Accueil Sharif Sehnaoui en concert
Dimanche 16 juin 2024 : 5941 concerts, 27114 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.


Sharif Sehnaoui est guitariste et improvisateur. Aussi bien électrique qu'acoustique, préparée ou non, c'est aux possibilités intrinsèques de la guitare qu'il s'intéresse plus particulièrement, sans l'utilisation d'effets ou d'électronique.

Sharif Sehnaoui en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Sharif Sehnaoui : l'historique des concerts

Di.

09

Déc.

2018

Hervé Boghossian en concert
Sharif Sehnaoui + HervÉ Boghossian Hervé Boghossian | Sharif Sehnaoui
DATA (en Appart) - Marseille (130)

Di.

09

Déc.

2018

Hervé Boghossian en concert
Sharif Sehnaoui / Hervé Boghossian Hervé Boghossian | Sharif Sehnaoui
Data - Marseille (13)

Lu.

22

Oct.

2012

Chhhhhut en concert
Mazen Kerbaj & Sharif Sehnaoui + Fujako Chhhhhut | Mazen Kerbaj | Sharif Sehnaoui | Fujako
Data - Marseille (13)

Di.

21

Oct.

2012

Sa.

20

Oct.

2012

Festival des Musiques Insolentes en concert
Sharif Sehnaoui & Mazen Kerbaj Festival des Musiques Insolentes | Mazen Kerbaj | Sharif Sehnaoui
Librairie Contrebandes - Toulon (83)

Sharif Sehnaoui : les dernières chroniques concerts 1 avis

Festival Chhhhhut : Sharif Sehnaoui & Mazen Kerbaj

Critique écrite le 24 octobre 2012, par ND

Data - Marseille 22 Octobre 2012

Festival Chhhhhut : Sharif Sehnaoui & Mazen Kerbaj en concert

Alors que DATA se remplit dans un mouvement plus ou moins hâté par la pluie s'intensifiant, Sharif Sehnaoui et Mazen Kerbaj s'installent pour commencer en acoustique un duo guitare/trompette. Mais quand je dis guitare et trompette, ne pas s'attendre à écouter du ska ou je ne sais quoi d'autre. Les instruments sont "préparés", c'est à dire détournés dans la tradition des musiques expérimentales par les deux compères d'origines libanaises. Le premier prolonge sa trompette d'un tuyau d'arrosage avec à son extrémité un bec de saxophone, lui permettant de tenir son instrument entre les jambes (parfois une photo vaut mieux qu'un long discours) tandis que le second porte sa guitare horizontalement sur ses genoux pour la jouer avec des baguettes ainsi que de petites coupelles métalliques. Là, il y a deux possibilités : Soit la mayonnaise ne prend pas et on crie au scandale face à une flagornerie conceptuelle ou une vaste blague potache, soit il se passe quelque chose relevant de l'inexplicable (ou alors ça s'explique et ça s'appelle juste le bon goût) et on reste scotché. Et cette seconde option se produisit dès le début, tant l'interaction et l'entente entre les deux musiciens semblait opérer. Et l'on sait que la scène des musiques... Lire la suite