The Black Lab - Wasquehal (59)

Sa.

23

Avril

2022

Blaze Bayley + Absolva Chez Paulette - Toul / Pagney (54)

Sa.

16

Mars

2019

Blaze Bayley + Hurlement Petit Bain - Paris (75)

Blaze Bayley : les dernières chroniques concerts 1 avis

Blaze Bayley + Edenslave + Crushing Blow

Critique écrite le 15 mars 2010, par Gandalf

Le Korigan - Luynes 12 mars 2010

Blaze Bayley + Edenslave + Crushing Blow  en concert

Plus de 10 ans déjà que Bayley a fait un petit tour dans Iron Maiden avant de repartir dans l'anonymat... Bon, pas vraiment l'anonymat total, mais une carrière vraiment confidentielle, rythmée par des sorties d'albums régulières, et des lives réunissant une centaine de personnes, comme ce soir au Korigan... Ce qui aurait pu décourager nombre de chanteurs, mais pas le père Bayley, qui ne se gène pas pour répeter lors d'une de ses nombreuses interventions entre titres, que Iron Maiden est le plus grand groupe de Heavy, qu'il a vécu des années fantastiques en son sein, qu'il ne regrette rien. Et c'est un discours sincère, à l'image de l'homme. Car on pourrait dire de lui que c'est un gorille qui en fait des tonnes avec ses gros yeux hallucinés, qu'il court après son passé, qu'il est ridicule avec ses 20 kilos de plus qu'il y a 10 ans et ses tempes blanchies... Mais pas du tout en fait. Déjà ce n'est pas un loser à la Di'Anno, il n'essaye pas de capitaliser sur Maiden à tout prix, en jouant 20 titres de ces derniers, ou en faisant sa promo sur le fait qu'il y est passé le temps de deux albums. Non, il nous a interprété seulement "Futureal" et "The clansman" de cette epoque, tout le reste de l'heure trois quarts de set provenant de sa... Lire la suite