Accueil Layne en concert
Jeudi 28 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Layne en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Layne : l'historique des concerts

Me.

23

Janv.

2008

Deville en concert
Rescue Rangers + Deville + Layne + Hyenes Brunes Layne | Hyenes Brunes | Deville | Rescue Rangers
Le Lounge - Marseille (13)

Me.

28

Nov.

2007

Me.

14

Nov.

2007

Noïd + Layne + Aeropigs Layne | Aeropigs | Noïd
Le Korigan - Luynes (13)

Sa.

29

Sept.

2007

Les Rendez-vous du Plateau en concert
CaVe CaNeM + Layne + The Dirteez + Nitwits + 2501 Project Les Rendez-vous du Plateau | The Dirteez | Nitwits | Layne | CaVe CaNeM
La Maison Hantée - Marseille (13)

Sa.

21

Juillet

2007

Me.

27

Juin

2007

Lu.

07

Mai

2007

Basalte en concert
Layne + Criptonit Circus + Basalte Layne | Basalte | Gardenia Paradis
Korigan - Luynes (Aix) (13)

Layne : les dernières chroniques concerts 18 avis

LO and friends (Elektrolux + Layne + N-twin + Crumb)

Critique écrite le 03 avril 2008, par Pirlouiiiit

Poste à Galène - Marseille 22 mars 2008

LO and friends (Elektrolux + Layne + N-twin + Crumb) en concert

Grand concert Amnésie Internationale avec notamment Charlelie Couture (qui a lui seul aurait mérité que je fasse le déplacement) au Dock des Suds et pourtant ce soit je suis une fois de plus au Poste à Galène .... d'une part parce que c'est tout près de chez moi, mais aussi et surtout parce que ce soir nous sommes là pour fêter la sortie du nouvel album de LO le bien nommé Fireworks qui vous vous en rendrez bientôt compte n'aura pas à rougir devant son grand frère Black Kites ... bon finalement on fera la fête sans le disque dont la sortie est repoussée (ça me rappelle quelque chose ...) Elektrolux: C'est à Elektrloux que revient l'honneur d'ouvrir le bal ... devant un public anormalement peu nombreux ; en effet le concert est gratuit, l'événement est de taille ... ou alors c'est à cause du week-end pascal, ou bien les gens savent que la sortie du disque est repoussée ... bref on fait vite abstraction de ce détail et on se laisse emporté par la superbe reprise de Black Kites dont nous gratifient Cédric, Eric et non pas Manu mais Vincent le totipotent batteur des Nitwits dont on croisera quelques membres dans le public. Suivrons deux autres morceaux mais j'ai oublié lesquels (c'est ça le problème de faire la chronique si longtemps... Lire la suite

Festival Antirouille : Bazaza + Layne + Nitwits + Elektrolux

Critique écrite le 12 avril 2006, par Naïs

L'Escale St Michel à Aubagne 1er Avril 2006

Voilà on y retourne, quand j'arrive Bazaza a déjà commencé mais pas depuis longtemps. Alors hier soir on a fini sur un duo féminin masculin au chant et aujourd'hui on attaque avec une chanteuse qui hélas a un micro pas assez fort ou alors c'est elle qui n'a pas assez de voix enfin c'est une remarque pas un reproche mais sinon les musiciens eux sont tous bons bien speed avec des riffs de guitares qui arrachent, des accords de basses et un batteur qui à bien sa place aussi. Dans l'ensemble tout le côté musical du groupe vaut le détour et avec un meilleur réglage du vocal cela aurait été parfait. Le trio suivant est à la fois rock ; punk ; Grunge mais peu avoir des sonorités pop selon les moments, c'est Layne ils sont bien speed aussi de part leur côté rock Garage, on sent qu'ils se donnent à fond et il faut avouer que leur musique a quand même un côté mélodique très agréable, avec des riffs de guitares assez sympathique aussi. Et maintenant c'est au tour des Nitwits, sur le programme ils marquent : Punk Rock et il faut bien le... Lire la suite

-Lo- + Layne + Nation All Dust (Tremplin Pélican - Le Rock est Mort)

