Accueil Paris Le Trabendo - Paris
Dimanche 5 décembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Le Trabendo - Paris

211 Avenue Jean Jaurès
75019 Paris
75019 Paris
Métro Porte de Pantin

Plus d'info :

700 PLACES

Coiffé par une des célèbres "folies" écarlates de l'architecte Suisse Bernard Tschumi, Le Trabendo est l'une des plus belles salles de concert parisienne, agrémentée d'une vaste terrasse. En plein cœur du Parc de la Villette, devenu l'épicentre des musiques d'Ile-de-France avec des salles de capacités aussi diverses que le Zénith, la Cité de la Musique, la Grande Halle mais aussi la future et spectaculaire Philharmonie de Paris, Le Trabendo a été entièrement rénové en avril 2012 sous l'impulsion d'une nouvelle équipe jeune et dynamique.
Les designeuses finlandaise Ahonen & Lamberg, habituées à travailler pour le monde de la mode et de la culture, et l'architecte Linda Bergroth, ont conçu un univers joyeusement colorés dont les formes géométriques se marient idéalement avec le bâtiment conçu par Tschumi dans les années 80.

D'une capacité de 700 places, la salle défend une programmation ambitieuse proposant le meilleur de la musique d'aujourd'hui dans des conditions d'accueil, de confort et de convivialité entièrement repensées, aussi bien pour le public que pour les artistes. Les Rolling Stones ne s'y sont pas trompé en choisissant le Trabendo pour le concert événement qui a marqué leur retour en octobre 2012, après sept ans d'absence. Mais Le Trabendo c'est aussi une programmation éclectique, allant du rock à l'électro avec des soirées clubbing, du hip hop à la chanson. Le groupe Justice, les Local Natives, les Black Lips, le rappeur Tyler the Creator ou la chanteuse Ariane Moffat sont quelques-uns des artistes qui se sont produits au Trabendo depuis sa réouverture.

Le Trabendo c'est aussi une terrasse de 250 mètres carrés, décorée dans un esprit néo-guinguette, équipée de mobilier "trendy" ainsi que d'un bar indépendant.
Plan d'accès

Le Trabendo : les dernières chroniques concerts 89 avis

The Black Lips

Critique écrite le 03 décembre 2021, par Electric Eye

Trabendo, Paris 2 décembre 2021

The Black Lips en concert

Un poil assagis (mais pas vraiment quand même), les Black Lips ont opéré un virage country pour leur excellent dernier album "Sing in a World That's Falling Apart". Mais c'est une country brinquebalante, noisy, punk en somme. One se refait pas. Enfin, pas totalement. Donc, ça bastonne bien. D'ailleurs il n'a fallu que trente secondes pour que commencent les pogos. Entre gros rock garage et ballades éthyliques, les Black Lips semblent toujours à deux doigts de basculer dans le chaos total. Glorieux foutoir, ridicule et sublime, le concert a été une succession de morceaux de bravoures. Dur... Lire la suite

The Limiñanas

Critique écrite le 03 octobre 2021, par Samuel C

Le Trabendo - Paris 27 septembre 2021

The Limiñanas en concert

Tout ce que les Limiñanas composent devient joyau sonique. A l'occasion de la fête de sortie de l'album "De Pelicula" (chronique ici) organisée au Trabendo, tout comme lors du concert proposé à la Maison de la Radio et de la Musique deux semaines plus tôt, on a pu constater que ce nouveau long format prend toute sa dimension en live. La profondeur et la qualité sonore de cette grande collaboration entre le duo de Cabestany et Laurent Garnier est envoûtante, on note au passage que Bertrand Belin a collaboré sur quelques textes. Le voyage proposé est fascinant et on a le sentiment d'accompagner les héros de cette virée, Saul et Juliette, sur les routes poussiéreuses de ce trip entêtant tout en revisitant quelques classiques du groupe. La voix de Lionel, son jeu de guitare et sens du riff, la stabilité rythmique de Marie derrière les fûts et l'apport de Laurent provoquent un plaisir incommensurable à l'écoute de ces onze nouvelles perles. L'auditeur ne peut qu'être admiratif face à la qualité permanente et déconcertante des compositions des Limiñanas, et du projet parallèle L'Épée en compagnie d'Emmanuelle Seigner et d'Anton Newcombe. A ses heures perdues, Lionel en profite pour produire des collègues comme Les Wampas. Autant de... Lire la suite

