Accueil Kelly und Kelly en concert
Vendredi 14 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Electro Pop-Punk

Site

Kelly und Kelly en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Kelly und Kelly : l'historique des concerts

Ve.

15

Juin

2012

Rockorama Festival  en concert
Kelly und Kelly + Summer Heart + Novella + Casiokids Rockorama Festival | Summer Heart | Novella | Kelly und Kelly | Casiokids
Tour Royale - Toulon (83)

Sa.

10

Mars

2012

Mandrac en concert
Mandrac + Kelly und Kelly Mandrac | Kelly und Kelly
MJC Picaud - Cannes (06)

Ve.

03

Fév.

2012

Kelly und Kelly Bar à Thym - Toulon (83)

Sa.

08

Oct.

2011

Flash Falcon + Kelly und Kelly + The Splitters Flash Falcon | The Spitters | Kelly und Kelly
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Je.

08

Sept.

2011

Bikini Bottom en concert
Kelly und Kelly + Bikini Bottom Kelly und Kelly | Bikini Bottom
Bar à Thym - Toulon (83)

Ve.

26

Août

2011

CrossOver Festival en concert
Etienne de Crecy + Hyphen Hyphen + Carte Blanche + Kelly und Kelly CrossOver Festival | Hyphen Hyphen | Etienne De Crécy | Dj Mehdi | Kelly und Kelly | Riton
Théâtre de Verdure - Nice (06)

Ve.

08

Juillet

2011

Musiques en Liberté en concert
Kelly Und Kelly - Chinese Man Musiques en Liberté | Kelly und Kelly | Chinese Man
Théâtre de Verdure - Ramatuelle (83)

Sa.

18

Sept.

2010

Playmates on the run en concert
Playmates on the run + Ethnopaire + Kelly und Kelly + Tapenga Kelly und Kelly | Playmates on the run | Ethnopaire | Tapenga
Le Volume - Nice (06)

Kelly und Kelly : les dernières chroniques concerts 2 avis

Duchess Says, La Sera, We Have Band, Kelly Und Kelly (Rockorama #4)

Critique écrite le 18 juin 2012, par Sami

Tour Royale, Toulon 16 Juin 2012

Duchess Says, La Sera, We Have Band, Kelly Und Kelly (Rockorama #4) en concert

Pour une raison qui m'échappe, quand l'été se profile le Var s'avère nettement mieux doté coté concerts qui m'interessent qu'à Marseille. Avec le pointu Midi Festival à Hyères, les réjouissantes Plages De Rock à St Tropez et, dans une moindre mesure, les plus maintream Voix Du Gaou. Avant ça, c'était ce week end à Toulon d'avoir la chance de voir des groupes plus ou moins indé. Pour sa déjà quatrième édition le festival Rockorama nous sert ce samedi un plateau de choix. Pour ne rien gacher l'endroit face à la mer est superbe, la déco marrante (toilettes dans un camping car), les consos à prix raisonnable et le staff très cool. Ajoutez à ça des dj's qui assurent avec goût les transitions entre les groupes, on se sent bien ici et on reviendra dès que possible. Jamais entendu le premier groupe, Kelly Und Kelly, apparament du coin qui propose un rock matiné d'electro entraînant mais assez banal. Genre de sous-The Kills qui priviligerait plus le son que les chansons, aux mimiques assez caricaturales et aux poses vaguement subversives. C'est surtout visuellement qu'ils retiendront notre attention, la chanteuse au short très mini n'hésitant pas à enlever le haut pour finir. Le groupe qui suit est... Lire la suite

Jupiter + Nil Hartman + Battant + Kelly und Kelly

Critique écrite le 26 octobre 2009, par Decapsuleur

Omega Live - Toulon 25 octobre 2009

Jupiter + Nil Hartman + Battant + Kelly und Kelly en concert

Ce sixième Zoo Electro débute avec un dj local non annoncé, qui nous livre une musique électronique brutale, composée principalement de basses surpuissantes ; cela est assez plaisant, notamment lors de passages entre eighties et acid. Cependant au bout de quelques minutes, son set, pas forcement très construit, lasse et assomme, le style est alors digne de celui d'une discothèque. Vers les coups de 22h, ce garçon se retire enfin, dans le même temps le public commence à affluer, et après quelques minutes d'attente les toulonais de Kelly und Kelly arrivent. Ce duo electro-punk est composé d'un guitariste et d'une chanteuse hyperactive qui assure aussi la basse, les riffs sont puissants et énergiques, cela rappelle quelque peu Peaches ou le Tigre pour la violence dans les vocaux et l'instrumental. Ces jeunes gens sont efficaces dans ces compositions anglophones très rythmées, car même si leur live est assez linéaire et sans surprise, la foule sautille, s'agite, et lors de ces agressifs refrains on assiste aux premiers pogos du soir. On regrettera juste la prétention de la chanteuse, assez antipathique, qui va jusqu'à insulter un spectateur pour d'obscures raisons. Ce set, relativement court, s'achève, on ne s'en souviendra probablement... Lire la suite