Accueil The Sugar Plum Fairy Pr. en concert
Dimanche 9 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Un groupe à part, basé sur la rencontre entre une musique pop électro atypique et envoûtante (située quelque part entre Radiohead, Nick Cave et Philip Glass), et des projections vidéos.

Site

The Sugar Plum Fairy Pr. en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Sugar Plum Fairy Pr. : l'historique des concerts

Sa.

29

Mai

2010

The Sugar Plum Fairy Pr. + Broadway Place des Cordeliers - Annonay (07)

Ve.

23

Avril

2010

NaoSol & the Waxx Blend en concert
Sugar Plum Fairy - Naosol The Sugar Plum Fairy Pr. | NaoSol & the Waxx Blend
Le Tamanoir - Gennevilliers (92)

Sa.

27

Fév.

2010

The Sugar Plum Fairy Pr. L'Atrium - St Avertin (37)

Sa.

30

Janv.

2010

Festival Mo Fo en concert
Mo'Fo : Coming Soon + H-Burns + Phoebe Killdeer and The Short Straws + Le prince Miiaou + Original Folks + The Sugar Plum Fairy Festival Mo Fo | Coming Soon | Phoebe Killdeer and the Short Straws | H-Burns | The Sugar Plum Fairy Pr. | Le Prince Miiaou
Mains d'Oeuvres - St Ouen (93)

Ve.

22

Janv.

2010

Starboard Silent Side en concert
Revolver + The Sugar Plum Fairy Pr. + Starboard Silent Side Starboard Silent Side | Revolver | The Sugar Plum Fairy Pr.
La Laiterie - Strasbourg (67)

Ve.

25

Avril

2008

Triste Sire en concert
Ruby Throat + Sugar Plum Fairy + Triste Sire Triste Sire | The Sugar Plum Fairy Pr.
MJC Oullins (69)

Je.

24

Avril

2008

Ruby Throat en concert
Sugar Plum Fairy + Ruby Throat Ruby Throat | The Sugar Plum Fairy Pr.
Daki-ling - Marseille (13)

Me.

23

Avril

2008

Ruby Throat en concert
Sugar Plum Fairy + Ruby Throat + Humulus Lupulus + Cama Nuggets Ruby Throat | Cama Nuggets | Humulus Lupulus | The Sugar Plum Fairy Pr.
Le Volume - Nice (06)

The Sugar Plum Fairy Pr. : les dernières chroniques concerts 2 avis

Festival Bào : Dawn + Starboard Silent Side + Sugar Plum Fairy Pr. + John Parish

Critique écrite le 17 septembre 2007, par Chloro Phil

Espace Doun (Rognes - 13) 15 septembre 2007

Deuxième soirée du festival BàO 2007. La veille, nous avons assisté aux concerts de Melchior Liboà, Sabo & Shannon Wright, et personnellement, j'étais resté sur ma faim : pas d'étincelle le vendredi soir, à part quelques moments pendant la prestation de Sabo (dont j'attendais sans doute un peu trop). Ce deuxième soir commençait par un set de Dawn (Aurore Imbert), déjà aperçue à l'espace Doun il y a quelque temps en compagnie des Narrow Terence. La jolie voix de la charmante Aurore, accompagné de Stouf (le lead guitare de Starboard Silent Side), capte assez rapidement l'attention de la salle. Elle enchaîne une petite dizaine de chansons douces-amères avec un arrangement minimaliste (guitare folk / mini-xylophone sont les seuls instruments) parfaites pour un début de soirée. Dawn Mij (le chanteur de Starboard Silent Side) la rejoint pour faire les cœurs sur le dernier titre de Dawn, puis Aurore reste pour lui rendre l'appareil quand le dernier musicien (Nix, le bassiste) de Starboard Silent Side présent ce soir arrive sur scène pour le début de leur concert (le groupe est habituellement complété par une violoniste, un saxophoniste et un batteur). Starboard Silent Side Et là... et bien là... on se dit qu'on... Lire la suite

Festival Bào : Dawn + Starboard Silent Side + Sugar Plum Fairy Pr. + John Parish

Critique écrite le 16 septembre 2007, par McYavell

Espace Doun Rognes 15 septembre 2007

21h30 qu'ils disaient. J'arrive à 21h15 et Dawn est déjà sur scène. Accompagnée d'un (bon) guitariste, la demoiselle a une voix sympathique et enchaîne les morceaux pendant que la bière coule à flot au bar. Très bien pour débuter une soirée, mais suicidaires s'abstenir. Pour que la transition avec le groupe suivant se passe en douceur, la jeune fille reste pour le premier morceau de Starboard Silent Side. Le guitariste, lui, est visiblement commun aux deux groupes. On change de registre. C'est folky, les mélodies sont recherchées, les arrangements au poil. Le chanteur (également guitariste) doit aimer Michael Stipe. On retrouve des intonations similaires au divin chauve notamment à la fin des phrases (english spoken). Pour les derniers morceaux, ils sont rejoints par une violoniste talentueuse sauf quand elle joue comme le gamin de ma voisine (oui, je sais, elle, c'est volontaire, mais ça a fait se dresser les poils de mon avant-bras en me... Lire la suite