Accueil The Libertines en concert
Mercredi 5 octobre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Les Libertines de Pete Doherty et Carl Barat sont un groupe anglais d'indie pop rock... Toujours aussi cultes malgré leur séparation, ils se reforment en 2014 ! Tournée mondiale en 2016 pour présenter l'album Anthems For Doomed Youth, avec en particulier des concerts à l'Olympia de Paris. En concert à l'Olympia de Paris le 27 octobre 2019... Les Libertines seront en concert au Zénith de Paris - La Villette le 24 octobre 2022 !

The Libertines : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

The Libertines en concert au zénith de Paris le 24 octobre 2022 [Le 28/02/2022] Le cultissime premier album des Libertines, "Up The Bracket", fêtera ses vingt ans en octobre 2022... Pour célébrer l'anniversaire de ce disque produit par Mick Jones de The Clash, Peter Doherty (chant & guitare), Carl Barât (chant & guitare), Gary Powell... La suite

The Libertines : tous les concerts

The Libertines : l'historique des concerts

Ve.

19

Août

2022

Check-In Party en concert
Check-in Party 2022 - Pass 2 Jours 19 & 20 Aout : The Libertines, Fontaines Dc., Feu! Chatterton, Shame, Last Train, Mansfield.tya, The Liminanas, Battles, Serpent, Arnaud Rebotini, Lucie Antunes, Slift, Dombrance, La Jungle, Bracco Etc. Check-In Party | The Libertines | Dombrance | Mansfield.TYA | Battles | Lucie Antunes | The Liminanas | Meute | Slift | Geese | Los Bitchos | Nova Materia | Kevin Morby | Feu! Chatterton | Working Men's Club | H-Burns | Arnaud Rebotini | Last Train | shame | Fontaines D.C. | La Jungle | Madmadmad | Serpent
Aérodrome de Guéret/Saint Laurent - Guéret (23)

Ve.

19

Août

2022

Check-In Party en concert
Check-in Party 2022 - 19 Aout : The Libertines, Fontaines Dc., Shame, Last Train, Mansfield.tya, Lucie Antunes, French 79, Slift, Dombrance, Serpent, La Jungle, Bracco, Green Line Marching Band Check-In Party | Dombrance | Lucie Antunes | French 79 | Fontaines D.C. | Serpent | The Libertines | Mansfield.TYA | Last Train | shame | Slift | La Jungle
Aérodrome de Guéret/Saint Laurent - Guéret (23)

Je.

18

Août

2022

Motocultor en concert
Motocultor Festival 2022 - Pass 4 Jours : Powerwolf, Kreator, Testament, Cult Of Luna, Benighted, Clutch, Regarde Les Hommes Tomber, Pogo Car Crash Control, Perturbator, Life Of Agony, Les Ramoneurs de Menhirs, The Libertines, The Hives, Slift, Clutch... Motocultor | Kreator | Testament | Life of Agony | The Hives | Hangman's Chair | Cult Of Luna | Powerwolf | Slift | Les Ramoneurs de Menhirs | The Libertines | Clutch | Orange Goblin | Regarde Les Hommes Tomber | Perturbator | Pogo Car Crash Control
Site de Kerboulard - Saint Nolff (56)

Je.

18

Août

2022

Motocultor en concert
Motocultor Festival 2022 - Pass 1 Jour 18 Août : The Libertines, The Hives, Slift, Clutch, The Young Gods, Triggerfinger, Qual, The Inspector Cluzo, She Past Away, Ko Ko Mo, Wild Classical Music Ensemble, Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs, Sang Froid Motocultor | The Libertines | Triggerfinger | Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs | The Wild Classical Music Ensemble | Slift | The Young Gods | Clutch | The Hives | The Inspector Cluzo | She Past Away
Site de Kerboulard - Saint Nolff (56)

Lu.

18

Nov.

2019

The Libertines Cirque Royal - Bruxelles

Di.

17

Nov.

2019

The Libertines L'Atelier - Luxembourg

Di.

27

Oct.

2019

Sa.

16

Juillet

2016

Festival des Vieilles Charrues en concert
Les Vieilles Charrues 2016 : Souchon & Voulzy, The Libertines, Louise Attaque, The Avener, Ibrahim Maalouf, Ibeyi, Hyphen Hyphen, Synapson, Flavien Berger, Jambinai, Suede, Fakear, Danger Festival des Vieilles Charrues | Hyphen Hyphen | Louise Attaque | Suede | Alain Souchon | Laurent Voulzy | The Libertines | Danger | Ibrahim Maalouf | Ibeyi | Fakear | Jambinai | The Avener | Flavien Berger | Synapson
Site de Kerampuilh - Carhaix-Plouguer (29)

