Accueil Chronique album : A.S DRAGON - SPANKED, par Pierre Andrieu
Mercredi 27 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

A.S DRAGON : "SPANKED"

A.S DRAGON :

Rock

Critique écrite le 12 avril 2003 par Pierre Andrieu

Après avoir accompagné sur scène ou sur disque Bertrand Burgalat, Michel Houellebecq, April March et Jacno, A.S Dragon s'apprête à sortir le 23 avril 2003 son premier disque sur le label Tricatel. Pour l'occasion, le groupe parisien a recruté une chanteuse adéquate en la personne de l'androgyne Natacha Le Jeune. Cette ex-danseuse bénéficie en effet d'une voix idéale pour chanter, hurler ou parler sur les musiques très "pop sixties" du groupe parisien.
Avec ces onze titres principalement en anglais, l'ex backing band s'affranchit définitivement et fait montre d'un véritable talent de composition. Les exemples du savoir-faire d'A.S Dragon ne manquent pas... Démarré avec le volcanique Nightime, Spanked voit le groupe aborder différents terrains de jeu avec le même bonheur : le rock furieux (Your fame), le tube des années 60 (Sorcière), le slow gorgé de Wah-Wah (Un hémisphère dans une chevelure), la ballade pop poignante (One two Three Four boys)... Tout ceci se termine par Spank on me, rien moins qu'une ode punk à la fessée... Vous l'avez compris, Spanked est un album à découvrir absolument (même si vous n'êtes pas très SM) !

A lire également : les comptes rendus des concerts donnés par A.S Dragon en 2003 à Bourges et Clermont-Ferrand.

2003 (Tricatel)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 12 avril 2003 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

A.S Dragon : les chroniques d'albums

A.s Dragon : Va Chercher La Police

A.s Dragon : Va Chercher La Police par Pierre Andrieu
17/06/2005
Après avoir méchamment giflé les auditeurs de son premier album Spanked, le groupe A.S Dragon se fait plus caressant - en apparence - avec son nouveau disque, Va chercher la police. Mais comme on sait pertinemment que Natasha et ses mauvais garçons... La suite