Accueil Padded Cell en concert
Mercredi 12 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Disco retro futuriste, échos funk punk... Le duo Padded Cell fait partie de ces artistes qui ne veulent pas choisir entre le chaud et le froid, la new wave et la black music.
Issus de la vague big beat, Richard Sen (ex Bronx Dogs) et Neal Beatnick (ex Dirty Beatnick) ont uni leurs talents et ont rejoint DC Recordings, label phare d'un courant nu disco, aussi groovy que psychédélique.

Padded Cell : vos chroniques d'albums
Site

Padded Cell en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Padded Cell : l'historique des concerts

Sa.

08

Sept.

2012

The FK Club en concert
Padded Cell + Fkclub The FK Club | Padded Cell
Bateau l'Ilienne - Marseille (13)

Sa.

24

Juillet

2010

Midi Festival en concert
Andrew Weatherall + l'Amateur + Richard Sen Midi Festival | DJ L'Amateur | Andy Weatherall | Padded Cell | Richard Sen
Plage de L'Almanarre - Hyeres (83)

Di.

07

Juin

2009

Aires Libres en concert
Padded Cell + Tim Sweeney + Etienne Jaumet + Dirty Sound System Aires Libres | Tim Sweeney | Etienne Jaumet | Dirty Sound System | Padded Cell
Domaine de Roques-Hautes - Ste Victoire /Aix-en-Pce (13)

Me.

20

Mai

2009

Jimi Tenor en concert
Jimi Tenor + Padded Cell + Peter Digital orchestra + Saycet Jimi Tenor | Peter Digital Orchestra | Padded Cell
Maroquinerie - Paris 20ème (75)

Me.

20

Mai

2009

Peter Digital Orchestra en concert
Padded Cell+peter Digital Orchestra Peter Digital Orchestra | Padded Cell
Maroquinerie - Paris 20ème (75)

Sa.

09

Juin

2007

Fred Berthet en concert
Luke Vibert + Padded Cell + Lu&nl + Biomix Sound System Fred Berthet | LU&NL | Luke Vibert | Padded Cell
Cabaret Aléatoire - Marseille (13)

Padded Cell : les dernières chroniques concerts 1 avis

Bon Iver + Sammy Decoster + Success + Padded Cell

Critique écrite le 10 décembre 2008, par Roohakim

Transmusicales de Rennes 5 Décembre 2008

Bon Iver + Sammy Decoster + Success + Padded Cell en concert

La journée démarre à la "te-ci" avec le folk/rock atmosphérique des ricains de Bon Iver. Très belle musique, très prenante et souvent minimaliste surtout au niveau de la rythmique. Toutefois, c'est clairement au même titre que Bonnie Prince Billy, Cat Power, etc le genre de musique que j'écoute avant d'aller dormir...Donc, un peu tôt là (il est 17h) pour vraiment apprécier ça à sa juste valeur... Ensuite, c'est la bonne surprise de la journée avec l'anglaise Sister, que je n'avais pas vraiment prévu de voir. Comme Esser hier, sa coupe de cheveux n'a rien à envier aux garçons coiffeurs des 80s. Un beau bout de femme, avec une bonne présence assez habitée et un sourire qui fait le reste (ouais entre les morceaux elle sourit, pas pendant...) Au niveau musical, c'est tour à tour pop, folk, rock avec une rythmique qui fleure bon les 80s...Finalement, pas facile à classer la madame. Mes moments préférés sont indéniablement les plus rock, où sa voix et la rythmique du bassiste me font bien souvent penser à Siouxsie & the Banshees. Conclusion : un moment bien sympa pour moi et j'ai même failli acheter le vinyl...qui s'est hélas avéré être un single. Depuis que nous sommes arrivé à Rennes, on nous tartine le cerveau avec Sammy... Lire la suite

Padded Cell : les chroniques d'albums

Padded Cell : Night Must Fall

Chronique écrite le 11/01/2009, par Zeu Western Manooch

Padded Cell : Night Must Fall

Night Must Fall est le premier opus en date des Padded Cell. Orgiaque en toute simplicité. Ce duo, œuvrant à notre goût beaucoup trop dans l'ombre - au sortir de la lecture de ce billet vous allez me réparer ça, pas vrai ? - apparait comme le chef de file d'une horde de zicoss' pour qui le groove synthétique et le Korg sont devenus les fondements d'un nouvel alphabet festif. Chantres de l'extrapolation des cadres du post-punk si chers à Mister Chance et autres Blurt, esthètes du dévergondage de figures d'angoisses et pourfendeur devant l'éternel de toute notion de hype, ces gars nous proposent là une musique tout bonnement diabolique, sans nom, dégoulinante de stupre, gorgée de paillettes... Lire la suite