Critique écrite le 22 mai 2005, par Philippe

Le Moulin, Marseille 21 mai 2005

-Lo- + Layne + Nation All Dust (Tremplin Pélican - Le Rock est Mort) en concert

Cette soirée, poussée avec raison par LiveinMarseille, constitue une tentative du Moulin de réunir, après un tremplin, la quintessence du rock actuellement en activité à Marseille, du moins les derniers groupes émergés en date. L'affiche est belle mais le pari gonflé, dans la mesure où ces groupes se produisent habituellement dans des salles plus petites (et les remplissent). La salle est donc raccourcie, mais si le défi de faire venir 300 personnes dans le 13e arrondissement, sur des noms de groupes locaux et émergents semble réussi, elle n'a pas l'air tout à fait pleine (ce qui n'est pas désagréable pour le public... mais peut-être un peu pour les artistes). Je suis venu surtout pour voir, enfin, Lo dont le très bon album Black Kites s'invite très régulièrement sur mes platines depuis sa sortie il y a quelques mois. Le groupe pratique une musique littéralement viscérale : le duo de voix habitées et les rythmiques imparables qui les portent vous prennent aux tripes et vous secouent : c'est simple et de bon goût, naturellement dansant. Plus proche de Blues Explosion que de Bloc Party : sans frime ni glamour (enfin, des costumes classes quand même !), bref du rock sans mauvaises graisses ! Car s'il n'a... Lire la suite

Le Rock est mort : Lo + Layne + Nation all dust

Critique écrite le 23 mai 2005, par K.

LE MOULIN - Marseille 21 mai 2005

Le Rock est mort :  Lo + Layne + Nation all dust en concert

Là haut, sur l'écran, Elvis vient d'arriver à son studio; lunettes noires sur le nez, sourire ravageur, chemise en soie : le hall du Moulin dont l'architecture 60's tremblotte timidement à l'approche des 20h00 se remplit de premiers curieux, qui gardent la tête levée vers le King. Dans la première moitié d'un Moulin coupé en deux par trois lourds rideaux noirs, un grand Pelican projeté à travers le passage capture les ombres des spectateurs qui viennent jeter un coup d'oeil à la scène hérissée de matériel. Match Om-Lyon de l'autre côté de la ville, Eurovision tartinée sur les écrans de télé, ce Samedi soir de Mai s'installe avec paresse; petit à petit, le hall se remplit, les discussions s'animent, et les premiers accords de LO s'élèvent. La classe, LO. Imperturbables. La tête haute devant une salle en cours de remplissage, ils démarrent un show de 45 mn qui monte crescendo, tout de noir vêtus, un rock implacable en bandoulière. La chanteuse a le corps traversé de déhanchements atrocement sexy, le grand chauve qui lui donne la réplique reste droit dans ses pantalons, et les trois autres façonnent un truc sans failles tout droit hérité du Grand Livre du Rock. Groupe local ? Où sont donc les pains, les attitudes posées, les... Lire la suite

Layne : les chroniques d'albums

Layne : Démo 2

Chronique écrite le 11/04/2005, par Pirlouiiiit

Layne : Démo 2

Il y a quelques années je tombais tout à fait par hasard sur la démo d'un jeune groupe marseillais du nom de Layne et j'étais impressionné par la qualité de celle ci. Même si les influences étaient assez évidentes le résultat dépassait largement la production locale dans ce créneau. L'autre jour j'ai enfin eu l'occasion de les voir sur scène (en after de The Servant au Café Julien) et quelle claque ! Cette nouvelle démo ne fait que prolonger ce plaisir encore tout frais : 5 titres tous aussi bon les uns que les autres. Tout d'abord ce Go qui séduit dès la première écoute avec son côté (presque) disco syncopé sans jamais sombrer dans la facilité racoleuse.... Lire la suite

Layne : Plasticine

Chronique écrite le 22/03/2003, par Pirlouiiiit

Layne : Plasticine

Il ne m'aura pas fallu plus de 4 écoutes pour devenir complètement accro de cette démo. Ce trio marseillais arrive en effet en 4 morceaux à vous donner une envie irrésistible de les voir en concert. En anglais ils pratiquent un rock que l'on pourrait qualifier de post grunge aux influences qui sont à chercher du coté de Pearl Jam, Alice in Chains (cf leur nom), Nada Surf .... Dans la...