Accueil Leela James en concert
Jeudi 28 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Elevée aux sons d'Al Green, Mighty Clouds Of Joy et des Staples Singers, Leela James s'oriente vers un style dans la pure lignée d'un soul revival. Sa voix rauque et brûlante fleure bon le groove.

Site

Leela James en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Leela James : l'historique des concerts

Me.

12

Sept.

2018

Leela James - Ann Shirley - Jp Mano Bizz'art - Paris (75)

Lu.

30

Nov.

2015

Leela James Bizz'art - Paris (75)

Ve.

30

Juillet

2010

M-idzomer - Leela James - Lefto - Andreya Triana Tuin Museum M - Leuven

Di.

26

Juillet

2009

Sa.

25

Juillet

2009

Nice Jazz Festival en concert
Bozilo + Sonny Rollins + Kurt Rosenwinkel +Charles Lloyd New Quartet + Leela James Nice Jazz Festival | Charles Lloyd | Sonny Rollins | Trio Bozilo | Kurt Rosenwinkel | Leela James
Les Arènes de Cimiez - Nice (06)

Je.

23

Juillet

2009

Ma.

28

Mars

2006

Leela James : les dernières chroniques concerts 1 avis

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards

Critique écrite le 29 juillet 2009, par Mcyavell

Jardins de Cimiez - Nice 25 juillet 2009

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards en concert

Sur le dernier album de Kurt Rosenwinkel, Deep Song, figurent Brad Mehldau au piano et Joshua Redman au saxophone. Tous les deux étaient présents lors de l'ouverture du Nice Jazz Festival. Alors, on espère qu'ils sont toujours là pour donner un coup de main au guitariste. Pour Mehldau, c'est vite réglé : pas de piano sur la scène. Redman n'est pas là non plus. Guitare / basse / batterie. Autant dire que ça va vite tourner en rond. Ils nous jouent des standards (Back Up de Larry Young, Reflections de Thelonious Monk, More Than You Know de Chépuki) avec un schéma simple : sur le thème qu'il joue à la guitare, Kurt Rosenwinkel développe (abuse ?) des variations. Certes la (très jolie !) contrebasse nous invite constamment à battre la mesure, certes le jeune homme est plutôt doué, mais à la fin de chaque pièce, on est tenté de dire : "Oui. Et ?" Comme Kurt Rosenwinkel annonce toujours les titres après les avoir interprétés, on peut jouer à les reconnaître. Pas évident du tout d'autant que les déclinaisons que le guitariste fait subir au thème sont extrêmes. Kurt semble prendre du plaisir et le partage avec quelques spectateurs. Kurt Rosenwinkel (guitare), Eric Revis (contrebasse), Rodney Green (batterie) Pour Leela... Lire la suite