Accueil Nick Oliveri & The Mondo Generator en concert
Mercredi 28 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
Nick Oliveri & The Mondo Generator en concert

Nick Oliveri & The Mondo Generator





Punk rock frapadingue. Groupe de Nick Oliveri, à l'origine des Queens Of The Stone Age qu'il fonde avec Josh Homme.
Mondo Generator, groupe formé au milieu des années 90 par Nick Oliveri qui officiait avec son ex meilleur ami, Josh Homme (Queens of the Stone Age). Ils composèrent plusieurs morceaux, mais laissèrent ce projet en stand-by pour se consacrer tous les deux aux Queens of the Stone Age. C'est seulement en 2000 que Mondo Generator sortit son premier album, "Cocaine Rodeo".
En 2004, Oliveri est congédié des Queens of the Stone Age. Il reprend alors Mondo Generator, en deviens le leader pour en faire son principal projet artistique. Venez profitez du Punk cradingue et rock n'roll classique de Mondo Generator de Nick Oliveri qui restera le plus frapadingue de son ex groupe renommé Queens Of the Stone !

Nick Oliveri & The Mondo Generator : vos chroniques d'albums
Site

Nick Oliveri & The Mondo Generator en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Nick Oliveri & The Mondo Generator : l'historique des concerts

Je.

05

Mars

2020

The Lords of Altamont en concert
Heavy Psych Sounds Fest Paris: The Lords Of Altamont, Mondo Generator, Black Rainbows, Duel, Giobia Nick Oliveri & The Mondo Generator | The Lords of Altamont
Glaz'art - Paris 19ème (75)

Ma.

21

Juillet

2015

Elder + Nick Oliveri + Mos Generator Le Ferrailleur - Nantes (44)

Lu.

20

Juillet

2015

Elder + Nick Oliveri + Mos Generator Glaz'art - Paris 19ème (75)

Di.

20

Juillet

2014

Sa.

17

Août

2013

Motocultor en concert
Annihilator - Banane Metalik - Collaps Machines - Excrementory Grindfuckers - Extreme Noise Terror - Gorod - Hacride - Impaled Nazarene - Jungle Rot - Nick Oliveri & The Mondo Generator - Orphaned Land - Rotten Sound - SustainCore - The Exploited Motocultor | Orphaned Land | Impaled Nazarene | Uncommonmenfrommars | Exploited | Banane Metalik | Gorod | Hacride | Rotten Sound | Nick Oliveri & The Mondo Generator | Annihilator
Site de Kerboulard - Saint Nolff (56)

Ve.

25

Juin

2010

Rescue Rangers en concert
Mondo Generator + Hy-Test + Rescue Rangers Rescue Rangers | Nick Oliveri & The Mondo Generator
Le Korigan - Luynes (13)

Je.

24

Juin

2010

Rescue Rangers en concert
Mondo Generator + Water Pipe Cult + Rescue Rangers Water Pipe Cult | Rescue Rangers | Nick Oliveri & The Mondo Generator
Le Volume - Nice (06)

Ma.

22

Juin

2010

Loading Data en concert
Mondo Generator + Loading Data + Rescue Rangers Loading Data | Rescue Rangers | Nick Oliveri & The Mondo Generator
Glaz'art - Paris 19ème (75)

Nick Oliveri & The Mondo Generator : les chroniques d'albums

Nick Oliveri (Mondo Generator) : Dead Planet : SonicsSlowMotionTrails

Chronique écrite le 04/01/2007, par Pierre Andrieu

Nick Oliveri (Mondo Generator) : Dead Planet : SonicsSlowMotionTrails

L'ex Queens Of The Stone Age Nick Oliveri poursuit sa carrière avec The Mondo Generator, un terrifiant combo de rock stoner aux intentions peu amènes... Le très impressionnant bassiste rasé s'en donne à coeur joie avec ses nombreux amis ; il joue de tous les instruments, compose quasiment tous les morceaux - en s'autorisant néanmoins des reprises des très regrettés Joey Ramone et Johnny Cash : Mental Hell et Sam Hall, en titre caché - et s'éclate autant qu'il peut. Même si le titre de l'album est Dead Planet (un constat malheureusement pas loin d'être vrai, et à des années lumière du Chic Planète de L'Affaire Louis Trio... ), tout cela fleure bon la joie de faire du bruit, de hurler comme un damné en poussant les amplis dans le rouge... Un... Lire la suite

Mondo Generator (Nick Oliveri) : A Drug Problem That Never Existed

Chronique écrite le 04/03/2005, par Philippe

Mondo Generator (Nick Oliveri) : A Drug Problem That Never Existed

Cet album est d'abord le fruit d'un projet solo ancien de Nick Oliveri, bassiste de Queens of the Stone Age. S'étant fait virer du groupe après le sublime Songs for the Deaf (le meilleur album rock de 2002 sans conteste, ou alors qu'on nous prouve le contraire), c'est devenu son projet, tout court. Il a rejoint certains des potes avec qui il formait autrefois le groupe Kyuss. Le titre semble d'ailleurs faire allusion à une possible raison de licenciement, comme la chanson Fuck you I'm free !... Dès les premiers accords de cet album, on comprend que la parenté (si parenté il y a) avec Queens of the Stone Age ne saurait s'entendre que sur quelques titres (même avec une patte identifiable à la basse, celle de Nick). Il va plutôt s'agir ici d'explorer toute sa palette de talents (et d'embrasser un large public, du... Lire la suite