Accueil James Blunt en concert
Lundi 25 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Après avoir quitté l'armée en 2002, James Blunt se tourne vers sa passion, la musique. Il tente sa chance aux Etats-Unis où il fera une une rencontre décisive en la personne de Linda Perry (Christina Aguilera, Pink). L'année suivante, Mr Blunt sort Back to bedlam, un album sur lequel figure le titre phare You're beautiful. En très peu de temps, James Blunt s'est imposé sur la scène pop internationale et poursuit une carrière couronnée de succès. En concert en France en 2020 pour présenter son sixième album studio "Once Upon A Mind" (Octobre 2019).

James Blunt : vos chroniques d'albums
Site

James Blunt : l'historique des concerts

Je.

05

Mars

2020

Ma.

03

Mars

2020

Lu.

02

Mars

2020

Di.

01

Mars

2020

James Blunt + Léa Paci Le Dôme - Marseille (13)

Je.

27

Fév.

2020

Me.

26

Fév.

2020

Lu.

23

Juillet

2018

Di.

08

Juillet

2018

Festival Pause Guitare  en concert
James Blunt + Arcadian + Amir + Texas Festival Pause Guitare | Amir | Texas | James Blunt | Arcadian
Base de Loisirs de Pratgraussals - Albi (81)

James Blunt : les dernières chroniques concerts 23 avis

James Blunt + Lea Paci

Critique écrite le 08 mars 2020, par Pirlouiiiit

Dome, Marseille 1er mars 2020

James Blunt + Lea Paci en concert

Que diable allait-il faire dans cette galère ? A peine revenu de vacances et le lendemain d'avoir passé la soirée aux Fils Qui s'Touchent en compagnie de La Noria, me voilà qui me rends au Dome pour aller écouter James Blunt plutôt que de bosser sur mon travail de la semaine à venir ou sur la newsletter du dimanche soir... Bon, si j'ai fait cette demande d'accrédiation c'est uniquement à cause du clip Monsters sur lequel je suis tombé il y a quelques semaines. Ça et le fait que la première fois où je l'avais vu aux Arènes de Nîmes (trop) brièvement (pour m'en faire une vraie opinion) j'avais quand même été plutôt agréablement surpris. Bref, la première partie étant annoncée à 19h, je me hâte mais n'arrive qu'un peu avant 19h30 au pied de la scène d'un Dôme en configuration assise, plein jusqu'en haut. Largement plus de 5000 personnes dûment fouillées par des détecteurs à l'entrée, détecteurs à métaux et non pas à Coronavirus. Sur la scène, je découvre une Lea Paci (comme marqué sur son néon rose) simplement accompagné d'un guitariste. Que 2 morceaux dont une sur "son bordel" pour me rendre compte qu'elle a une belle voix grave, un grand tatouage comme pour montrer qu'elle n'est peut-être pas que la jeune fille sage qu'elle donne... Lire la suite

Festival Paléo : François & the Atlas Mountains + Vanessa Paradis + Casseurs Flowters + Plaza Francia + Julien Doré + James Blunt

Critique écrite le 09 février 2015, par Lionel Degiovanni

Nyons ( suisse ) 26 juillet 2014

Festival Paléo : François & the Atlas Mountains + Vanessa Paradis + Casseurs Flowters + Plaza Francia + Julien Doré + James Blunt  en concert

Pour le 26 juillet, on démarre avec le groupe FRÀNÇOIS & THE ATLAS MOUNTAINS. Quelle surprise pour ce groupe si peu connu !! Ils en sont quand même à leur quatrième album sorti en 2011. Comme ils le disent eux-mêmes, ils sont un peu les fleurons de la chanson française et on peut leur reconnaitre bien cela. Chanter en français !! Quand on pense à eux, on pense surtout au refrain de "la vérité" mais nous avons découvert ( moi et les suisses ) que ce groupe est bien au delà !! Les arrangements de leurs chansons sont tres étonnant ! ils ne sont pas conventionnel ! si si ! Toujours un petit son sorti de on ne sait où ! Des chants surprenants ! Et le chanteur a une personnalité qui parfois fait un peu peur, de par peut être son regard mystérieux. Leurs mélodies sont cependant bien faites, dans le sens où on les fredonne assez rapidement ensuite. Elles sont aussi assez planantes ; pas mal de morceaux nous font nous détendre littéralement ; rare pour un groupe plutôt pop ! Je pense que ce groupe a de quoi faire une bonne carrière. Ils ont pratiquement tout pour réussir. L'aspect scénique est bien présent et les mélodies sont efficaces. Affaire à suivre ! Sur la grande scène de Paléo, on retrouve VANESSA PARADIS. Vanessa... Lire la suite

James Blunt + Jukebox the Ghost

Critique écrite le 26 octobre 2011, par Parkine

Le Dôme - Marseille 19 octobre 2011

James Blunt + Jukebox the Ghost en concert

Deux parties, deux groupes, deux univers ! Accompagnée d'une copine photographe, je prends le métro direction "Le Dôme". Je ne savais pas réellement à quoi m'attendre de ce concert, n'étant pas spécialement fan de JAMES BLUNT à la base. Ma connaissance de son répertoire s'arrêtait à "You are beautiful" et les plus connues. La salle de concert est quand même bien remplie, environ 4 000 personnes et la fosse est équipée de sièges ! Le public est principalement féminin mais composé de pas mal d'hommes aussi, à croire que James Blunt peut rivaliser face à un match ! A 20h débute la première partie. Un groupe se lance, je ne les avais jamais entendu auparavant : JUKEBOX THE GHOST. Il s'agit d'un trio composé d'un batteur, d'un guitariste et d'un pianiste originaires de New York. Leur genre ? Le pop/indie rock ! C'est un groupe frais, les chansons sont rythmées, une agréable surprise ! Ils prennent la parole quelques fois pour se présenter rapidement et donner quelques informations avec une touche d'humour et une grande sympathie. En tout cas, ça bouge bien ! L'esprit est original, le groupe nous présente même une version de la chanson I Love You Always Forever de Donna Lewis reprise avec talent ! J'ai le poil qui... Lire la suite

James Blunt + The Bishops

Critique écrite le 04 novembre 2008, par Mcyavell

Le Dôme - Marseille 3 novembre 2008

James Blunt + The Bishops en concert

Entre l'achat du billet par une amie, les annonces sur la réservation en ligne et le concert, le nom du groupe sensé assurer la première partie a changé deux fois : C'est Teddy Thompson sur le billet acheté au mois de juin, c'est Sandrine sur FranceBillet et le matin-même du concert, j'apprends que c'est en fin de compte les Bishops qui s'y collent. Tant mieux, on n'y perd pas au change. Peut-être que Teddy Thompson ou Sandrine (j'ai écouté quelques morceaux de chacun pour me faire une idée) auraient été plus raccord avec la deuxième partie mais moi, je préfère les Bishops. Il ne fallait pas être en retard : à 19h42, The Bishops donc, entrent sur la scène. Un trio look années 60 au moins pour le guitariste et le bassiste. Le batteur, lui, a une batterie et un style (tchak a poom - tchak a poom) années 60 également mais son look à lui est hors du temps. Ils jouent un rock gentillet qui va chauffer la salle mais sans plus et même échauffer les oreilles de certains. Au niveau de la programmation, c'est un choix curieux, un peu comme quand les Beatles chauffaient la salle de Sylvie Vartan. Je ne faisais pas partie de ceux qui criaient "Rentrez chez vous", ça m'a même assez plu même si aucun des morceaux joués ne m'a fait vibrer. C'est vrai... Lire la suite

James Blunt : Vidéo