The Libertines : les dernières chroniques concerts 16 avis

Behemoth, Powerwolf, Young Gods, Clutch, Slift, Dark Funeral, Les Wampas, Perturbator, My Own Private Alaska, Hangmans Chair, Exodus, The Libertines, The Hives... (Motocultor Festival 2022)

Critique écrite le 12 septembre 2022, par Kévin Cenier

Saint-Nolff 18-21 août 2022

Behemoth, Powerwolf, Young Gods, Clutch, Slift, Dark Funeral, Les Wampas, Perturbator, My Own Private Alaska, Hangmans Chair, Exodus, The Libertines, The Hives... (Motocultor Festival 2022) en concert

Petit bilan du festival Motocultor 2022. On va commencer par le négatif, même si franchement je n'ai pas tant à me plaindre que ça... Ouverture du camping en retard mercredi, ouverture du site avec plus de deux heures de retard le jeudi. Pfff, on a beau être des metalleux-moutons, la patience a des limites et le festival n'apprend vraiment pas de ses erreurs. Autre point négatif, la bière ! C'est bien gentil d'avoir un partenariat/sponsor avec 8.6 mais c'est dégueulasse et cher ! Autre point : c'est cool de vouloir faire toujours plus, plus de scènes et plus de groupes pour attirer plus de monde, mais franchement l'éclectique que je suis n'en a pas besoin. Alors mis à part ça... Que de bons moments passés et une programmation vraiment pas dégueulasse, j'en parlerai par la suite. Bon, par contre, ce n'est surement pas propre au Motocultor mais la vie d'un point de vue financier devient vraiment de plus en plus compliquée et nous, petits-bourgeois prolétaires, on est en train de morfler alors quand sur le site on ne peut pas trouver de casse-dalles à moins de 10€ ça fout les boules et ça vide vite le compte en banque... Courage à nous ! Et maintenant place à mon appréciation des concerts ! Jeudi 18 août Comme dit... Lire la suite

Peter Doherty + Jack Jones

Critique écrite le 23 novembre 2016, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 21 novembre 2016

Peter Doherty + Jack Jones en concert

Et la palme d'or du concert de merde de l'année est attribuée à... Peter Doherty, pour sa "prestation" totalement pitoyable à la Coopé... Une véritable honte, un crachat dans la gueule de ceux qui se sont déplacés et ont payé leur place, une publicité vivante (pas pour longtemps, malheureusement) contre l'alcoolisation à outrance et la prise massive de drogue, voilà ce que c'était ce lamentable concert en forme de chemin de croix pour nous, qui sommes fans du monsieur et qui le tenons en haute estime pour la qualité de ses chansons. Jack Jones Tout avait pourtant bien commencé avec la première partie assurée par le guitariste de Doherty, Jack Jones, qui lors des deux derniers morceaux de son show (ceux auxquels on a assisté), se lance en solo dans une folk pop song déchirante (et de fort bon aloi), puis dans un morceau de rock débrayé accompagné par tout son groupe. C'est torturé, très dans l'esprit Libertines/Pete D., bien foutu (le mec sait chanter et jouer de la gratte) et cela constitue une belle introduction pour cette soirée qui va s'avérer cauchemardesque. Peter Doherty Après une pause interminable, sans doute " mise à profit " pour se défoncer comme des débiles, Peter Doherty et son groupe se pointent... Lire la suite

Faada Freddy, Francis Cabrel, The Libertines, Louane (Ardèche Aluna Festival 2016)

Critique écrite le 12 août 2016, par Lionel Degiovanni

Ruoms 17 juin 2016

Faada Freddy, Francis Cabrel, The Libertines, Louane (Ardèche Aluna Festival 2016) en concert

De retour cette année à l'Aluna Festival édition 2016, juste seulement le vendredi soir (et oui, obligation professionnelle). J'arrive dans ce formidable lieu en Ardèche, si bien aménagé, pour redécouvrir une scène principale qui a encore pris de la hauteur. Pourquoi ? Cela restera un mystère ! Mais la bonne ambiance, les bonnes odeurs de la nature, les bons petits sandwichs ardéchois sont toujours là. Faada Freddy J'arrive donc juste à la fin de Faada Freddy que j'avais pu voir en Suisse, à Paléo Festival l'an passé. Le spectacle est apparemment en gros le même car je reconnais quelques chansons de la fin du set. Ce mec assure sur scène, avec ses beat boxes et ses sons. Lors d'une interview, il a dit qu'il était ravi d'avoir rencontré une de ses plus grandes idoles, il s'agit de Francis Cabrel, qui est également à l'affiche ce soir ! Ce dernier lui a dit qu'il appréciait ce qu'il faisait. Vous imaginez sa joie ! Il le mérite, rien à dire sur cela. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Faada Freddy est un musicien qui fait de la musique mais essentiellement avec la bouche et son corps, c'est-à-dire qu'il utilise de la percussion corporelle. Cela peut faire penser aux Pow wow, groupe très ancien, mais là c'est revu de... Lire la suite

