Accueil Chien mouillé en concert
Mercredi 28 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Une gratte qui sort des sons entre blues glauque et noise obsessionnel, et une voix spoken word qui égrène des textes de façon hypnotique.

Chien mouillé en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Chien mouillé : l'historique des concerts

Sa.

05

Mars

2011

L'Enfance Rouge en concert
L'Enfance Rouge + Feromil + Chien mouillé L'Enfance Rouge | Feromil | Chien mouillé
L'Embobineuse - Marseille (13)

Je.

22

Avril

2010

Electronicat en concert
Electronicat + Chien mouillé + Dj Bloody Electronicat | Chien mouillé
Embobineuse - Marseille (13)

Sa.

19

Déc.

2009

Ed Mudshi en concert
Laurent Boudin + Antonio Negro + Dj pP + Renard jaune + Giani Gianone + Anthony (des Variétés, du groupe Vertigo) + Benoit Dettori (Ed mudshi) Ed Mudshi | Antonio Negro | Laurent Boudin | Monsieur Vertigo | François Billard | Chien mouillé | Giani Gianone
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

24

Oct.

2009

Maria Goretti Quartet  en concert
Maria Goretti Quartet + Renard Jaune + Drone Juice Drone Juice | Maria Goretti Quartet | Chien mouillé
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Chien mouillé : les dernières chroniques concerts 2 avis

Laurent Boudin + Renard Jaune + Benoit Dettori + Gianone Giani + Antonio Negro (15 ans de la Machine a Coudre - suite)

Critique écrite le 25 décembre 2009, par Pirlouiiiit

Machine à coudre, Marseille 19 decembre 2009

Laurent Boudin + Renard Jaune + Benoit Dettori + Gianone Giani + Antonio Negro (15 ans de la Machine a Coudre - suite) en concert

Deuxième soir pour fêter les 15 ans de la Machine. Il fallait bien ça après l'hommage de la scène rock / punk la veille, ne serait ce que pour montrer que ce n'est pas parce que la plupart des groupes rock se forment et se déforment ici qu'il n'y a que du rock ici. Encore une fois à la Machine il y a beaucoup de chanson, de reggae, de flamenco, d'expérimental, et même d'électro ! Ce soir il s'agit d'une soirée "solos" (et duos) avec pas mal de nouveaux projets, pus confidentiels ... aussi quand j'arrive après être passé au Poste à Galène (avec mon t-shirt Machine à Coudre ;-) pour fêter la sortie de Super Wight, Dark Wight je ne suis pas trop surpris de voir si peu de monde (par rapport à la veille). A la limite c'est pas plus mal, ca permet de souffler un peu et permet d'être un peu plus attentif aux groupes. J'ai raté DJ PP (rien à voir avec l'inimitable J2P qui lui aussi fait le DJ parfois mais là était comme la veille en train de servir au bar) et lorsque j'arrive c'est Olivier Chevillon plus connu sous le nom de Laurent Boudin qui est sur scène. Je commencerai par vous renvoyer aux précédentes chroniques de ce drôle de gugus, qui bien qu'il n'a pas une activité scénique ou discographique monstrueuse est toujours là (et surtout... Lire la suite

Renard Jaune + Drone Juice + Maria Goretti Quartet

Critique écrite le 25 octobre 2009, par Mystic Punk Pinguin

La Machine à Coudre - Marseille 24 Octobre 2009

Renard Jaune + Drone Juice + Maria Goretti Quartet en concert

Ce soir encore, la Machine à Coudre assure son statut de lieu indispensable, à des années lumière de la déambulation mondaine. Ici on ne vient pas pour se faire voir et faire croire qu'on assiste à un concert, mais pour se prendre des shoot électriques, ressentir physiquement la musique. Ce soir donc, ce sont les Lofi Records qui organisent un concert placé sous des auspices bruitistes, mais d'obédiences différentes. Cela commence par Renard jaune, premier concert pour ce nouveau composé de vieux briscards, à savoir le guitariste des *25* et au chant un lascar qui hante tout comme nous la Machine et l'Embobineuse côté public. Et cette fois sur scène donc. Au chant. Enfin plutôt à la voix, vu qu'on est plus dans le spoken word. Et quelle voix ! Un côté Iggy Pop qui égrène ses textes, un peu le côté viscéral et hypnotique d'un The Event by The Ex. A côté de ça, Ben, assis sur tabouret, torture sa gratte pour en sortir des sons entre blues glauque mais surtout noise obsessionnel, le gars aimant bien martyriser sa disto. On change de génération avec... Lire la suite