Laibach

Critique écrite le 26 mars 2019, par lol

Trabendo, Paris 25 mars 2019

Laibach en concert

Incongru ! C'est probablement l'adjectif qui qualifie le mieux, l'étrange prestation donnée par la légendaire formation slovène Laibach au Trabendo en cette fin de mois de mars 2019. Pionnier du rock indus, martial et expérimental, influence majeure de groupes comme Ramnstein et Ministry, ce groupe tourne depuis le début des années 80 et rassemble un public d'initiés plus que fidèles lors de concerts qui sont de véritables performances visuelles, conceptuelles et auditives. L'une des singularités du groupe est la voix plus que grave du chanteur Milan Fras, qui ferait passer l'organe de Barry White pour celui d'un choriste des petits chanteurs à la croix de bois avant sa mue... Depuis de nombreuses années, Laibach a développé une expertise pour les reprises, ou plutôt des relectures de chansons connues, qui leur sont bien propres, puisqu'elles ressemblent souvent d'avantage à des titres de Laibach qu'aux morceaux initiaux. Des albums dédiés aux reprises des Beatles, des Rolling Stones et même des hymnes nationaux européens ont déjà vu le jour, et le morceau phare en tête de liste sur les sites de streaming est une reprise de "Life is life" du groupe Opus. Mais lors de ce concert, ils sont allés beaucoup plus loin dans cet art de la... Lire la suite

John Garcia and the Band of Gold + Dead Quiet

Critique écrite le 27 janvier 2019, par Lebonair

Le Trabendo - Paris 23 janvier 2019

John Garcia and the Band of Gold + Dead Quiet en concert

Pour notre premier concert de l'année, on marche dans l'allée qui nous amène au Zénith de Paris en plein parc de la Villette et au dernier moment, on bifurque à droite direction la petite salle du Trabendo. A l'affiche ce soir, un très grand nom du stoner rock,John Garcia. Le membre fondateur de Kyuss, groupe cultissime (1990-1995, 4 albums dont trois remarquables) avec Josh Homme, Brant Bjork, Nick Oliveri et considéré comme pionnier du mouvement avec Monster Magnet, débute sa tournée européenne pour défendre son nouvel album, le 2019. Avec un disque aussi prenant et trippant dans sa valise plus le passé et le talent du bonhomme, on est clairement aux anges ce soir. C'est le groupe de metal Dead Quiet qui a assuré la première partie. Après 30 minutes de battement, on peut voir arriver devant nous the Band of Gold qui est composé dEhren Groban à la guitare, de Mike Pygmie à la basse et de Greg Saenz à la batterie. Le public, venu nombreux est motivé comme jamais, est prêt à exploser. On démarre par le planant et remuant "Space Vato", qui ouvre également le dernier album de John Garcia. Cet instrumental est parfait pour débuter les festivités. On s'imprègne donc idéalement de l'atmosphère ténébreuse, sombre, lumineuse et énergique... Lire la suite

Soom T + Omar Perry

Critique écrite le 05 décembre 2018, par Lebonair

Le Trabendo - Paris 22 novembre 2018

Soom T + Omar Perry en concert

C'est un programme haut en couleurs qui se présentait à nous en ce 22 novembre au Trabendo à Paris. A l'affiche, on retrouvait Omar Perry, artiste confirmé et respecté de la scène reggae depuis de nombreuses années (qui a signé son grand retour en 2018 avec un nouvel album intitulé "New Dawn"), mais aussi la chanteuse écossaise Soom T au flow exceptionnel et qui a sorti cette année le très réussi "Born Again". C'est donc du reggae roots de haute volée et un mélange soul, reggae, hip-hop savoureux et énergique qui nous attendait ce soir. Omar Perry C'est à 19h45 que  le génial et fort sympathique Omar Perry et ses musiciens débarquent sur les planches. Le nouvel album "New Dawn" sorti en mai dernier nous avait fortement séduit. Dès le premier titre, on baigne dans le même bonheur. Son reggae roots de haute volée nous réchauffe le cœur car sa musique est chaleureuse et très bien écrite. De plus, le fils du légendaire Lee Scratch Perry est sacrément bien entouré sur cette nouvelle tournée comme sur son 5ème et dernier disque "New Dawn". En effet, on retrouve devant nous, en plus d'Omar Perry, celui qui a composé la musique, Jonas 'Koffi' Gouraud plus son backing band originaire de Nantes le Soulnation Band. On est gâté tant... Lire la suite

Frank Carter & The Rattlesnakes

Critique écrite le 20 mars 2018, par Samuel C

Le Trabendo - Paris 13 mars 2018

Frank Carter & The Rattlesnakes en concert

Trop pop, pas assez hardcore (ou l'inverse), le show de Frank Carter & The Rattlesnakes laisse un goût mitigé à la soirée qui était très attendue. Les filles slamment, les garçons pogotent dans un Trabendo archi-blindé. Le son n'est pas fort (un principe de précaution de plus désormais) ou alors pas assez épais. Une deuxième guitare semble faire défaut. Il n'y a pas suffisamment de titres de la classe de "Lullaby" extrait du dernier album "Modern ruin" et on déplore des cassures régulières dans le rythme. Cela dit, Frank Carter est un bon showman, il occupe bien l'espace malgré sa taille modeste et ses musiciens sont performants et avenants ! L'ex-Gallows ressent le besoin de cracher régulièrement comme un... Lire la suite

Accès