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)

Critique écrite le 12 avril 2016, par lol

Philharmonie de Paris 3 avril 2016

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)  en concert

Comme pour beaucoup de monde, le Velvet Underground est à mes yeux un groupe majeur, qui a bousculé et changé la face du rock en y transfigurant son côté obscur, arty et sauvage. S'il ne faut pas sous-estimer l'importance de la guitare de Sterling Morrisson, Lou Reed et John Cale étaient bien évidemment les figures tutélaires du groupe et les seuls à voir poursuivi des carrières musicales prolifiques après les années d'insuccès de la formation new yorkaise. Si John Cale n'a pas décroché de tubes comme le "Walk on the wild side" de Lou Reed, il a commis des albums intéressants comme "Paris 1919", collaboré avec Brian Eno et ne s'est jamais enfermé dans un carcan musical. Il est de plus à mes yeux l'un des plus grands producteurs de l'histoire du Rock. On lui doit en effet les premiers albums des Stooges et des Modern Lovers ou l'album Horses de Patti Smith... Intéressé depuis des années par tout ce qui touche au Velvet, que j'avais eu la chance de voir sur scène le 16 juin 1993 à l'Olympia lors de leur tournée de reformation, j'attendais avec impatience cette Expo et ce concert Hommage à la Philharmonie. C'est pourtant avec une certaine appréhension que je rejoignais la Philharmonie. John Cale allait-il tenter de... Lire la suite

The Libertines : les chroniques d'albums

The Libertines : Time For Heroes - The Best Of

Chronique écrite le 17/12/2007, par Pierre Andrieu

The Libertines : Time For Heroes - The Best Of

Deux albums mythiques, une séparation brutale et déjà une première compilation post mortem pour les très influents Libertines... Sans fioritures, Time for heroes - The Best Of se propose simplement de redonner la mémoire à ceux qui ont déja oublié les albums des Libertines (cela parait un peu difficile avec la flopée de groupes qui les pompent sans vergogne... mais sait-on jamais) ou de faire découvrir une groupe essentiel aux... Lire la suite

The Libertines : The Libertines-up The Bracket

Chronique écrite le 30/12/2006, par Charly

Pour ma part je vais tenter de faire la critique des Libertines en général .De ce qu'une telle musique peut faire ressentire . Au débart pour tout vous dire les libertines ressamblent a un joyeux bordel, rien de plus rien de moins si ce n'est que ce bordel on l'écoute le ré-écoute avec de plus en plus de plaisir, mais tous cela nous déboussole. En effet on s'arrête et on se dit putain mais merde, les chanteurs ne sont pas exceptionnelle et font parfois exprès de mal chanter ( don't be shy) , les guitares sont inaudibles et s'entrêmelles... Mais merde si l'on cherche bien on trouve des mélodies géniales , des voix qui se complètes parfaitement , des guitares qui se rendent la parole, des textes somptueux, parfois proche de la poésie, on trouve de la mélancolie(What Became Of The Likely Lads), de la folie ( Arbait macht frei), de l'amour (What Katie Did) et de... Lire la suite

The Libertines : The Libertines.

Chronique écrite le 18/02/2005, par Philippe

The Libertines : The Libertines.

Voilà donc le fameux groupe qui a réussi en 2004 à faire autant de buzz autour de lui que Franz Ferdinand ... mais dans le mauvais sens du terme : les premiers étaient précédés d'une réputation de tueurs sur disque et sur scène ... alors qu'à propos de Libertines on a surtout parlé drogues, ruptures, clash en pleine tournée, cambriolages, et assez peu de musique... tout le contraire des pétaradants et apparemment plutôt sains wonderboys écossais. Il paraît que le groupe The Libertines pouvait être géant sur scène, du moins les rares fois où Carl Barat et Pete Doherty étaient présents physiquement et mentalement tous les deux ... les chroniques live sur ce site sont donc très partagées en fonction des soirs. Je parle à l'imparfait puisque ce groupe a prétendument donné son Last Show Ever voici peu avec PJ Harvey à Paris.... Lire la suite

The Libertines : UP THE BRACKET

Chronique écrite le 29/03/2003, par Pierre Andrieu

The Libertines : UP THE BRACKET

Up the bracket, le single qui donne son nom à l'album avait donné le ton : The Libertines jouent leur pop à fond et adoptent un son punk. Ce jeune groupe anglais "produit" par le Clash Mick Jones fait une entrée fracassante dans les bacs avec ces douze titres de pop énervée. Au détour d'une mélodie ou d'un accent nostalgique dans la voix, on pense...

The Libertines : Vidéo









The Libertines : écoute