Accueil Chronique album : A Place To Bury Strangers - Worship, par Paskal Larsen
Mardi 19 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

A Place To Bury Strangers : "Worship"

A Place To Bury Strangers :

Pop - Rock

Critique écrite le 03 juillet 2012 par Paskal Larsen

On le sait, la musique de A Place To Bury Strangers est très marquée par celle de Jesus & Mary Chain période Psychocandy (un disque sorti en 1985). Ce nouvel et 3ème album ne changera pas la donne. Malgré tout, les trois membres d'APTBS sont loin d'être des clones. Non, ils relèvent le défi en envoyant la "noise of sound" encore plus loin. Pour avoir un son noise et métallique, qui vibre et résonne bien à travers nos oreilles, le groupe a créé des sons exclusivement pour cet album qu'il a enregistré et masterisé seul, pour avoir un résultat qui lui appartient. Le rendu est saisissant. Du bruit blanc perturbé par des stroboscopes, des fumigènes et des étincelles de feu. Le trio exploite au maximum les possibilités que propose la formule guitare/basse/batterie. Ici les instruments (et pédales d'effets) sont utilisés jusqu'à ce qu'ils rendent l'âme. Dignes héritiers de leurs compatriotes new-yorkais, (Velvet Underground, MARS, Sonic Youth, Swans, Unsane, Cop Shoot Cop), les APTBS malaxent le son tel des sculpteurs avec leurs outils. Ils lui donnent une forme, une vie. Mais comment font-ils pour arriver à l'apprivoiser ainsi ? Comme l'image de la pochette (et les nombreuses tours de NYC), ça donne le vertige. A ce rythme, ils vont finir sourds comme Pete Townshend. Worship est donc un disque intense, mais les mélodies ne sont pas oubliées. La voix d'Olivier Arkermann ne braille pas, au contraire elle est posée, parfois même elle murmure. Comme pour l'album Drum's Not Dead de Liars (groupe également de NYC), Worship est un bel album qui demande de l'attention. Une fois bien absorbé, l'album ne nous quitte plus. C'est clair, New-York reste la capitale de la noise. Bonus sur le gâteau, APTBS est un excellent groupe scénique, qui arrive à faire vivre sur scène son intense musique. En octobre 2012, lors du passage en France d'APTBS, testez vos oreilles !




2012 (Dead Oceans - Differ-ant)
Vignette Paskal Larsen

 Critique écrite le 03 juillet 2012 par Paskal Larsen
 Envoyer un message à Paskal Larsen

A Place To Bury Strangers : les chroniques d'albums

A Place To Bury Strangers : Exploding Head

A Place To Bury Strangers : Exploding Head par Philippe
04/01/2010
Retour sur un splendide vinyle transparent de ce terrible trio de death pop, joyeusement dénommé A Place to Bury Strangers, toujours armé des plus vilaines intentions : avec un titre d'album comme Exploding Head, quelqu'un se demande-t-il encore... La suite

A Place To Bury Strangers : A Place To Bury Strangers.

A Place To Bury Strangers : A Place To Bury Strangers. par Pierre Andrieu
16/11/2008
Remarquable disque de rock bruitiste mâtiné de cold wave sonique et de pop ténébreuse pour A Place To Bury Strangers, un groupe new-yorkais dans la mouvance d'Anton Newcombe (Brian Jonestown Massacre)... Les fans de l'extrémisme sonore du dernier BJM... La suite