Accueil Chronique album : Aqua Nebula Oscillator - Under The Moon Of..., par Pierre Andrieu
Jeudi 27 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Aqua Nebula Oscillator : "Under The Moon Of..."

Aqua Nebula Oscillator :

Pop - Rock / Psyché

Critique écrite le 25 novembre 2008 par Pierre Andrieu

Besoin de se faire vriller la cervelle par une perceuse sonique ? Pas de problème, Aqua Nebula Oscillator revient avec un album de rock psychédélique ultra virulent et violent intitulé Under the Moon Of Aqua Nebula Oscillator... Fans du Velvet Underground, de The Seeds, Electric Prunes, The Stooges, MC5, du rock psyché bruitiste et drogué, les membres de ce groupe alien n'y vont pas exactement de main morte : leurs morceaux se présentent la plupart du temps sous un déluge de larsens, de riffs défoncés, de cris sauuuuuuvages et de bruitages stellaires. Aqua Nebula Oscillator sur disque, ça couine, ça hurle, ça dérape, ça expérimente et ça grince dangereusement sur la platine... Les amoureux de belles mélodies folk ou de soul bobo façon Radio Nova & Co peuvent aller se cacher dans un abri anti atomique fermé à double tour ! Quand ce méchant combo - composé d'extrémistes sonores voulant effrayer le bourgeois et tout faire péter (comme ils ont raison... ) - prend le contrôle des opérations, c'est à un pilonnage en règle du système auditif auquel il faut s'attendre. Et si l'on ne vient pas de se réveiller à l'instant, ça fait vraiment du bien par où ça passe !

Sites Internet : www.myspace.com/aquanebulaoscillator, www.aquanebulaoscillator.org.

Novembre 2008 (Pan European Recording - PIAS)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 25 novembre 2008 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Aqua Nebula Oscillator : les chroniques d'albums

Aqua Nebula Oscillator : S/t

Aqua Nebula Oscillator : S/t par Pierre Andrieu
10/04/2008
Complètement psychédélique, furieusement drogué, dramatiquement barré, hystériquement heavy, l'album d'Aqua Nebula Oscillator permet un violent trip - aussi planant que terrifiant - sous LSD, mais sans prendre de drogues dures... Elle est pas belle... La suite