Accueil Gnarls Barkley en concert
Dimanche 16 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Le duo de producteurs avisés et inspirés (Outkast, Gorillaz etc) dynamite les styles et les modes, dans un melting pot où même le western spaghetti peut cotoyer sans problèmes la soul, le hip-hop et le gospel.
Le duo de producteurs avisés et inspirés (Outkast, Gorillaz etc) dynamite les styles et les modes, dans un melting pot où même le western spaghetti peut cotoyer sans problèmes la soul, le hip-hop et le gospel.

Gnarls Barkley : vos chroniques d'albums
Site

Gnarls Barkley en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Gnarls Barkley : l'historique des concerts

Sa.

19

Juillet

2008

Benicassim en concert
Gnarls Barkley, Heavy Trash, John Acquaviva, José González, Kiki Benicassim | José Gonzalez | Heavy Trash | Gnarls Barkley
Playa Costa Azahar - Benicassim

Di.

06

Juillet

2008

Les Eurockéennes de Belfort en concert
Gnarls Barkley + Holy Fuck + Moriarty + Nash Les Eurockéennes de Belfort | Holy Fuck | Moriarty | Gnarls Barkley
Presqu'ïle de Malsaucy - Belfort (90)

Sa.

05

Juillet

2008

Werchter Rock Festival en concert
KT Tunstall, Gnarls Barkley, MGMT, Band of Horses... Werchter Rock Festival | MGMT | KT Tunstall | Donavon Frankenreiter | Gnarls Barkley
Plein Air - Werchter

Ma.

17

Juin

2008

Ma.

08

Avril

2008

Gnarls Barkley : les dernières chroniques concerts 1 avis

(mes) Eurockéennes 2008 3/3 : French Cowboy, MGMT, Seasick Steve, Babyshambles, Dan le Sac vs Scroobius Pip, The Offspring, Gnarls Barkley, Ez3kiel

Critique écrite le 11 juillet 2008, par Philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert 6 juillet 2008

(mes) Eurockéennes 2008 3/3 : French Cowboy, MGMT, Seasick Steve, Babyshambles, Dan le Sac vs Scroobius Pip, The Offspring, Gnarls Barkley, Ez3kiel en concert

Pour le samedi, c'est par ici ! Pour cette troisième et dernière journée, encore mal remis de la deuxième, vraiment énorme, il va nous falloir un sérieux stage de remotivation... Déjà parce que la première chose que nous voyons au lever, c'est qu'il pleut ! Petite pensée pour les campeurs (dont nous ne faisons plus partie - nous sommes bien au sec) : c'est pas parce que le camping propose de plus en plus d'animations qu'ils ne doivent pas se sentir un peu gâchés par ce vilain temps. Tout au long de la journée finalement, ce ne sera pas si dramatique, avec des ondées par intermittence mais pas de violentes averses. Une partie des amis ayant rendu les armes comme prévu, c'est en petit comité que nous arrivons sur le site, où l'effet "sold-out" se fait sentir dès lors qu'il faut se garer - la galère. A ce stade-là il n'aurait pas fallu trop nous chauffer pour rebrousser chemin - on aurait eu bien tort, la programmation des 20ièmes Eurockéennes recèle encore de bien belles surprises ! On gagne la plage sous une éclaircie pour les French Cowboy, dont tout le monde dit le plus grand bien ! On les connaît peu, sauf par la bande : en tant qu'ex-Little Rabbits, ex-accompagnateurs de Katerine et même ex-comédiens occasionnels (le batteur... Lire la suite

Gnarls Barkley : les chroniques d'albums

Gnarls Barkley : The Odd Couple

Chronique écrite le 08/06/2008, par Philippe

Gnarls Barkley : The Odd Couple

Il n'aura pas fallu beaucoup plus d'un an au couple - en effet - bizarre (The Odd Couple) Gnarls Barkley pour donner une suite à l'éblouissant St Elsewhere. Sorti presque en catimini (en comparaison du précédent), ce nouvel album confirme tout le bien qu'on peut penser des 2 producteurs-interprètes, Danger Mouse le grand, et Cee Lo le petit. Un poil moins exubérant que le précédent, il contient néanmoins (au moins) deux petites bombes : le twist barjo d'I'm going On qui fera bouger les têtes et les bassins, et le furieux Run (I'm a Natural Disaster) qui fera lever même les grabataires de leur siège, se disputent la vedette, même sans atteindre le potentiel interplanétaire de Crazy. A part ça, le duo s'amuse toujours à... Lire la suite

Gnarls Barkley : St Elsewhere

Chronique écrite le 17/01/2007, par Philippe

Gnarls Barkley : St Elsewhere

Okay okay, on déborde largement de la fonction découverte de Concertandco quand on chronique avec 6 mois de retard, un truc archi-platiné (avec la chansons recordman du téléchargement, mieux encore que cette peste survendue de Lilly Allen) : l'album de Gnarls Barkley ! Mais il y a trop de temps que cela nous démange. Car une fois la hype retombée cet album est quand même extra et se réinvite avec constance sur notre iPod. Car Danger Mouse et Cee Lo, derrière leur concours de celui-qui-aura-l'air-le-plus-abruti-sur-les-photos (match nul à ce jour), sont deux producteurs archi bosseurs (ils ont participé à des albums aussi excitants, frais et inspirés que ceux d'Outkast, Gorillaz ou Jay-Z...). Evidemment à la base il y a la bombe Crazy, une idée de génie : sampler une B.O. de western série Z (Django, par Gianfranco Reverberi), avec basse qui tue et violons... Lire la suite